Henri Caffarel Maître d'oraison

Henri Caffarel maitre d oraison

Henri Caffarel. Maître d’oraison. Préface de Paul-Dominique Marcovits. Paris. Éditions du Cerf, 2017, 160 pages, 14€, 23,95$. 
Voir la fiche du livre au Cerf en cliquant ici.

 Diffusé au Canada par les éditions Novalis.

Le père Henri Caffarel (1903-1996) est surtout connu comme le fondateur des Équipes Notre-Dame et de la maison de prière de Troussures. Pédagogue et praticien, il renouvelle la théologie du mariage et la pratique de l’oraison en fondant les revues L’Anneau d’or et Cahiers sur l’oraison. Il écrit une vingtaine d’ouvrages qui rencontrent un large public. Quel est son secret ? Il rencontre le Christ à vingt ans et il approfondit cette relation dans la prière intérieure et silencieuse qu’on appelle oraison. Il dira lui-même : « J’attribue vraiment tout à la prière dans ma vie ». Ce livre est la première synthèse de l’enseignement du père Caffarel comme maître d’oraison. Cet homme de foi initie à la pratique de l’oraison par les retraites de six jours, le cours d’oraison par correspondance, les écoles d’oraison. Il donne des conseils concrets qui peuvent aider chacun et chacune à vivre l’oraison au quotidien : vouloir prier, se fixer un temps, approfondir la relation Je-Tu, habiter son corps, retrouver son cœur, rejoindre la prière du Christ. En ces temps où l’on parle beaucoup de méditation, voici un exposé clair et concis sur la pratique de l’oraison chez ce « prophète pour notre temps », dont la cause de canonisation est actuellement à Rome. 

Extrait de la préface du dominicain Paul-Dominique Marcovits, rédacteur de la cause de canonisation du père Caffarel.

"Jacques Gauthier est vraiment dans la lumière du père Caffarel. Ceux qui ont connu l’extraordinaire prédicateur de retraites de Troussures, où des milliers de personnes sont venus faire l’expérience de l’oraison et ainsi rencontrer Dieu, retrouveront la lumière du maître. Ceux qui ne connaissent pas ou peu le père Caffarel seront touchés par lui… surtout, ils voudront ‘‘se mettre à prier’’ ou plutôt, comme Jacques Gauthier le fait bien remarquer, ‘‘rejoindre la prière du Christ en eux’’, se laisser saisir par l’élan d’amour du Fils pour le Père.
Ce livre est facile à lire, concret. Cependant, il ne faut pas se méprendre. La profondeur est là et il convient de ne pas avancer trop rapidement dans la lecture pour méditer certaines citations du père Caffarel. Comme il aimait le dire : « On ne réussit pas en amour comme en affaires » (Amour, qui es-tu ?, p. 89). Avec Dieu, il vaut mieux s’adapter au rythme divin. L’objectif de ce livre est certes de connaître davantage le père Caffarel mais surtout de nous permettre d’avancer dans l’oraison. Si ce but est atteint, ce sera la joie de l’auteur de ce livre.
Une dernière chose. L’auteur est canadien. Il parle d’un prêtre français. Ce sont les Brésiliens qui sont les plus attachés au père Caffarel. En Afrique, sa lumière ne cesse de monter. Henri Caffarel, inséparablement apôtre du mariage et maître de prière, voit son influence grandir. On comprend l’enjeu : la prière intérieure éclaire et développe l’amour et l’amour découvre sa profondeur et son dynamisme dans la prière intérieure."
Pour lire la préface au complet, cliquez ici.

Table des matières

Préface

Repères biographiques : un homme d’oraison

La rencontre de l’amour de Dieu
Les Équipes Notre-Dame
Les Cahiers sur l’oraison
Camille C.
Troussures
Les retraites de six jours
Le Renouveau charismatique
Des soirées sur l’oraison
Prophète pour notre temps

Pratique de l’oraison chez Henri Caffarel

Une rencontre du Christ
Des écoles d’oraison
Une relation d’amour
Retrouver son cœur
Prier sa vie

Cinq conseils pour vivre l’oraison

Vouloir prier : le pilote automatique
Se fixer un temps quotidien : savoir durer
Bien commencer : la relation Je-Tu
Habiter son corps : un allié et un soutien
Rejoindre la prière du Christ : l’union à Dieu

Annexes

La vie d’oraison avec Thérèse d’Avila
De la méditation à la contemplation avec Jean de la Croix
Méditation chrétienne et prière de silence
Méditation de pleine conscience et oraison

Bibliographie de Henri Caffarel

 Les médias en parlent

 "Cet ouvrage est formidable, merveilleux à lire, c'est vraiment enthousiasmant, et vraiment nous découvrons toute la profondeur d'un grand maître spirituel".
Mathilde Mahieu, libraire à La Procure, extrait de l'émission Esprit des lettres du 15 décembre 2017 diffusée à KTO. Cliquez https://www.youtube.com/watch?v=eE90_ZQCzAk&feature=share. Mettre le curseur à 7: 20. 

"Après avoir quitté en 1973 la présidence des Équipes Notre-Dame qu'il avait fondées, le Père Caffarel consacra le reste de sa vie à «mener les laïcs à la rencontre personnelle avec le Christ par la pratique de l'oraison quotidienne». Dans sa maison de Troussures (Oise), des milliers de personnes vinrent découvrir et s'initier à cette prière personnelle. Il enseigna et écrivit sans relâche pour partager ce trésor de «la présence à Dieu». Homme de prière lui aussi, Jacques Gauthier, en a tiré un exposé clair et précis de sa pratique de l'oraison, suivi de conseils pratiques pour s'y mettre ou raviver sa vie de prière".
Bénédicte de Saint-Germain, dans Famille Chrétienne du 16 décembre 2017.

À l'émission de Louis Daufresne, Le grand témoin, 6 décembre 2017, Radio Notre-Dame, Paris. J'évoque les figures de Jean d'Ormesson, Johhny Halliday et le père Caffarel, en lien avec mon livre sur l'oraison. Pour écouter l'émission, cliquez ici: https://radionotredame.net/emissions/legrandtemoin/06-12-2017/# 

"Il fallait un homme de prière pour relire la vie du père Caffarel et tirer de ses écrits abondants des conseils pour prier. Naturellement, Jacques Gauthier, poète, essayiste et conférencier, s’est senti proche de lui : « Il brûle du même feu de joie qui me consume ». Auteur d’une dizaine de livres sur la prière chrétienne, il prie chaque matin 45 minutes : « Je me tourne vers le Seigneur au niveau profond de mon cœur, dans cette relation Je-Tu, où je veux être tout à Dieu ». Dans les écrits du père Caffarel, il trouve la confirmation de sa vie et décide d’écrire un livre pour faire connaître sa pratique de l’oraison. De ce fait, Henri Caffarel, maître d’oraison est un ouvrage fort utile pour ceux qui désirent découvrir la prière individuelle, l’entretenir ou lui donner un nouvel élan".
Bénédicte de Saint-Germain, sur le site Aleteia du 1er décembre 2017. Pour lire l'article au complet, cliquez La prière intérieure, aussi vitale que respirer, manger ou dormir.

"Fondateur des Équipes Notre-Dame, le père Caffarel (1903-1996) était intimement convaincu de l’importance de l’oraison pour la vie conjugale. C’est ainsi qu’il crée, en 1957, les Cahiers sur l’oraison, une revue bimensuelle pour initier les laïcs à cette forme de prière silencieuse, habituellement réservée aux consacrés. Mais c’est moins à la figure de celui qui se définissait comme un « mendiant de Dieu » et s’inspirait des maîtres du Carmel qu’à l’enseignement sur l’oraison de ce grand priant que s’attarde Jacques Gauthier, dans un livre très accessible qui est aussi une invitation à s’abandonner dans la prière."
Dominique Greiner, La Croix, 2 novembre 2017, p. 13. Pour lire la recension intégrale, cliquez ici.

"Con questo prezioso libretto Jacques Gauthier ci comunica l’essenziale. Si rivolge a un pubblico differenziato — preti e laici, religiosi e religiose — perché la preghiera e l’orazione riguardano tutti. L’obiettivo non è dunque solo quello di far conoscere il padre Caffarel, ma soprattutto di favorire la crescita nella preghiera."
Maurizio Gronchi, Un libro su padre Henri Caffarel - Maestro di preghiera, L'Osservatore Romano, Italiono, 2 novembre 2017. Pour lire la recension au complet, cliquez ici.