Préface de mon livre sur le père Caffarel

 

Je vous partage la préface du dominicain Paul-Dominique Marcovits qui se trouve au début du livre Henri Caffarel, maître d'oraison. Prédicateur de retraites, le père Marcovits a écrit quelques livres aux éditions du Cerf sur le pardon, les béatitudes et le couple. Il a été conseiller spirituel national des Équipes Notre-Dame. Il est rédacteur de la Cause de canonisation du père Caffarel.

Caffarel couv. et 4e

Préface

« Le sentiment de solitude serait absent du cœur de ceux qui s’aiment s’ils n’avaient que des aspirations limitées. Mais l’être humain est fait pour l’illimité, l’infini, l’absolu. Qu’il le sache ou qu’il l’ignore n’y change rien. Une faim secrète et insatiable l’habite. Elle est à la fois sa grandeur et son tourment. » Et le père Caffarel de s’interroger sur ce feu qui brûle ceux qui s’aiment : « Que faire ? Éteindre ce feu ? Mais ce serait éteindre leur âme ! Qu’ils croient plutôt à l’existence de cet absolu et à la possibilité de le rejoindre ». Et il conclut : « Dans le mariage chrétien, l’amour conjugal, mis en état de grâce, non seulement parle au nom du Seigneur, mais il contient et donne l’amour de Dieu » (Henri Caffarel, Amour qui es-tu?, Éditions du Feu nouveau, 1971, p. 129).

Pourquoi cette citation ? Amour conjugal et oraison sont inséparables. Le père Caffarel donne ici la clé de son ministère. Fondateur des Équipes Notre-Dame et initiateur de la spiritualité conjugale à partir du sacrement de mariage et de l’écoute des couples, il a cette évidence : si Dieu est source de l’amour, si son amour s’incarne dans l’amour humain, il ne faut jamais cesser de se tourner vers lui. Voilà pourquoi la prière intérieure et silencieuse appelée oraison est si importante pour le père Caffarel. Il s’agit de l’équilibre de toute vie, quelle qu’elle soit, où Dieu est au centre et donne son épanouissement à tout, parce qu’il éclaire tout de l’intérieur.

Jacques Gauthier nous communique cet essentiel. Il peut le faire grâce à sa joie de prier, de faire oraison – il est plein de feu - et grâce à sa vie de mariage. Il parle à des auditoires très divers, prêtres et laïcs, religieuses et religieux, car la prière et l’oraison les concernent tous. Jacques Gauthier est vraiment dans la lumière du père Caffarel. Ceux qui ont connu l’extraordinaire prédicateur de retraites de Troussures, où des milliers de personnes sont venus faire l’expérience de l’oraison et ainsi rencontrer Dieu, retrouveront la lumière du maître. Ceux qui ne connaissent pas ou peu le père Caffarel seront touchés par lui… surtout, ils voudront ‘‘se mettre à prier’’ ou plutôt, comme Jacques Gauthier le fait bien remarquer, ‘‘rejoindre la prière du Christ en eux’’, se laisser saisir par l’élan d’amour du Fils pour le Père.

Ce livre est facile à lire, concret. Cependant, il ne faut pas se méprendre. La profondeur est là et il convient de ne pas avancer trop rapidement dans la lecture pour méditer certaines citations du père Caffarel. Comme il aimait le dire : « On ne réussit pas en amour comme en affaires » (Amour, qui es-tu ?, p. 89). Avec Dieu, il vaut mieux s’adapter au rythme divin. L’objectif de ce livre est certes de connaître davantage le père Caffarel mais surtout de nous permettre d’avancer dans l’oraison. Si ce but est atteint, ce sera la joie de l’auteur de ce livre.

Une dernière chose. L’auteur est canadien. Il parle d’un prêtre français. Ce sont les Brésiliens qui sont les plus attachés au père Caffarel. En Afrique, sa lumière ne cesse de monter. Henri Caffarel, inséparablement apôtre du mariage et maître de prière, voit son influence grandir. On comprend l’enjeu : la prière intérieure éclaire et développe l’amour et l’amour découvre sa profondeur et son dynamisme dans la prière intérieure.

 

Pour aller plus loin, voir la fiche du livre, Henri Caffarel. Maître d'oraison (Cerf, 160 pages, 14€).

Avons-nous besoin de salut?
Notre unique richesse

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
3 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fin décembre 1923, Dina Bélanger écrit dans son Au...
3092 lectures
Jacques Gauthier
5 décembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 20 novembre 2012, j'arrivais dans la blogosphèr...
2583 lectures
Jacques Gauthier
7 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 Dieu nous offre Marie comme s’il nous livrai...
1201 lectures
Jacques Gauthier
10 février 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le mois dernier, nous avons vu dans un article de ...
2625 lectures
Jacques Gauthier
6 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Rencontre avec Bernard Perroy pour la revue frança...
2415 lectures