Marie de l'Incarnation

Marie de IncarnationMarie de l’Incarnation, Coll. Les petits carnets, Montréal, Novalis, 108 pages. 5$, 4€.
Diffusion en Europe: Éditions du Cerf

 Née Marie Guyart à Tours le 28 octobre 1599, devenue madame Martin, puis soeur Marie de l’Incarnation, cette femme d’action et de contemplation a planté son expérience spirituelle et missionnaire dans le jardin de sa vie quotidienne. Elle a contribué à mettre au monde un peuple de croyants et de croyantes en terre d’Amérique, après avoir si bien intégré le service du prochain et l’amour de la Trinité.

De 1639 à 1672, cette fondatrice de l’Église canadienne nourrit la jeune colonie de sa foi au Dieu Père, Fils et Esprit qui rayonnent au fond de son âme, constamment en attente, en prière. Femme douée et autonome, au caractère bien trempé, elle s’est laissée conduire dans la confiance par le Dieu d’amour. « Dieu ne m’a jamais conduite par un esprit de crainte, mais par celui de l’amour et de la confiance », écrit-elle en 1668.

Elle a été canonisée par le pape François le 3 avril 2014.

Pour commander en ligne, voir la fiche du livre chez Novalis.