Frère André, la force tranquille

Frere-AndreFrère André, La force tranquille, collection Paroles de vie, Mesnil Saint-Loup (France),

Éditions Le Livre Ouvert, 64 pages, 2010.

Jacques Gauthier, animateur  du Jour du Seigneur et auteur de plus de cinquante livres, connaît  particulièrement bien Frère André. Ce court essai brosse un portrait de la vie intérieure de celui que rien ne prédisposait à devenir le premier homme canonisé du Canada. Dans un style vivant et une approche pédagogique, l’auteur s’attache à nous montrer cet homme sous un jour très humain et proche des autres grâce à son sens de l’humour et à sa force tranquille.

 

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

L’amour de la prière

L’ami de saint Joseph

Le gardien de l’Oratoire

Le serviteur souffrant

L’homme de cœur

Plus près du bon Dieu

Le portier de l’espérance

Prière au frère André

 

LA PRESSE EN PARLE

L'auteur enracine son propos dans des textes bibliques sur la métaphore de la porte, particulièrement adaptée au portier du collège Notre-Dame. Chaque partie qui raconte la vie du nouveau saint est introduite par la citation de l'une de ses paroles. Le petit livre se termine par une prière au frère André que ses amis aimeront reprendre à certains moments de leur vie.
Lise Lachance, Revue L'Oratoire, mai-juin 2011, p.27. 

On veut mieux connaître le saint Frère André mais tout le monde n'a pas le temps de lire une biographie exhaustive. C'est ce qui rend si utile la brève évocation de sa vie que Jacques Gauthier a rédigée [...] Les références bibliques sont fort à propos et j'ai aimé les liens proposés avec d'autres saints, surtout Bernadette, la petite Thérèse et Charles de Foucauld. Un beau résumé de vie.
Jean-Robert Gauthier, Le Nouvel informateur catholique, 5 décembre 2010. 


Je m'appelle
Zorian Stech et je suis étudiant à l'Université de Montréal. Je travaille en ce moment sur mon mémoire de maîtrise en histoire. Ayant visité la librairie « Renaud-Bray » sur la rue Côte-des-Neiges à Montréal en début septembre, je suis tombé sur votre plus récent livre intitulé « Frère André, la force tranquille ». Je dois vous dire que votre travail m'a vraiment touché d'une façon qui restera avec moi pour le reste de ma vie.
Courriel envoyé le 23 septembre 2010, avec la permission de Zorian Stech.


Cette plaquette de 64 pages rappelle que le frère André n'a rien écrit, mais qu'il était un homme de foi qui irradiait l'amour de Dieu et qu'il a laissé des paroles qui sont vues aujourd'hui comme des «paroles de vie». Ce petit livre s'efforce de raconter de manière simple et imaginée la vie du «portier de l'espérance».
Didier Fessou, Le Soleil, Québec, 26 septembre 2010. Pour lire l'article sur Cyberpresse, cliquer ici


J'ai savouré la lecture de ton délicieux petit ouvrage. Je l'ai lu d'un couvert à l'autre un soir avant de me coucher. Belle lecture de chevet.
Courriel envoyé le 21 octobre 2010, avec la permission de Raynold Tremblay.


Au-delà de tout, je crois que le rayonnement de ce fils de notre société québécoise trouve d’abord son sens en deux caractéristiques. On a beaucoup souligné son humilité et son humanité qui transparaissaient malgré un caractère assez difficile et une santé fragile. Jacques Gauthier, dans un récent opuscule, souligne d’une façon originale et remarquable, « la force tranquille » de cet homme. Sa force intérieure, pourrait-on dire. Devant l’adversité, les vents contraires et les lenteurs de l’Église, le peu de foi ou la mal croyance de beaucoup de ses concitoyens, Frère André reste comme une flamme allumée.
Mgr Dorylas Moreau, L’Église de Rouyn-Noranda, vol. 11, no. 2, octobre 2010. 

 

Le Livre Ouvert pour l'Europe: cliquer ici

Médiaspaul pour le Canada: cliquer ici


Entrevue avec Jacques Gauthier à Radio Vatican sur frère André le 16 octobre 2010, cliquer ici 

Entrevue avec Jacques Gauthier à Radio Ville-Marie sur frère André le 29 septembre 2010, cliquer ici