Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Prière d'humilité

9782845736337FS
Rends-moi humble, Seigneur, de cette joyeuse humilité qui attire l’Esprit dans l’âme désencombrée et généreuse. Aide-moi à ne rien m’attribuer des dons reçus, mais à tout remettre au Père avec Marie.   Rends-moi humble, Seigneur, de cette audacieuse humilité qui rend libre pour semer ta parole dans le champ du monde. Remplis mon cœur de douceur et de paix qui me fait accepter ma propre vulnérabilité.   Rends-moi humble, Seigneur, de cette simple humilité qui désarme la haine quand je tiens à avoir le dernier mot. Fais-moi chercher dans le réel de la vie tout ce qui est bon, beau et vrai.   Rends-moi humble, Seigneur, de cette fragile humilité qui m’ouvre à l’autre pour accueillir sa blessure et la mienne. Libère-moi de désirer la première place pour que je puisse aimer en m’oubliant.   Rends-moi humble, Seigneur, de cette sainte humilité qui vient de la prière, où descendant au...
Lire la suite
Notez cet article:
725 lectures
0 commentaires

L'humilité de Dieu

Crèche 2015
Noël, c’est Dieu qui descend jusqu’à nous et qui se laisse voir dans un visage humain, l’enfant de Bethléem. « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jean 1, 14). Étonnante humilité du Dieu fait homme qui s’abaisse par amour pour nous élever jusqu’à lui. Le mystère de l’Incarnation est l’acte sublime qui nous révèle que Dieu est un être d’humilité et d’amour. « Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître » (Jean 1, 18). Dieu seul est humble Le christianisme est fondé sur l'humilité d'un Dieu Père qui ne garde rien pour lui-même en nous envoyant son Fils « doux et humble de cœur » (Matthieu 11, 29). Notre misère attire sa miséricorde. Le jésuite François Varillon écrit dans son livre L’humilité de Dieu  : « Dieu seul est humble. L’homme ne...
Lire la suite
Notez cet article:
1023 lectures
0 commentaires

École de prière (52) Prier à genoux

prier
Prier à genoux, c’est le corps qui se prosterne et le cœur qui s’abandonne. Cette attitude de prière, très appropriée pour le temps du carême, exprime la soumission à Dieu, l’obéissance à sa volonté, l’adoration, l’humilité et la pénitence. C’est l’attitude de foi par excellence. Ce qui faisait dire au regretté Raymond Devos, dans l’un de ses sketches : « Quand je me suis retrouvé à genoux, j’ai compris que j’avais la foi. » ( À plus d’un titre. Sketches inédits , Pocket, 2001). Charles de Foucauld se mettra à genoux lui aussi avant de se confesser et de retrouver la foi. Que de méditations n’a-t-il pas écrites ensuite après avoir adoré à genoux le Saint-Sacrement. Édith Piaf, persuadée d’avoir été guérie par Thérèse de Lisieux lorsqu’elle était enfant, la priera chaque jour. «La Môme» insistait pour prier à genoux et demandait qu’on l’aide à s’agenouiller lorsqu’elle était trop épuisée. Adoration et humilité...
Lire la suite
Notez cet article:
1520 lectures
0 commentaires

Saint Paul par lui-même

Conversion Paul
Et si Paul de Tarse se présentait lui-même en ce 25 janvier où l'Église catholique célèbre sa conversion. C'est facile à imaginer puisqu'il s'exprime souvent au "je" dans ses épîtres. Je n'ai qu'à cueillir ces perles biographiques. En voici des extraits tirés du dernier chapitre de mon livre Jésus raconté par ses proches. Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais j’ai grandi à Jérusalem. Circoncis dès le huitième jour, j’appartiens à la race d'Israël, de la tribu de Benjamin. Hébreu fils d'Hébreux, c'est aux pieds de l’illustre rabbi Gamaliel que j'ai été formé à l'exacte observance de la Loi de nos pères. Quant à la Loi, j’étais un pharisien ; quant au zèle, un persécuteur de l'Église ; quant à la justice que pouvait donner la Loi, un homme irréprochable. Mais tous ces avantages dont j'étais pourvu, je les ai considérés comme un désavantage à cause du Christ....
Lire la suite
Notez cet article:
2141 lectures
0 commentaires

École de prière (36) Un peu d'humour dans l'oraison

Prière Humour
L’oraison est une forme de prière si simple que plusieurs l’abandonnent en chemin. Serait-ce parce nous manquons d’humour? Il faut être capable de ne pas trop se prendre au sérieux quand on se recueille de longues minutes en silence, sans effort, dans une attention amoureuse à Dieu. Il est là, je suis là, même si je ne ressens rien. Le Seigneur voit notre intention plus que notre attention, souvent déficiente. Nous restons tranquilles, en paix, attendant tout de lui, dans la foi, l’espérance et l’amour. Ce temps perdu pour Dieu creuse le désir qui se manifeste par une aspiration au dépassement, à la liberté, à l’amour. L’oraison éveille le désir; la volonté d’aimer le déploie.   Être là Un jour, le curé d’Ars avait terminé son heure d’oraison dans l’église en ayant l’impression que Dieu était bien loin. Il ressentait une grande sécheresse intérieure, comme il arrive souvent à celles...
Lire la suite
Notez cet article:
4172 lectures
0 commentaires

L'obole de ma vie

L obole de la veuve Dore
Les lectures du 32 e dimanche du temps ordinaire B nous montrent que Dieu ne juge pas selon les apparences. Une veuve de Sarepta ramasse du bois et n’a rien pour manger, c’est pourtant elle qui va nourrir le prophète Élie. Une autre veuve dépose seulement deux piécettes dans le tronc, en face de la salle du trésor du Temple, et pourtant Jésus fait son éloge, même si beaucoup de riches y mettent de grosses sommes : « Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Mc 12, 44) Deux comportements religieux Jésus décrit dans l’évangile deux types de comportements religieux. D’un côté, il y a les scribes présomptueux qui se pavanent et qui aiment se faire remarquer. Il nous met en garde contre ces guides spirituels prétentieux qui se servent de la religion...
Lire la suite
Notez cet article:
1567 lectures
0 commentaires

Saint Paul et la sagesse divine de la croix

St Paul ephesus
Un jour, je participais à une table ronde sur la poésie et le sacré. Je parlais de la beauté des poèmes de saint Jean de la Croix. Mon interlocuteur écrivain partageait mon admiration, mais il ne comprenait pas la foi du poète. Comment croire en un Dieu qui envoie son Fils dans le monde pour nous sauver sur une croix? me lança-t-il. En effet, sans la foi, comment adhérer à un tel mystère? Saint Paul évoque très bien ce paradoxe d’un Dieu qui s’abaisse par amour jusqu’à s’anéantir sur la croix pour nous élever par sa résurrection (Ph 2, 6-11). Paradoxe chrétien d’unir ainsi souffrance et joie, vendredi saint et Pâques, puisque l’amour de Dieu absorbe tout. Paradoxe du langage qui a besoin du silence pour méditer ce mystère de la kénose divine (anéantissement). Paradoxe de Dieu qui a besoin de nous pour se révéler. Paradoxe de se vider de...
Lire la suite
Notez cet article:
2235 lectures
0 commentaires

4 mai: Bienheureuse Marie-Léonie Paradis (1840-1912)

Marie Leonie
Écrire sur un témoin du Christ est pour moi une grâce. J’ai souvent pris le temps de relever ce défi, car j’aime le Christ et ses amis. Mais écrire sur une religieuse du XIX e  siècle qui a fondé une communauté dont la mission se résume à servir Jésus, en les personnes des prêtres et des évêques, ce n’est pas très « gagnant », comme on dit aujourd’hui. J'ai pourtant accepté cette demande des Petites Sœurs de la Sainte-Famille de faire connaître leur fondatrice, et j'ai été séduit par sa bonté, d'où la parution de ce livre en 2012: Les chemins de l'Évangile. Entetiens acec Marie-Léonie Paradis.   L'humble parmi les humbles Alodie Virginie Paradis est née le 12 mai 1840 dans le village de L’Acadie, au Québec. Attirée très tôt par le Christ et l'Eucharistie, elle entre à 14 ans chez les Sœurs Marianites de Sainte-Croix, dont le charisme est l’enseignement et le service...
Lire la suite
Notez cet article:
2328 lectures
0 commentaires

16 avril: Benoît-Joseph Labre, le saint marcheur

Benoît Joseph Labre
Marcher plus loin, toujours plus loin. Ne pas s’arrêter au coin des rieurs. Ne pas cacher son visage aux passants qui ricanent. Fouler les sentiers solitaires. Parcourir l’Europe à pied. Suivre la trace de son cœur qui n’a pas de cité permanente. Aller toujours plus haut, vers la Jérusalem céleste. Tel est ce pèlerin de Dieu, Benoît Labre, clochard en haillons, qui suit le soleil et les rivières, qui prie Jésus au rythme de ses pas, afin d’être saisi par lui au détour du pèlerinage terrestre. L’ailleurs de Dieu Benoît-Joseph Labre est né à Amettes, dans le diocèse d’Arras, le 26 mars 1748. Aîné d’une famille paysanne de quinze enfants, il est attiré très jeune par la vie monastique, manifestant un grand attrait pour la solitude et la prière. Il fait des études chez son oncle paternel, curé d’Érin. Après la mort de celui-ci, il passe chez son oncle maternel,...
Lire la suite
Notez cet article:
3081 lectures
0 commentaires

Cardinal Jean-Claude Turcotte (1936-2015), témoin de l'Évangile

Cardinal Turcotte
"Le style est l'homme même". Cette formule célèbre de Buffon, extraite de son discours prononcé à l’Académie française le 25 août 1753, s’applique bien au cardinal Jean-Claude Turcotte. Non que celui-ci ait été un écrivain; il reconnaissait qu’il n’avait aucun talent pour écrire. Par contre, il aimait parler aux gens, aider les pauvres, rencontrer les médias, sans se défiler devant aucune question. C’était le style Turcotte : simple et direct, fidèle à l’Évangile, doté d’un sens de l’humour et « d’un gros bon sens pastoral », comme l’exprimait de Rome le cardinal Marc Ouellet dans un message vidéo . Le cardinal Turcotte était un bon vivant, un homme pratique, qui savait consulter et prendre des décisions. Sa franchise et sa simplicité plaisaient aux journalistes. Fidèle à l’enseignement de l’Église, il restait ouvert aux défis de ce temps, mais ne transigeait pas avec sa conscience, ses convictions. C’est ainsi qu’il remit son insigne de l’Ordre du...
Lire la suite
Notez cet article:
1930 lectures
0 commentaires

Ma rencontre avec Marthe Robin

Marthe Robin
Le 7 novembre 2014, le pape François autorisait la Congrégation pour la Cause des Saints à promulguer un décret reconnaissant l'héroïcité des vertus de Marthe Robin (1902-1981). Cette laïque stigmatisée, fondatrice des Foyers de Charité , est maintenant déclarée "vénérable", un pas important vers la béatification. Je vous partage ma rencontre avec Marthe qui a eu lieu le 5 ou 6 septembre 1973, telle que je le relate dans mon carnet de jeûne chrétien: Se purifier pour renaître (Presses de la Renaissance). C'était sûrement un mercredi ou un jeudi, les seules journées où elle recevait les retraitants dans sa chambre. Je m'étais inscrit à une retraite donnée par le Père Finet au Foyer de Charité de Châteauneuf-de-Galaure. Je vivais alors à l’Arche de Jean Vanier et j’étais attiré par la vie monastique. Je me souviens très bien de la maison toute simple où Marthe est née et où l’on entrait par la...
Lire la suite
Notez cet article:
6373 lectures
0 commentaires

Un regard de foi (3) Le mystère de l'Église

assemblee Église
580674 349747045142599 1370413313 n
Voici la troisième et dernière partie de mon regard de foi sur l'Église. Il a été précédé de Mon témoignage ecclésial , suivi d'une réflexion sur Le catholicisme québécois .  Peut-on comprendre l'Église sans la foi? Certains la voient comme une entreprise qui est coupée du monde et qui ne veut pas entrer dans la modernité en refusant l’ordination aux femmes, par exemple. On lui reproche son attitude antidémocratique, sa culture du secret, sa conception étroite du dialogue. Décidément, l’Église catholique dérange, elle ne pense pas comme tout le monde.  À travers l’histoire, ce sont toujours les saints qui ont été les plus grands réformateurs, parce que branchés sur l’Évangile et l’Esprit Saint. Le cardinal Ratzinger le rappelait, avant qu’il ne devienne Benoît XVI : « Ce dont nous avons réellement besoin, ce sont des gens qui sont intérieurement habités par le christianisme, le vivent comme un bonheur et un espoir, et sont...
Lire la suite
Notez cet article:
2243 lectures
0 commentaires

Présence de Thérèse de Lisieux

reliquaire enfant jpg
AfficheTherese
Qu'on l'appelle Thérèse de Lisieux, Thérèse Martin, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus ou la petite Thérèse, c'est toujours la même personne. Nous célébrons sa mémoire au calendrier liturgique le 1er octobre. Thérèse, c'est la sainte des petits pas, des recommencements, l'enfant chérie du monde et de l'Église. Chaque année, Lisieux se pare de beauté pour célébrer leur illustre fille. Paris n'est pas en reste, il y a la Semaine thérésienne  qui se tient du 25 septembre au 1er octobre au Sanctuaire Sainte-Thérèse, Paris 16e. La jeune carmélite avait dit peu de temps avant son entrée dans la vie, le 30 septembre 1897 : «Vous verrez, tout le monde m’aimera». Le temps lui a donné raison, surtout lorsqu’on voit l’immense succès de la pérégrination de ses reliques depuis 1994 à travers le monde. J’en fus témoin au Canada à l’automne 2001. Elle qui voulait passer son ciel à faire du bien sur la terre et jeter...
Lire la suite
Notez cet article:
2625 lectures
0 commentaires

23 août: Sainte Rose de Lima

Rose de Lima
Née à Lima le 20 avril 1586 de Gaspar del Flores et de María del Oliva, Isabelle reçut très tôt le surnom de Rose. Était-ce à cause de son beau teint, sans pareil? Sa mère affirma que, penchée sur son berceau, elle aperçut une rose épanouie sur le visage de sa petite fille. Désormais, elle l’appellera « ma Rose ». Ce changement de nom sera confirmé par la Sainte Vierge dans une vision que Rose aura plus tard. Un amour passionné pour le Christ Dixième enfant d’une pauvre famille espagnole, elle demanda dans la prière la grâce de savoir lire, ce qui lui sera donné à 4 ans et demi. Elle en profitera alors pour se nourrir de la vie de sainte Catherine de Sienne qui deviendra son modèle, son amie dans la communion des saints. C’est à son exemple qu’elle mènera une vie de pénitence, s’exerçant au jeûne dès l’âge de...
Lire la suite
Notez cet article:
3990 lectures
0 commentaires

Pape François, un an plus tard

Pape François
Pape François et jeunes
Pape François lavement des pieds
" Et arriva le pape François ". C'était le titre de mon blogue du 13 mars 2013, jour de l'élection de celui qui allait surprendre le monde en prenant le nom de François, en référence au  Poverello  d'Assise. Il manifestait ainsi son désir d'une Église pauvre pour les pauvres, ouverte sur une culture de dialogue et de rencontre. Qu'en est-il un an plus tard? Le style c'est l'homme   Alors que les religions sont souvent dénigrées et l’Église catholique mal comprise, qui aurait pu prévoir que le nouveau pape deviendrait une vedette, bien malgré lui ? Il caracole en tête des réseaux sociaux et des moteurs de recherche, fait la une des magazines comme Time et Rolling Stone. Lui se voit plutôt comme un homme normal, un pécheur, « choisi parce que pardonné », selon sa devise. Il répète sans cesse que c’est le Christ qui est au centre, pas lui. De fait,...
Lire la suite
Notez cet article:
2996 lectures
0 commentaires

18 février: sainte Bernadette Soubirous

sainte bernadette
Lourdes
Bernadette religieuse
Qui n’a pas déjà vu cette image bucolique de la petite bergère aux sabots de bois? Indissociable de Lourdes et de la « Belle Dame » qui lui est apparue dix-huit fois en 1858, Bernadette Soubirous fait toujours courir les foules à la grotte de Massabielle. Mais sa vie ne commence pas et ne se termine pas avec les apparitions. Pour Bernadette, il y a un avant et un après Lourdes. Pauvreté et misère Bernadette ne s’est pas faite toute seule. Fille aînée d’un véritable mariage d’amour entre François Soubirous, meunier, et de Louise Castérot, elle naît le 7 janvier 1844 au Moulin de Boly en Bigorre, tout près de Lourdes qui compte alors environ 4000 habitants. Elle habite pendant dix ans ce «  Moulin du bonheur », selon son expression, dans l’amour et la simplicité du foyer familial, ces grandes valeurs qui guideront sa vie, La misère va bouleverser cette petite Église...
Lire la suite
Notez cet article:
4477 lectures
0 commentaires

La médaille de la générosité

gilmore-long-track-mens-500
811685-denny-morrison
Voici une autre belle leçon de vie comme on en voit parfois aux Olympiques. Denny Morrison, patineur de vitesse longue piste canadien, doit une fière chandelle à son coéquipier Gilmore Junio. Celui-ci s'est désisté la veille pour qu'il puisse participer au 1000 m mercredi. Contre toute attente, il gagne la médaille d'argent. Morrison a déjà remporté en équipe l'argent à Turin et l'or à Vancouver, mais il n'a jamais été à la hauteur pour ses courses individuelles olympiques. Il n'a pas pu se qualifier en décembre 2013 pour le 1000 m à Sotchi. Mais de la manière qu'il patinait récemment, Junio croyait qu'il pouvait gagner, il lui a donc laissé sa place. Bel exemple d'abnégation et d'humilité, d'esprit d'équipe et de solidarité. Junio, âgé de 23 ans, met ainsi fin à ses premiers Jeux olympiques. Morrison a saisi cette opportunité et fort de la confiance de Junio, il a tout...
Lire la suite
Notez cet article:
2317 lectures
0 commentaires

Trente-cinq ans de mariage. Lettre à mon épouse

jacques à son mariage 78 - Version 2
35e mariage 2
Pape 2 livre
Le 30 décembre 1978, nous disions devant Dieu et les hommes : « Oui, je le veux ». Tu parles d’une idée de se marier entre Noël et le Jour de l’an, même si les arbres avaient revêtu leurs habits de noce. Trop fatigués pour fêter cet anniversaire chaque année, nous avons préféré le 1 er mai, jour où l’on s’est dit « je t’aime » la première fois. De l’absolu de cet amour fondateur découle tout le reste. Trente-cinq ans, déjà ! En me réveillant ce matin, je t’ai dit : « T’as beaucoup ronflé cette nuit ». Pas très romantique, n’est-ce pas ? Et de me répondre : « Après trente-cinq ans, la marchandise est non échangeable ». L’humour, voilà une première pierre à conserver sur le chemin quand on jette un coup d’œil au rétroviseur de notre vie à deux. Humour, humilité, pour être capable de rire de soi, de notre couple, sans blesser. Un couple qui rit est...
Lire la suite
Notez cet article:
12282 lectures
0 commentaires

La joyeuse humilité de l'Avent



Nous avons besoin de rêves, de poésie, de rites, de fêtes. C'est ce que donne le temps de l'avent qui marque le début d'une nouvelle année du cycle liturgique qui culmine à Pâques. Ce cycle n'enferme pas les croyants sur eux-mêmes, mais les entraîne comme une spirale dans la rencontre et le retour de leur Seigneur Jésus Christ. Promesse de bonheur L'avent, ce sont quatre semaines d'air frais avant Noël pour éviter de sombrer dans les flots du matérialisme. C’est le temps liturgique que je préfère. Ma prière, faite de désir, d’attente et d’espérance, trouve chaussure à ses pieds. En faisant mémoire de l'antique Parole, mon silence se trouve épousé et l'espérance se transmet à même la mémoire de mes pères et mères dans la foi : « Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur » (Jérémie 33, 14). Trois grandes figures bibliques traversent l'Avent comme des...
Lire la suite
Notez cet article:
1993 lectures
0 commentaires

Réussir sa vie



Avez-vous réussi dans la vie? Qu’importe, il est toujours temps de réussir votre vie. Dire oui à sa vie, c’est savoir créer du neuf avec les échecs et les limites, les joies et les souffrances. C’est vivre le présent d’une promesse qui engage l’avenir, et, si on est chrétien, lever le front et lutter avec le Christ pour qu'il y ait plus de justice et de paix sur la terre. La foi au Christ apporte une interprétation du monde, un engagement dans la société, une espérance invincible, une confiance au Dieu Père. C'est une exprience à vivre où l'on se sait aimé de toute éterntié. Digne d’être aimé Thérèse de Lisieux a montré que nous sommes dignes d’être aimés malgré et à cause de nos blessures. Il est si facile de se haïr, écrivait Bernanos à la fin du Journal d’un curé de campagne  : « Il est plus facile que l’on...
Lire la suite
Notez cet article:
2514 lectures
0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
7 mai 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Reste avec nous, Seigneur Jésus,quand nous marchon...
1273 lectures
Jacques Gauthier
22 avril 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
« Au commencement, Dieu créa le ciel et la te...
2115 lectures
Jacques Gauthier
22 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Matin de l’ange à la pierre tournée,  ô toi s...
3392 lectures
Jacques Gauthier
9 mai 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
 "Mettons-nous en présence de Dieu et adorons...
3519 lectures
Jacques Gauthier
8 octobre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
La prière chrétienne s’accorde à notre corps comme...
1241 lectures