Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Désirer Dieu avec François d'Assise

Les mystiques chrétiens parlent du désir de Dieu avec ardeur. Saint Bernard écrivait dans son Traité de l’Amour de Dieu : « Dieu a fait de toi un être de désir et ton désir, c’est lui, Dieu ». Il s’inspirait d’Augustin qui affirmait que « le désir est le fond du cœur ». En désirant Dieu, on se rend capable d’être comblé par lui.

Présence de Dieu en soi

Dieu est une présence significative à l’âme qui attend qu’on le reconnaisse. La prière, expression par excellence du désir, est le moyen le plus simple et le plus direct pour entrer en relation personnelle avec Dieu. C’est l’échange de deux regards, de deux désirs. Lorsque nous désirons Dieu, nous le cherchons; et lorsque nous le cherchons, nous le désirons. Notre désir devient notre prière. Il suffit de fermer les yeux quelques minutes, de descendre dans notre cœur, d’écouter le silence, de faire un acte de foi en remettant à Dieu notre désir. « Seigneur, tout mon désir est devant toi » (Ps 37 (38), 10).

Le désir nous met en route à la recherche du Dieu de joie, révélé en Jésus Christ. « Console-toi, tu ne me chercherais pas, si tu ne m’avais trouvé », faisait dire Pascal à Jésus. Nous sommes ce que nous cherchons et désirons. Cette recherche et ce désir sont souvent expérimentés comme un manque, un vide.

Saint François

L'exemple de François d'Assise

François d’Assise, fêté le 4 octobre, était insatisfait de sa vie frivole. Une blessure à la guerre lui permit d’écouter son angoisse, de prendre conscience de son vide spirituel. Ce fut le début d’une intense introspection qui le mena à la conversion, passant de la tristesse à la joie parfaite. Il chercha Dieu en se laissant chercher par le Christ pauvre.

Dieu nous accompagne sur le chemin, mais nous ne le voyons pas. Notre désir d’être comblé au creux de nos pauvretés et de nos blessures attire sa miséricorde. C’est ce qu’a vécu le poverello d’Assise à son retour de Spolète à l’été 1205. Son désir de Dieu se manifestait par ses aumônes aux pauvres, ses méditations dans une grotte du mont Subasio, ses rencontres avec les lépreux. Il rencontrait Dieu en faisant preuve de miséricorde.

Un jour, le Christ lui fit signe à la petite église en ruine de Saint-Damien. En prière, face au crucifix, il entend : « François, va et répare ma maison qui, tu le vois, tombe en ruine. » Cet appel sera son désir et sa mission : relever l’Église. C’est aussi la mission du pape François qui marche sur les chemins de l’Évangile en fixant son regard sur le Christ en croix.

François d’Assise nous montre que le désir est œuvre d’amour dans le christianisme. Le corps offert du Crucifié ressuscité est le signe par excellence de cet amour. Nous allons à lui avec notre désir. Qui le cherche le trouve, et qui le trouve le cherche encore plus. Ce désir de chercher Dieu est un dynamisme intérieur, une libre attraction qui unifie notre être.

Prière

Frère François épousant dame pauvreté, tu ne gardes rien pour toi-même, à la suite du Christ. Tu mets la main à la charrue sans regarder en arrière. Tu vas par les champs et les chemins annoncer le royaume de Dieu. Au plus sombre d’une forêt ou sur le haut d’une montagne, tu loues le Très-Haut pour frère soleil et toutes les créatures. Le Christ te reçoit tout entier, sa Croix se plante dans ton corps, tu deviens prière faite homme. Apprends-nous à désirer Dieu au plus profond de notre être. Diacre de la liberté, couché nu dans la joie parfaite, je salue avec toi notre sœur la mort, car par elle je verrai Dieu.

Paru en partie dans Le Messager de Saint-Antoine, Lac-Bouchette, Québec, octobre 2017, p. 20.

Pour aller plus loin: : La prière chrétienne, guide pratique. (Presses de la Renaissance)

Notez cet article:
École de prière (60) Rendre grâce
École de prière (59) Faire le signe de la croix

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
26 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le carême est un temps fort pour vivre le sacremen...
2732 lectures
Jacques Gauthier
17 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Ma chère fille,J'ai reçu ton courriel ce matin, 17...
2474 lectures
Jacques Gauthier
22 novembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Au dernier dimanche de l'année liturgique, l'Églis...
1856 lectures
Jacques Gauthier
10 février 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'Évangile est comme un grand jardin où nous entro...
3166 lectures
Jacques Gauthier
6 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Voici le dernier article d'une série de trois, tir...
2539 lectures