Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (69) Découvrir son coeur

Esprit
Pour aller à Dieu dans l’oraison intérieure, il est important de trouver le chemin de ce que la Bible appelle le « cœur ». L’Esprit Saint peut nous aider à découvrir ce lieu de notre cœur habité par le Père et le Fils. « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons vers lui et, chez lui, nous nous ferons une demeure » (Jn 14, 23).  Toute personne est dotée de ce cœur profond, ce « château intérieur », disait Thérèse d’Avila, où Dieu demeure en permanence. C’est le lieu de notre véritable identité, de notre unicité, de notre âme. « Qu’il faut qu’une âme soit grande pour contenir un Dieu », écrivait Thérèse de Lisieux à sa sœur Céline. Le cistercien André Louf évoque cet éveil du cœur dans son livre  Seigneur, apprends-nous à prier . Il signale que toute méthode de prière vise cet objectif : retrouver le cœur...
Lire la suite
  701 lectures
  0 commentaires

École de prière (68) Le combat spirituel

Prière main
Dans  Une saison en  enfer, Rimbaud écrit que « le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ». Or, s’il est un lieu privilégié où se déroule ce combat spirituel, c’est bien l’oraison, appelée aussi prière contemplative ou prière de silence. Que de chrétiens la commencent avec enthousiasme et l’abandonnent en cours de route. Y a-t-il plus d’anciens combattants que de jeunes recrues pour cette forme de prière intérieure ? Ne nous décourageons pas, nous pouvons toujours reprendre les armes si nous le voulons, car c’est avant tout une question de désir, de volonté, d’amour, de foi. L’oraison n’est pas une guerre pour surperhéros, elle est au plus un combat spirituel pour les pauvres que nous sommes.  Je veux ce que tu veux Le père Henri Caffarel (1903-1996) a montré dans ses nombreux livres que l’oraison est une orientation libre de tout notre être vers Dieu. « Seigneur, je veux de...
Lire la suite
  545 lectures
  0 commentaires

Recension du livre sur le père Henri Caffarel

Caffarel 36k
Je vous partage une recension de mon livre Henri Caffarel, maître d'oraison (Cerf), parue dans le bulletin de spiritualité monastique de la revue  Collectanea Cisterciensia  80, 2018/1, p. 100-101, abbaye de Scourmont, Belgique. Elle est écrite par Léonard Appel. Après des études d’histoire de l’art, il a été membre pendant vingt-cinq ans de la Communauté de Taizé. Il a fondé ensuite, avec Marie Milis, à Bruxelles, Initiations , un lieu de recherche, de conférences et de réflexion. Maître d’oraison , le titre peut choquer, alors que « Maître » est utilisé ici pour dire pédagogue et inventeur de pratiques nouvelles (les nuits d’adoration où les volontaires se succèdent chaque heure ; la place des postures du corps dans la prière ; les séminaires de prière pendant 6 jours, etc.). Pour l’abbé Henri Caffarel (1903-1996), la prière est une science et un art qui s’apprend. Avant de se consacrer totalement à cette pédagogie,...
Lire la suite
  359 lectures
  0 commentaires

École de prière (67) Prier avec amour

Prière amour
Prier, c’est s’entretenir avec Dieu comme deux amoureux se regardent en silence. La foi nous dit qu’il est près de nous, qu’il nous écoute et nous comprend. Racontons-lui ce que nous vivons. « Seigneur, je désire que ce temps de prière que je prends pour toi soit comme tu veux. Je crois en toi, apprends-moi à prier et à t’aimer. Je t’offre ce que je suis et ceux qui me sont chers. Envoie ton Esprit, qu’il donne vie à ma vie. Je te loue pour ce que tu es, et merci pour ton amour infini, etc. » L'amitié de Dieu Parler à Dieu comme on parle à un ami témoigne de la place centrale qu’il occupe dans notre vie. Nous nous éveillons à sa présence, nous prenons conscience de son amour. La prière nous révèle notre identité profonde d’enfants de Dieu et la mission d’amour qui est la nôtre. N’était-ce pas ainsi que Jésus...
Lire la suite
  856 lectures
  0 commentaires

École de prière (66) L'oraison comme guide

Je vous partage mon témoignage sur l'oraison intérieure à l'émission Un coeur qui écoute , diffusée le 16 mars 2018 à la télévision KTO de Paris. Voici le sommaire de cette émission intitulée  L'oraison comme guide ,  animée par Cyril Lepeigneux.   La prière est le fil rouge de la vie de Jacques Gauthier, poète, essayiste et universitaire canadien, spécialiste de la spiritualité de sainte Thérèse de Lisieux. Ce père de famille vient de publier son 72e ouvrage intitulé « Henri Caffarel, maître d´oraison ». Après avoir expérimenté la vie de hippie, la drogue, une secte, des festivals pop rock, il se convertit en 1972. La lecture de saint Jean de la Croix et quelques années à l'abbaye cistercienne d'Oka (Québec) lui permettent de découvrir les richesses de l'oraison intérieure. Avec son accent de Nouvelle-France, il nous raconte sa conversion et nous invite, en ce temps de Carême, à laisser davantage...
Lire la suite
  994 lectures
  0 commentaires

École de prière (65) Oraison et engagement

Jésus jeûne
Le 27 mars 2017, le pape François recevait à Rome les évêques de l’Ouest canadien. Il les invitait à être proches des gens pour les accompagner et leur offrir l’espérance de l’Évangile. Comment faire ? Il leur livra alors une clé efficace : « Être des hommes de prière, et de prière profonde, afin d’être à l’écoute de ce que l’Esprit saint nous dit. » Le levier de l’oraison Le père Henri Caffarel (1903-1997) a été un homme de prière profonde, à l’écoute de l’Esprit. Fondateur des Équipes Notre-Dame et de plusieurs revues, il a donné des conseils sur la pratique de l’oraison intérieure et silencieuse, qu’il exposa avec brio dans plusieurs livres. Il montre que l’oraison ne nous coupe pas du monde, mais nous permet de le porter dans notre cœur et de l’offrir à Dieu. L’oraison est le principe et le ressort de l’engagement, comme l’ont montré les grands priants...
Lire la suite
  735 lectures
  0 commentaires

De la blessure à la grâce, deuxième partie

les defis de la soixantaine tb
Deuxième partie de l'entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la quarantaine paru dans la revue  Sources ,  no 40, décembre 2017. Pour lire la 1 er partie, cliquez ici . Au moment de la crise de la quarantaine, le désarroi spirituel du croyant est parfois comparable, selon vous, à une « nuit mystique »... La nuit mystique surgit du fond de notre misère humaine, de la crise du désir vécue à la quarantaine. Le croyant s'en remet à Dieu. Sa foi lui fait comprendre mystérieusement que c'est Dieu qui agit en lui. Il l'invite à la paix du cœur en le faisant passer par la nuit du dépouillement. Dieu plonge son cœur dans le vide et la sécheresse en lui montrant ce qui est faux et ombrageux : égoïsme, orgueil, agressivité, dépendance, jalousie. Le Tout éclaire son côté destructif. Il s'ensuit une grande douleur de se savoir indigne d'un tel amour....
Lire la suite
  1185 lectures
  0 commentaires

École de prière (63) La prière de Jésus au Père

Jésus sermon montagne
Depuis que Dieu s’est fait visage en l’être humain, son image, le corps du Christ et notre corps sont devenus les lieux du don où s’enracine une prière qui libère. Certes, le corps est souvent abusé, blessé, emprisonné… Jésus lui-même a connu cette violence lors de sa Passion. Son corps offert nous relève et son pardon ouvre un chemin de prière et de résurrection. La prière du Christ Les évangélistes montrent souvent Jésus qui se retire seul, à l'écart, pour prier son Père qui le regarde avec amour. Que lui dit-il? Peut-être la même demande qu’à la Samaritaine : « Donne-moi à boire » (Jn 4, 7). Peut-être le loue-t-il parce qu’il révèle ses secrets aux plus petits. Nous ne connaissons pas vraiment le contenu de sa prière. En revanche, nous savons que pour lui la prière découle d’une attitude intérieure faite de foi et d’amour, de confiance et de...
Lire la suite
  1198 lectures
  0 commentaires

École de prière (62): L'oraison selon Henri Caffarel

Caffarel 36k
Je vous partage la conférence que je donnerai au collège des Bernardins à Paris le 9 décembre 2017 lors du colloque Henri Caffarel: prophète pour notre temps . Une nécessité vitale L’oraison avait la première place dans la vie du père Caffarel parce que le Christ l’avait également. Dès le début de son apostolat auprès des couples en 1936 et jusqu’à la fin de sa vie, cet homme de foi priait de longues heures par jour, souvent devant le Saint Sacrement, et s’accordait des mois de désert chaque année. Voici comment il s’adonnait à l’oraison, selon les propos d’un témoin: « Assis sur son petit banc de prière, le corps et la tête bien droits, les yeux le plus souvent clos, les mains largement ouvertes sur les genoux, parfaitement immobile, tout recueilli, tout présent à Dieu présent au plus intime de lui-même. Plus rien ne comptait. On aurait dit qu’il était...
Lire la suite
  1198 lectures
  0 commentaires

Deux semaines en France pour le père Caffarel

Tombe P. Caffarel
Je serai en France du 30 novembre au 14 décembre. La dernière fois, c'était en septembre 2015 pour Thérèse de Lisieux (lire sur ce blog À Paris, avec Thérèse, pour Jésus . Cette fois, j'y vais pour le père Henri Caffarel, et pour Jésus, bien sûr. On m'a demandé de donner une conférence à un colloque qui lui est consacré au Collège des Bernardins à Paris les 8 et 9 décembre (voir le programme  Henri Caffarel, prophète pour notre temps ).  J’ai croisé le père Caffarel à l’été 1973, alors que je vivais à la communauté de l’Arche de Jean Vanier à Trosly-Breuil. Il était venu échanger avec d’autres responsables de communautés et de groupes de prière sur l’implantation du Renouveau charismatique en France. Petit de taille, réservé, les yeux vifs, j’avais été frappé par le caractère énergique de ce prêtre passionné et rigoureux qui n’avait que Dieu pour horizon....
Lire la suite
  1501 lectures
  0 commentaires

Préface de mon livre sur le père Caffarel

Caffarel couv. et 4e
  Je vous partage la préface du dominicain Paul-Dominique Marcovits qui se trouve au début du livre Henri Caffarel, maître d'oraison . Prédicateur de retraites, le père Marcovits a écrit quelques livres aux éditions du Cerf sur le pardon, les béatitudes et le couple. Il a été conseiller spirituel national des Équipes Notre-Dame. Il est rédacteur de la Cause de canonisation du père Caffarel. Préface « Le sentiment de solitude serait absent du cœur de ceux qui s’aiment s’ils n’avaient que des aspirations limitées. Mais l’être humain est fait pour l’illimité, l’infini, l’absolu. Qu’il le sache ou qu’il l’ignore n’y change rien. Une faim secrète et insatiable l’habite. Elle est à la fois sa grandeur et son tourment. » Et le père Caffarel de s’interroger sur ce feu qui brûle ceux qui s’aiment : « Que faire ? Éteindre ce feu ? Mais ce serait éteindre leur âme ! Qu’ils croient plutôt...
Lire la suite
  1112 lectures
  0 commentaires

École de prière (58) Prier dans la nature

Nature 1
La nature peut être un véritable chemin de prière. Elle s’étale sous nos yeux comme une écriture à déchiffrer. Dieu nous la donne pour nous refaire, nous reposer, nous guérir, que nous soyons en vacances ou non. La nature nous incite à revenir à notre cœur et nous apprend à y séjourner comme dans une maison amie. Dieu y a laissé les traces de sa beauté pour nous attirer en lui. Exercice de présence « Pour celui qui prie sans cesse, le monde entier devient église », disait le moine orthodoxe Silouane. Je vous suggère cet exercice de présence dans la nature, où vous priez avec tous vos sens. D’abord, marchez lentement et regardez. Dieu éclate tellement dans toute sa création, note Péguy, que pour ne pas le voir et le louer, il faut être bien aveugle. Il resplendit dans les fleurs et les oiseaux, les astres et les eaux, les arbres...
Lire la suite
  2014 lectures
  0 commentaires

De jour comme de nuit

Trinité 2
Tu nous invites, Seigneur Jésus, à prier le Père sans nous décourager. Nous te demandons avec confiance d’envoyer en nous l’Esprit Saint, pour que nous vivions en silence ce cœur à cœur avec toi, de jour comme de nuit.     Nous croyons que tu es là, au plus intime de notre être, rends-nous présents à ta présence pour que notre vie soit prière dans une attention amoureuse au beau mystère trinitaire, de jour comme de nuit.   Nous nous laissons aimer par toi en ce temps de ta miséricorde où tout est grâce. Nous nous ouvrons en toute simplicité aux flots de tendresse qui jaillissent de ton cœur ouvert, de jour comme de nuit.   À la voix de l’ange tu apparaîtras, époux des noces éternelles. Garde nos lampes allumées, que nous prolongions ta prière au Père dans la nuit de notre foi où nous espérons ton retour, de...
Lire la suite
  1400 lectures
  0 commentaires

École de prière (55) Le corps en prière

Prier mains
La prière est tellement simple qu’elle est à la portée de tous. Dans les précédents articles de l'École de prière de ce blogue, j’ai passé en revue quelques positions corporelles que nous prenons spontanément dans la prière : assis, à genoux, debout. Voici des exercices pratiques pour chacune de ces positions. Ils peuvent aider à entrer dans l’oraison intérieure, appelée aussi prière contemplative, à prolonger la prière du Christ, à vous unir à l’Esprit qui prie le Père. Le « vous » que j’utilise ici désigne une personne, non un groupe. Prier debout Trouvez un endroit calme. Tenez-vous droit, les pieds bien à plat au sol. Détendez-vous en prenant quelques respirations. Récitez une prière que vous connaissez, ou gardez silence en prenant conscience que vous êtes vivant et que l’amour de Dieu habite en vous. Joignez lentement les mains près du cœur ou sous le nez, la tête légèrement inclinée. Vous croyez...
Lire la suite
  1042 lectures
  0 commentaires

École de prière (54) Comment apprendre à prier simplement?

Prière chrétienne
Je vous partage une  belle recension de Bernard Plessy à propos de mon livre La prière chrétienne. Guide pratique . C'est paru sur le site Aleteia du 7 mai 2017 sous le titre: Comment apprendre à prier simplement? C’est en priant qu’on apprend à prier La première édition de ce  guide pratique  écrit par Jacques Gauthier date de 2010. Il nous est rendu, dans la collection « Les clés du sacré », et c’est fort heureux, car le service qu’il peut rendre est inestimable : nous apprendre à prier. Rien n’est plus personnel que la prière, dira-t-on ! Comment prétendre l’enseigner, la diriger ? Jacques Gauthier part d’un constat très simple, qu’exprime un proverbe populaire : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. C’est en priant qu’on apprend à prier. Et comme son expérience personnelle est aussi intense que diverse (il nous en fait volontiers confidence), il se met au service de son lecteur (qui devient ami : le...
Lire la suite
  896 lectures
  0 commentaires

École de prière (51) Prier assis

Prière Humour
Le mois dernier, nous avons vu dans un article de ce blogue que le corps peut être une aide dans la prière qui est une relation de foi, une rencontre d’amour au Seigneur qui nous attend. Prenons, par exemple, la position assise. Prier assis permet au corps de se reposer dans une position qui favorise le regard, l’écoute, l’échange. « Écoute ma fille, regarde et tend l’oreille » (Ps 44, 11). Le corps se concentre sur ce qu’il voit et entend. Il est à l’écoute, les yeux ouverts ou fermés. À l’écoute La position assise est parfaite pour celui ou celle qui veut prier en silence ou en commun. Certes, la position idéale est celle où l’on se sent bien, c’est-à-dire celle qui détend le corps et qui favorise l’attention de l’esprit. Ce qui est en soi tout un défi, car le stress est partout présent aujourd’hui et le surmenage nous guette,...
Lire la suite
  2501 lectures
  0 commentaires

École de prière (50) Prier avec son corps

Prier nature
La prière s’exprime dans le temps, avec ou sans mots. J'ai déjà parlé dans l’École de prière de ce blogue plusieurs formes de prière comme l’oraison, appelée aussi prière contemplative, la lectio divina , la méditation des psaumes, l’adoration eucharistique, la liturgie des Heures, la marche méditative, le rosaire, la louange… Dans les prochains billets, j’approfondirai un élément central dans l’acte de prier : le corps. J’aborderai les principales postures qui soutiennent l’élévation de l’âme vers Dieu : prier assis, à genoux, debout. Ces postures, si elles sont bien faites, favorisent le recueillement et l’attention à Dieu en soi. Elles expriment les dispositions de l’âme et la vérité des sentiments que nous avons pour Dieu. Le langage du corps Le corps humain parle dans la prière, nous pouvons lui faire confiance. Il possède son propre vocabulaire: soupir, silence, cri, larmes, gestes, attitudes, supplication, bénédiction, chant, danse, etc. Qui pourrait douter...
Lire la suite
  2234 lectures
  0 commentaires

École de prière (48) La contemplation avec Jean de la Croix

Jean de la Croix 2
Fêté dans l’Église le 14 décembre, saint Jean de la Croix (1542-1591) est le docteur mystique par excellence. Il témoigne par sa vie et ses écrits que l’être humain est pleinement comblé par Dieu caché au centre de l’âme. Seuls la foi et l’amour, ces « deux conducteurs d’aveugle », écrit-il dans Le Cantique spirituel , « te mènent par des chemins inconnus de toi, jusqu’aux secrets abîmes de Dieu ». (Sauf exception, les citations proviennent des Œuvres complètes , Cerf, 1990). Le poète espagnol présente les éléments de la vie intérieure, ses nuits et ses aurores, ses exigences et ses illusions, à travers quatre grands traités spirituels : La Montée du Carmel, La Nuit obscure, le Cantique spirituel, la Vive Flamme d’amour. Ses poèmes et ses paroles coulent de source, c’est-à-dire de l’Évangile. « Là où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour, et vous recueillerez de l’amour »...
Lire la suite
  2198 lectures
  0 commentaires

École de prière (47) L'oraison avec Thérèse d'Avila

Carmelite priere
Thérèse de Jésus (1515-1582), mieux connue sous le nom de Thérèse d’Avila , chercha Dieu dans le château intérieur de son âme en prenant la porte de l’oraison. « Nous pouvons considérer notre âme comme un château, fait d’un seul diamant ou d’un cristal parfaitement limpide, et dans lequel, il y a beaucoup d’appartements, comme dans le ciel il y a bien des demeures » ( Le Château intérieur  1, 1). Docteur de l’Église depuis 1970, Thérèse n’a pas fini de nous livrer ses secrets. L’Église la considère comme la mère des spirituels. Nous célébrons sa mémoire liturgique le 15 octobre. S’entretenir avec Dieu Thérèse entre au carmel de l’Incarnation d’Avila à l’âge de 20 ans et découvre qu’en se recueillant, elle fixe son attention en Dieu qui la comble par son amour et sa paix. L’oraison devient le lieu de l’amitié et de l’intimité avec le Christ dont elle se...
Lire la suite
  1806 lectures
  0 commentaires

École de prière (44) Reprendre l'oraison

Jacques vacances
J’arrive de vacances aux Îles de la Madeleine, situées dans le golfe du Saint-Laurent. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais c’est souvent difficile de "faire oraison" lorsqu’on est ailleurs. C’est déjà un défi et un combat d’être fidèle au temps d’oraison durant l’année, alors quand l’horaire est chamboulé durant l’été, le cœur à cœur silencieux avec le Seigneur en prend souvent un coup. Eh bien, à la rentrée, il n’est jamais trop tard pour reprendre. Ce qui est cool avec la prière, c’est que nous pouvons toujours recommencer. Elle est sans cesse un départ, non une arrivée. Comme l'écrivait Madeleine Delbrêl dans Alcide : "Si tu crois que le Seigneur vit avec toi, partout où tu as la place de vivre, tu as la place de prier. Si tu vas au bout du monde, tu trouves la trace de Dieu; si tu vas au fond de...
Lire la suite
  3037 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
21 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage une recension de Notre coeur ...
727 lectures
Jacques Gauthier
19 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
De 1973 à 1977, j'étais novice à l'abbaye cisterci...
3517 lectures
Jacques Gauthier
9 avril 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
"Le style est l'homme même". Cette formule cé...
2157 lectures
Jacques Gauthier
6 juillet 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans l’encyclique Laudato si’ sur l’écologie intég...
4241 lectures
Jacques Gauthier
3 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fin décembre 1923, Dina Bélanger écrit dans son Au...
3028 lectures