Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Le salut chrétien, source d'espérance

Chandelle Québec
En ces temps du divertissement à tout prix, de la dépendance aux écrans, de la consommation à outrance, c’est devenu tout un exploit d’entrer en soi, d’accueillir le silence, et d’écouter son propre vide intérieur qui appelle obscurément un sens, un salut. Nous sommes passés d’une société de devoir et de l’obligation à une société de l’individualisme et de l’autonomie. Ce n’est pas négatif en soi, mais ce passage peut ouvrir la porte à des idéologies sans intériorité. Aujourd’hui, les gens ne veulent pas qu’on leur dise quoi faire ou penser, même s’ils sont manipulés par de nouveaux fabricants d’opinions comme les réseaux sociaux. Ils n’ont pas envie de dépendre des autres, encore moins d’un Dieu. Créateurs, oui ; créatures, non. L’antique tentation de se constituer en juges suprêmes du bien et du mal est récurrente : « Vous serez comme des dieux. » (Gn 3, 5). Dieu est ainsi perçu comme un tyran...
Lire la suite
Mots-clés :
Notez cet article:
390 lectures
0 commentaires

Avons-nous besoin de salut?

Recit dun passage 1
Un jour, j’étais à Cuba et je me baignais dans une mer houleuse. Je m’étais éloigné du rivage sans m’en rendre compte, aspiré au large par le ressac des vagues écumeuses. Je ne touchais plus le fond, le souffle commençait à manquer. Je me concentrais sur ma respiration pour ne pas paniquer. J’espérais m’en sortir en nageant de côté à travers le vacarme des flots déchaînés. J’avais l’impression de faire du surplace. Je parlai spontanément au Christ, comme il m’arrive de le faire dans la journée : « Ce serait complètement absurde de mourir ainsi, donne-moi la force de m’en sortir ». Finalement, après un ultime effort, je sentis le sable sous mes pieds. Ouf ! J’étais sauvé. Je partageai ma mésaventure à mon épouse. Je me voyais comme un survivant sur la plage, rempli d’espérance en la vie, qui ne tient vraiment qu’à un fil. Face à la mort, la...
Lire la suite
Mots-clés :
Notez cet article:
874 lectures
0 commentaires

Ce Dieu entre nous

Dieu
Nous parlons de Dieu entre nous depuis des millénaires. Nous écrivons beaucoup sur lui, peut-être pour nous consoler de ne pas le voir, pour nous souvenir de sa présence. Il demeure le grand mystère qui a inspiré tant d'artistes. Dieu, ni ceci ne cela, avouait le poète carme  saint Jean de la Croix , c’est un je-ne-sais-quoi d’insaisissable que le cœur brûle d’obtenir, mais c'est de nuit. Dieu, le terme vers lequel nous nous dirigeons, « peut être regardé comme une nuit obscure pour l’âme, tant qu’elle est en cette vie » ( La Montée du Carmel , livre 1, chapitre 2). Ce mot obscur de Dieu nous gêne ou nous ravit selon l’expérience que nous en avons. Il érode les sens et creuse le désir. Face à notre impuissance de tout contrôler, nous nous en servons souvent pour le projeter contre le mal. Ne parle-t-on pas de Act of...
Lire la suite
Notez cet article:
971 lectures
0 commentaires

L'Avent et l'appel à la conversion

Saint Jean Baptiste 3
L’Avent, temps d’éveil au Christ et d’espérance en sa venue. Trois grandes figures bibliques traversent ce cycle liturgique comme des météores : Isaïe, Marie et Jean Baptiste. Les trois ont répondu « oui » à l’appel du Seigneur en vue d’une mission particulière : Isaïe, prophète du Serviteur, qui annonce un rameau sorti « de la souche de Jessé », sur qui « reposera l’Esprit du Seigneur » (Isaïe 11, 1-2) ; Marie, mère de Jésus, Fils de Dieu, dont le « fiat » inaugure la nouvelle création ; Jean Baptiste, précurseur du Messie, qui appelle à la conversion, « car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3, 2). Trois vocations, trois réponses décisives. « J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait : « Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! » (Isaïe 6, 8). « Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ;...
Lire la suite
Notez cet article:
1199 lectures
0 commentaires

Louange au Verbe qui vient

Avent 2
L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgique qui culmine à Pâques. Plus qu'au début janvier, c'est au 1er dimanche de l'Avent que les baptisés devraient se souhaiter "bonne et heureuse année". L’Avent est un temps de vigilance, d'attente joyeuse de la venue du Seigneur. « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Mt 24, 44). Saint Bernard (1090-1153) parle des trois venues du Verbe: celle de son incarnation à Noël, de ses visites en l'âme, de sa manifestation définitive dans la gloire. Nous avons donc à sortir de notre sommeil et à revêtir les armes de la lumière, "car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants" (Rm 13, 11).  Le Verbe du Père se manifeste sous les traits de l’enfance à Noël et il reviendra dans la gloire à la...
Lire la suite
Notez cet article:
1226 lectures
0 commentaires

Jacques Grand'Maison (1931-2016): une conscience du Québec

Jacques GrandMaison
Jacques Grand’Maison, illustre théologien et sociologue du Québec, est décédé le 6 novembre à Saint-Jérôme d’un cancer des os. Il avait bien préparé son départ en nous laissant dans un dernier livre son diagnostic sur l’état des mœurs au Québec : Ces valeurs dont on parle si peu . Il signait ainsi son testament spirituel, dénonçant la superficialité et le manque de repères de la société québécoise. Ce constat sévère à la fin de sa vie peut sembler pessimiste, mais l’amoureux du pays s’inquiétait du vide spirituel de ses contemporains et de l’héritage à offrir aux nouvelles générations. Tel un prophète du désert, un veilleur d’aurore, il observait la vie à l’ombre des Laurentides, son puits artésien, pour en chercher le sens et discerner les signes des temps. Lui, le sociologue du quotidien, le théologien du peuple, tenait de ses parents une « espérance têtue », selon l’expression de Gaston Miron. Il partageait...
Lire la suite
Notez cet article:
2006 lectures
0 commentaires

"La joie de l'amour" du pape François

pape francois exhortation apostolique sur la 9782889188550 3d
L’exhortation apostolique Amoris Laetitia (La joie de l’amour) fera couler beaucoup d’encre. François a choisi le bon ton : il dépasse la polémique pour s’intéresser aux cas et aux exemples concrets. Son propos est traversé par un souffle pastoral : il veut une Église soucieuse de la fragilité humaine qui dépasse le code du permis et du défendu. J’ai parcouru rapidement en ligne  les 325 numéros, mais il faudra les approfondir, selon le souhait du pape, « morceau par morceau » (no 7). Priorité à la conscience On reconnaît tout de suite le style François : concret, libre, ouvert, nuancé, personnel. Il s'investit lui-même en parlant souvent au "je". Dans une sorte de « programme » de vie pour les familles d’aujourd’hui, le pape fait confiance. Il invite les personnes à l’exercice d’une liberté responsable, à l’accueil et au respect de l’autre, à l’éducation des enfants dans la liberté, à la miséricorde en tout temps, loin de...
Lire la suite
Notez cet article:
3053 lectures
0 commentaires

Pâques: Qui me dira?

christ.paque
Le père Louis Cesbron, chapelain du sanctuaire Sainte-Thérèse à Paris, m'a envoyé ce texte que je trouve très beau. Il exprime l'indicible espérance de la vie nouvelle offerte au jour de Pâques. Je vous le partage, après lui avoir demandé son accord. Prêtre de la congrégation du Saint-Esprit, j'ai connu le père Louis en septembre 2015 alors que j'étais invité à donner des conférences sur Thérèse de Lisieux lors de la Semaine Thérésienne à Paris, en lien avec les Apprentis d'Auteuil. Je le remercie pour ses mots de foi en la Trinité qui soutiennent notre silence et notre prière. J'en profite pour vous souhaiter de joyeuses Pâques: Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité.   Qui me dira ce qu’il en est ? Quand mes yeux se seront fermés A la lumière de ce monde. Quand mon soupir se sera tu Aux bruissements de la nature Quand le sang aura cessé d’irriguer Mon corps,...
Lire la suite
Notez cet article:
1564 lectures
0 commentaires

Un 22 mars à Bruxelles

attentats bruxelles
  Semaine sainte Vendredi saint anticipé   L’ombre mouvante s’enlise dans ma tête profonde entaille où se greffe un Christ d’épines qui me prend sur sa poitrine   Une lame s’enfonce à la jointure des os trempée dans la parole flamme vivace qui consume le bois sec de mon oraison offerte aux victimes    Les bougies se consument  du côté du souffle j’aligne les litanies du silence  au pas-à-pas du cœur dans l’axe de l’heure où le chemin tourne vers le jour à venir   Je consens au vœu d'espérance à mon poste de veilleur pour hâter la paix et lever le monde   Je n’ai de testament que le côté ouvert à coups de lance caché dans chaque page du grand corps vivant qu'il nous reste à bâtir  
Notez cet article:
1355 lectures
0 commentaires

Un vent de novembre

Signe de paix
De Beyrouth à Paris de Damas à Bamako n’est-ce pas le même air de novembre qui répand sur les corps le chaud et le froid l’amour et la haine   Du désert à la mer le ciel et l’enfer se croisent pour quelle victoire   Qu’est-il arrivé au vent du sud pour qu’il apporte la mort au nord il s’est levé plein de vie à l’est comment s’est-il couché à l’ouest dans le sang et les larmes   Des victimes jonchent les rues échouent sur les plages n’étaient-elles pas habitées du même souffle   Quel coursier en furie s’envole du fond de l’Orient laissant une poussière de pétrole qui colle à la peau des pays démembrés   Où se cache la brise légère qui panse les plaies de l’âme son eau vive qui désaltère du mal de vivre des pertes de l’exil   Arrivés nus sur cette terre dans une...
Lire la suite
Notez cet article:
1549 lectures
0 commentaires

Ce n'est pas la fin du monde

jesus and the apostles
Au 33 e dimanche du temps ordinaire, nous entendons Jésus parler de sa seconde venue en termes apocalyptiques : le soleil qui s’obscurcit, la lune qui perd son éclat, les étoiles qui tombent du ciel. On se croirait dans un film de science fiction. Il y a de quoi nourrir les imaginations et aligner les dates. On a prévu la fin du monde tant de fois et pourtant nous sommes encore là. Jésus a bien spécifié à ses apôtres que nul ne connaît le jour et l’heure de sa venue, sinon le Père. Un discours eschatologique Nous sommes ici au cœur du discours eschatologique, de ces textes qui évoquent la fin des temps. À noter qu’on ne parle pas de la fin du monde, mais du retour du Christ et de sa victoire finale. L’évangéliste Marc ne veut pas faire peur à ses lecteurs mais les rassurer, les mettre en...
Lire la suite
Notez cet article:
1578 lectures
0 commentaires

Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux

chemin vers le silence2
Je vous partage l'introduction de mon livre Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux , paru en France aux éditions Parole et Silence le 12 mars 2015. Il sera disponible au Canada vers la fin avril. «L'âme de Thérèse de Lisieux est une petite fille qui tire Dieu par la manche», écrit le poète Christian Bobin dans Les ruines du ciel . On l'appelle aussi Thérèse Martin, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, la petite Thérèse. C'est la sainte des petits pas, des recommencements, l'enfant chérie du monde et de l'Église. Elle avait prophétisé peu de temps avant son entrée dans la vie, le 30 septembre 1897 : « Vous verrez, tout le monde m’aimera ». Le temps lui a donné raison, surtout lorsqu’on voit l’immense succès de la pérégrination de ses reliques depuis 1994 à travers le monde. J’en fus témoin au Canada à l’automne 2001. Elle qui voulait...
Lire la suite
Notez cet article:
2256 lectures
0 commentaires

École de prière (26) La liturgie, mémoire de l'Église

Liturgie
Vous ai-je déjà dit que l'Avent est le temps liturgique que je préfère? La prière proposée par l'Église est faite de désir, d’attente et d’espérance. "Viens, Seigneur Jésus"! Cela montre bien que la liturgie est mémoire de l’Église, tradition vivante de la Parole, identité du chrétien. En faisant mémoire de la parole de Dieu, le silence n’est pas vide et l’espérance se transmet à  même la mémoire de nos pères et mères dans la foi : « Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur » (Jérémie 33, 14).  L’Avent m’invite à passer du besoin illusoire qui ne comble pas au désir d’aimer qui fait vivre. Je trouve là mon identité profonde d’enfant de Dieu, créé à son image et à sa ressemblance. Le corps priant de l’Église Dans nos sociétés occidentales, la personne est souvent figée dans l’instant, sans mémoire, coupée de ses racines, ignorant son histoire, incapable...
Lire la suite
Notez cet article:
1909 lectures
0 commentaires

Suggestions pour vivre l'Avent 2014

Avent
Le mot Avent vient du latin  Adventus qui désigne l'acte d'arriver. C'est le commencement d'un nouveau cycle liturgique. Ce temps d’attente et de conversion nous prépare à accueillir Celui qui est, qui était et qui vient. Nous célébrons l’arrivée de la lumière à Noël qu'est l’avènement de Notre Seigneur Jésus Christ. Nous célébrons également à l’avance sa venue prochaine dans la gloire, que ce soit à la fin de notre vie ou à la fin des temps. Pour mieux prier en Église ce temps de l’Avent, soyons des êtres de désir et d’espérance, de joie et d’éveil, avec Isaïe, Jean le Baptiste, Marie et Joseph. Aménagement d’un coin de prière Dans mon coin de prière ou dans un endroit visible de la maison, je place un calendrier de l’Avent, une couronne de quatre chandelles que je vais allumer chaque dimanche en chantant Venez divin Messie ou un autre cantique. Cette petite...
Lire la suite
Notez cet article:
3112 lectures
0 commentaires

Un regard de foi (2) Le catholicisme québécois

280px-Fete nationale du Quebec
Nouvelle France
Dans la première partie de ce blogue, je vous ai partagé  mon témoignage ecclésial . Ce regard de foi, sous forme de témoignage, a préparé cette réflexion du catholicisme québécois que je vous livre en toute simplicité. Si on jette un regard extérieur sur le catholicisme québécois, en se fiant seulement aux sondages et aux statistiques, on peut dire que la barque Église prend l’eau. Un regard de foi voit plus loin ; il part de l’Évangile pour confronter l’Église aux paroles et aux gestes libérateurs de Jésus. Il est vrai que la tempête fait rage, mais Jésus est dedans la barque, et même s’il dort, il est là. N’est-ce pas l’essentiel, être avec Jésus ? C’est une question de foi et de confiance Un manque de foi L’Église catholique québécoise, comme une grande partie de l’Église dans les pays développés, est affectée par la défection des fidèles et des jeunes qui...
Lire la suite
Notez cet article:
2014 lectures
0 commentaires

Présence de Thérèse de Lisieux

reliquaire enfant jpg
AfficheTherese
Qu'on l'appelle Thérèse de Lisieux, Thérèse Martin, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ou la petite Thérèse, c'est toujours la même personne. Nous célébrons sa mémoire au calendrier liturgique le 1er octobre. Thérèse, c'est la sainte des petits pas, des recommencements, l'enfant chérie du monde et de l'Église. Chaque année, Lisieux se pare de beauté pour célébrer leur illustre fille. Paris n'est pas en reste, il y a la Semaine thérésienne  qui se tient du 25 septembre au 1er octobre au Sanctuaire Sainte-Thérèse, Paris 16e. La jeune carmélite avait dit peu de temps avant son entrée dans la vie, le 30 septembre 1897 : «Vous verrez, tout le monde m’aimera». Le temps lui a donné raison, surtout lorsqu’on voit l’immense succès de la pérégrination de ses reliques depuis 1994 à travers le monde. J’en fus témoin au Canada à l’automne 2001. Elle qui voulait passer son ciel à faire du bien sur la terre et jeter...
Lire la suite
Notez cet article:
2477 lectures
0 commentaires

La foi et le doute

Clairvaux
Il nous arrive d'osciller entre la foi et le doute, l’adhésion et la remise en question, un peu comme les premiers disciples de Jésus. Le romancier Georges Bernanos le rappelle avec cette phrase lapidaire : « La foi, c'est 24 heures de doute moins une minute d'espérance ». Le doute est un compagnon qui s’arrête parfois sur le bord du chemin et ne veut plus avancer. La foi lui vient alors en aide, nous dit Benoît XVI : « Elle est une compagne de vie qui permet de percevoir avec un regard toujours nouveau les merveilles que Dieu réalise pour nous » ( La porte de la foi , no 15). Mais le doute peut aussi aider la foi en la protégeant de l’orgueil, du fanatisme, de l’arrogance, de la dureté. Il n’y a pas d’évidence acquise à tout jamais dans la foi ; on ne peut pas prétendre que Dieu nous appartient....
Lire la suite
Notez cet article:
4224 lectures
0 commentaires

Retour à Dieu de Mgr Guy Gaucher

Livre de Mgr Gaucher
"Je ne meurs pas j'entre dans la vie", avait écrit Thérèse de Lisieux quelques semaines avant sa mort au carmel le 30 septembre 1897 à l'âge de 24 ans. Son ami, Mgr Guy Gaucher, est allé la rejoindre le 3 juillet 2014 à l'âge de 84 ans. "Tout est grâce", se sont peut-être dit ces deux êtres de désir en se saluant dans l'amour du Christ. "Tout est grâce", c'est en lisant ces mots à la fin du Journal d'un curé de campagne du romancier Georges Bernanos, que le jeune Guy Gaucher, âgé de 18 ans, va être guidé vers Thérèse. Il sera un spécialiste de l'un et de l'autre, prêchant même une retraite en 2004 dans un carmel sur les affinités entre le grand Georges et la petite Thérèse ( "Tout est grâce" , Cerf, 2009). Bernanos avait repris ces mots de Thérèse, son maître spirituel, mais que Guy Gaucher...
Lire la suite
Notez cet article:
3818 lectures
0 commentaires

École de prière (20) Prier comme mon chien

Tom
Tom hiver 2013
Nous avons un chien à la maison qui s’appelle Tom. Lorsque je sors, il se couche au pied de la porte. Il reste là sans rien faire. Il veille le temps qu’il faut, même s’il s’endort. Je ne sais pas s’il s’ennuie, mais je l’entends gémir lorsque j’approche, comme s’il n’attendait que ce moment. Il se lève alors d’un bond, tout joyeux du retour de son maître. Il est totalement présent à cet instant de bonheur, c’est sa récompense. Comment ne pas penser à cette parole de Jésus : « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller » ( Luc 12, 37). L’attente fidèle de mon chien devant la porte m’apprend que l’essentiel dans l'oraison, appelée aussi prière contemplative, est de rester en présence de Dieu dans la confiance et l'espérance et de se laisser aimer par lui. Le Curé d’Ars disait que sa manière de...
Lire la suite
Notez cet article:
3126 lectures
0 commentaires

Marie à l'aube de ma vie

Jacques 7 ans 1ere communion
Marie
Mes parents venaient d’emménager dans leur nouvelle maison à Grand-Mère avec leur enfant d’un an. Ma mère était de nouveau enceinte. Très épuisée vers la fin de sa grossesse, le médecin lui ordonna un repos complet. Craignant pour la santé de son deuxième bébé, elle avait promis à Marie que si l’accouchement se passait bien elle le lui consacrerait. Je fus donc baptisé le 8 décembre 1951, devenant ainsi enfant de l’Église et membre de cette grande famille qu’est la communion des saints. J'ai été oint de l'Esprit, comme Jésus, devenant prêtre, prophète et roi. Marie aura toujours une grande importance dans ma vie, d'autant plus que je suis né près du Sanctuaire Notre-Dame du Cap, très important au Québec. Chaque fois que je la prie, par exemple en récitant le chapelet, ou en le « marchant » avec mon épouse, je sais que les saints ne sont jamais loin, sans parler...
Lire la suite
Notez cet article:
3018 lectures
0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
8 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le gouvernement Marois joue le tout pour le tout e...
1977 lectures
Jacques Gauthier
11 janvier 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Marguerite Bourgeoys naît à Troyes le 17 avril 162...
1602 lectures
Jacques Gauthier
1 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
« Au milieu de la nuit, il y eut un cri ...
713 lectures
Jacques Gauthier
13 mai 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Reviendras-tu, Esprit Saint,illuminer mes coins so...
1481 lectures
Jacques Gauthier
17 octobre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
L'évangile de ce 29e dimanche nous montre Jésus qu...
2369 lectures