La vie spirituelle à travers les âges de la vie

 La vie spirituelle à travers les âges de la vie

 

Journée champêtre, samedi le 3 juillet 2010.
Entretien de l'après-midi à l'église paroissiale St-André à Sutton.

Durée: 58 minutes.

 Cette conférence fut aussi donnée dans le cadre des grands dossiers, au Montmartre de Québec, jeudi 30 septembre 2010.

Voici le commentaire de Madame Monique B. Grégoire. On peut le lire au complet et voir des photos en cliquant ici

La spiritualité et les âges de la vie

Selon Jacques Gauthier notre entrée dans la vie n’est pas que physique. La vie spirituelle est déjà là, en germe dans le désir d’entrer en relation avec le monde qui nous entoure.

Trois qualificatifs décrivent cette vie spirituelle naissante et qui va se déployer tout au long de la vie.

Elle est trinitaire, soit filiale, dans la présence d’un Dieu personnel, Père, Fils et Esprit qui nous aime. Elle est aussi théologale où par la foi, l’espérance et la charité on peut toucher Dieu. À tous les âges de la vie il faut croire, espérer et aimer un Dieu proche même s’il est caché. C’est aussi une vie sponsale soit une entrée progressive dans une relation d’amour.

Voilà le grand défi d’aimer ce que l’on a à vivre à tous les âges de la vie.

Il donne à chacun des âges le qualificatif suivant :

L’enfance et la conscience d’amour ; l’adolescence et la quête de sens ; la trentaine et l’accueil de la vie ; la quarantaine et la crise du désir ; la cinquantaine et la force d’un second souffle ; la soixantaine et la voie de l’intériorité et enfin, la vieillesse et l’approche de la mort.

Pour Jacques Gauthier le lieu de l’expérience de Dieu c’est la vie. Il est présent à chacune de ces étapes de croissance. D’un cœur à cœur avec Lui, à peine perceptible dès le début de la vie, Il devrait prendre de plus en plus de place tout au long du chemin. Il nous faut passer de l’exploration de l’enfance à l’essoufflement du jeune adulte pour vivre la fécondité et l’émerveillement afin de goûter à la sérénité et à la sagesse. Le grand défi de fin de vie est de considérer la mort comme une amie. Par elle nous entrons dans le cœur de Celui que nous avons cherché toute notre vie. C’est une renaissance, un temps de résurrection.

Monique B. Grégoire

Le 4 février 2014, j'ai passé à l'émission "Ginette Gratton reçoit" sur les âges de la vie pour TV Rogers à Ottawa câble 23. Voici un clip de deux minutes de l'émission:
http://www.tvrogers.com/page.aspx?lid=237&rid=5&sid=4507&gid=125187

Pour écouter des extraits du livre La crise de la quarantaine
http://www.ame-boutique.com/index.php?kprod=88