Fioretti de sainte Thérèse

 Fioretti de Sainte Thérèse. Montréal, Novalis, 140 pages, 2005.

 Du 16 septembre au 17 décembre 2001, le grand reliquaire de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus a traversé plus d'une centaine de villes canadiennes, de Vancouver à Halifax. Près de deux millions de personnes ont défilé devant les reliques de la sainte.

Jacques Gauthier, un des accompagnateurs des reliques, reprend la tradition des Fioretti, si chère à saint François d'Assise. Il témoigne ici de ce qu'il a vu et entendu durant cette visite de Thérèse au Canada. Il évoque, avec un certain «merveilleux», mais aussi avec le souci de le resituer dans une démarche de foi authentique, les événements, les réactions, les guérisons entourant le passage des reliques.

L'ouvrage fournit à chacun l'occasion de découvrir davantage sainte Thérèse de Lisieux, la voie spirituelle qu'elle a tracée et le rayonnement extraordinaire qui est le sien aujourd'hui.

 

TABLE DES MATIÈRES

 

Introduction

Conversation imaginaire avec Thérèse de Lisieux

Thérèse exige la confiance

Thérèse passe aux douanes

Thérèse traverse l’Ontario

Thérèse remplit l’Oratoire Saint-Joseph

Thérèse guérit un petit garçon

Thérèse exauce toutes les prières

Thérèse fait la une des grands journaux

Thérèse confond les sceptiques

Thérèse arrive dans ma paroisse

Thérèse réconforte des prisonniers

Thérèse touche les jeunes et les malades

Thérèse dépasse nos espérances

Thérèse aide un prêtre africain

Thérèse se perd en Abitibi

Thérèse fait tomber une pluie de roses

Thérèse époussette une église

Thérèse veille la nuit

Thérèse fait son jogging spirituel

Thérèse redonne l’Église aux gens ordinaires

Thérèse convertit un policier

Thérèse guérit le dos d’une dame

Thérèse humilie son témoin

Thérèse fait un détour pour une famille

Thérèse libère un jeune de la drogue

Thérèse passe par une fenêtre d’un carmel

Thérèse fait la chaîne à Sept-Iles

Thérèse part dans le Nord en hélicoptère

Thérèse retourne à Lisieux

Conclusion

Annexe I
Synthèse des responsables diocésains du Québec

Annexe II
Rapport du Comité national (extraits)

 

LA PRESSE EN PARLE

À travers ces courts récits de quelques pages nous retrouvons la ferveur qui nous a animés lors de ces jours. Il y a aussi des expériences de confiance et d'abandon qui favorisent notre réflexion personnelle. C'est un livre qui nous permet de revivre des souvenirs par des anecdotes mais surtout nous stimule à prier sainte Thérèse

Daniel Gauvreau, Pastorale-Québec, octobre 2005, p. 35.

 

Jacques Gauthier a accompagné les reliques et témoigne dans ce livre de ce qu'il a vu et entendu tout au long des étapes de ce périple canadien. Le style alerte de l'auteur nous rapporte des anecdotes, des moments de grande émotion, des conversions et même des guérisons en les resituant dans une démarche de foi authentique.

L'Oratoire, juilllet-août 2005, p. 27.

 

Même si j'ai beaucoup, beaucoup aimé les fioretti elles-mêmes, j'aurais acheté ce livre rien que pour ses deux annexes. En effet, quel merveilleux instrument de réflexion pastorale que la synthèse qu'on rédigé les 24 responsables diocésains [...] Achetez et lisez ce livre de Jacques Gauthier. C'est un véritable tonique spirituel.

Jean-Robert Gauthier, Le Nouvel Informateur Catholique, juin 2005.

 

Inspiré des fioretti, tradition si chère à saint François d’Assise, l’auteur, avec humour parfois, avec tendresse et simplicité, s’est donné le défi de nous écrire quelques courts récits de ce qu'il a vu et entendu pendant ce temps de prières.[...] Il en a fait aussi, en quelque sorte, un récit de voyage dont la sainte serait fière. J’ai trouvé l’occasion belle, en lisant ce livre, de raviver ma foi, ma piété et j’ai médité longuement les paroles écrites par cette petite religieuse : « Je voudrais annoncer l'Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées... Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre. »  Grâce à des poètes et écrivains comme Jacques Gauthier, Thérèse provoque, émeut, bouleverse et réalise tout à fait son souhait.

Lysette Brochu, Bonjour Outaouais, 11 juin 2005.

 

Pour commander l'ouvrage, ou en savoir plus, cliquer ici