Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

De la blessure à la grâce, deuxième partie

les defis de la soixantaine tb
Deuxième partie de l'entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la quarantaine paru dans la revue  Sources ,  no 40, décembre 2017. Pour lire la 1 er partie, cliquez ici . Au moment de la crise de la quarantaine, le désarroi spirituel du croyant est parfois comparable, selon vous, à une « nuit mystique »... La nuit mystique surgit du fond de notre misère humaine, de la crise du désir vécue à la quarantaine. Le croyant s'en remet à Dieu. Sa foi lui fait comprendre mystérieusement que c'est Dieu qui agit en lui. Il l'invite à la paix du cœur en le faisant passer par la nuit du dépouillement. Dieu plonge son cœur dans le vide et la sécheresse en lui montrant ce qui est faux et ombrageux : égoïsme, orgueil, agressivité, dépendance, jalousie. Le Tout éclaire son côté destructif. Il s'ensuit une grande douleur de se savoir indigne d'un tel amour....
Lire la suite
Notez cet article:
448 lectures
0 commentaires

De la blessure à la grâce, première partie

la crise de la quarantaine
Entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la quarantaine paru dans la revue  Sources , no 40, décembre 2017. Première partie. Dans votre livre La crise de la quarantaine, vous écrivez que cette crise est une « occasion rêvée, car elle invite au changement et à l'intériorisation ». Parlez-nous de ce passage... Peu de personnes échappent à la crise de la quarantaine, surtout dans nos sociétés modernes axées sur l'avoir, la réussite et la performance. Chacun vit à sa manière cette phase de transition qui s'étend environ de trente-cinq à quarante-cinq ans. On quitte progressivement les promesses de la jeunesse et on devient vraiment acteur de sa vie. L'enfance paraît lointaine et la mort plus proche. Cet âge est marqué par des bilans, des désillusions, des remises en question. L'heure est venue de faire une pause, d'être à la mi-temps, un peu comme les joueurs de football qui prennent un temps de...
Lire la suite
Notez cet article:
629 lectures
0 commentaires

Hymne à la vie

Livre Souffle
Je vous partage la recension de Bernard Plessy , agrégé de Lettres classiques en France, au sujet de mon recueil  Un souffle de fin silence  ( éditions du Noroît ). Elle est parue sous le titre Hymne à la vie sur le site Aleteia, 26 février 2017.  Dans son dernier recueil,  Un souffle de fin silence , Jacques Gauthier entame une véritable quête poétique à travers les différents âges de la vie. Un poète ne raconte pas sa vie. Il l’ évoque  : il en fait apparaître ce qui lui donne sens. Avec les mots, sur fond de silence, il a tout pouvoir. Le coquillage du souvenir, appliqué à l’oreille interne, lui restitue le poème originel, l’entrée dans son histoire – et c’est comme le film très pudiquement charnel de sa naissance. La méditation du soir lui permet d’anticiper sa mort – et c’est une hymne à cette nouvelle entrée dans la...
Lire la suite
Notez cet article:
978 lectures
0 commentaires

En pèlerinage

Saint Jacques de Compostelle
La vie est souvent représentée comme un pèlerinage et la mort un passage. Les âges de la vie sont des étapes que nous traversons au gré des saisons. Nous marchons sur des chemins de joie et de douleur, mais nous savons que nous allons vers la gloire, puisque la mort a été vaincue par la résurrection du Christ, lui qui est « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14, 6). En marche vers Dieu Nous sommes des pèlerins ici-bas, nous marchons vers Dieu qui n’est qu’amour et lumière. Parfois, nous nous arrêtons. Une parole nous tire alors de notre torpeur et nous fait prendre la route. L’étoile de la foi nous guide, à l’exemple des mages, et nous habitons notre cœur, éclairés par la Parole de Dieu. Cette marche se vit concrètement sur les chemins de différents pèlerinages. Celui de Compostelle, souvent qualifié de « chemin d’étoiles », est...
Lire la suite
Notez cet article:
1807 lectures
0 commentaires

Le fabuleux destin de Lucie

photo Lucie
La vie est un mystère qui nous échappe, mais l'amour permet de l'accueillir jusqu'au bout, de la naissance à la mort. Daniel et Lise Lanoie en témoignent dans un article de la revue de l'Église de Saint-Hyacinthe, L'Envoi , (novembre-décembre 2013, p. 8-9). Daniel et Lise ont déjà deux enfants lorsque naît Lucie le 24 janvier 1979. On l'hospitalise à l'âge de trois mois et on lui découvre de nombreux handicaps : microcéphalie, scoliose, surdité partielle, déficience intellectuelle profonde. Les parents se retrouvent autour d’une table multidisciplinaire avec un neurologue, un psychologue, des médecins, une travailleuse  sociale, pour se faire dire que  leur fille a une espérance de vie d'une dizaine d'années. L’équipe tente de les convaincre de la placer en institution, car elle va nécessiter beaucoup de soins et qu'il est très difficle pour un couple de traverser cette épreuve. Leur décision est sans équivoque. "Nous choisissons de faire confiance à la vie...
Lire la suite
Notez cet article:
3780 lectures
0 commentaires

Au royaume de l'émerveillement



« Merveilles que tes œuvres, Seigneur, et merveille que je suis », lit-on au Psaume 138. Nous dépassons en dignité et en grandeur les plus belles merveilles du monde. Le savons-nous? La vie se déverse en nous à chaque âge et le battement de l’univers se mêle à notre sang. Nous faisons le moindre geste, et voilà des millions de cellules qui s’activent. Notre frère le corps n’est pas une machine que l’on a, mais un mystère que l’on habite intérieurement. Guérir de l'ennui S’émerveiller, c’est guérir de l’ennui et de la tristesse qui nous disposent parfois au découragement. On peut s’enfermer dans des habitudes et des horaires qui empêchent le soleil d’entrer; on peut aussi chercher à tout contrôler et diriger, alors que la vie nous appelle à un certain détachement et à la contemplation. L’antidote à cette déprime est de trouver chaque jour de quoi s’émerveiller : une plante, un repas,...
Lire la suite
Notez cet article:
3293 lectures
0 commentaires

La quarantaine et la soixantaine



Le directeur de la revue française Nouvelle Cité m'a demandé d'écrire un article sur les défis de la quarantaine et de la soixantaine dans le cadre de leur dossier de janvier-février 2013: "Traverser les crises: les raisons d'espérer". Je vous partage cet article. La vie humaine est en constante évolution. C’est une longue succession d’étapes, de phases, qui va de la naissance à la mort, de l’enfant au vieillard. Chaque décennie a ses caractéristiques que j’ai développées dans mon livre Les défis de la soixantaine : l’enfance et la conscience d’amour, l’adolescence et la quête de sens, la trentaine et l’accueil de la vie, la quarantaine et la crise du désir, la cinquantaine et la force d’un second souffle, la soixantaine et la voie de l’intériorité, la vieillesse et l’approche de la mort. Une crise du désir À la quarantaine , phase de transition par excellence, le changement est plus...
Lire la suite
Notez cet article:
2954 lectures
0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
13 décembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 14 décembre, l'Église honore la mémoire de ...
807 lectures
Jacques Gauthier
15 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Avec les médias et les réseaux sociaux, peu de tra...
2435 lectures
Jacques Gauthier
10 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
À cause de son élévation vers le ciel, la montagne...
1989 lectures
Jacques Gauthier
10 juin 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Tu nous invites, Seigneur Jésus,à prier le Père sa...
1154 lectures
Jacques Gauthier
28 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le Triduum pascal est le centre et le sommet de l'...
3419 lectures