Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

8 mars: Jean de Dieu, l'ami des malades

Jean de Dieu
Lorsque j’étais enfant, le nom de Jean de Dieu évoquait pour moi l’asile de Montréal. Dire que quelqu’un était enfermé à Saint-Jean-de-Dieu signifiait quasiment qu’il était enterré vivant. Je ne savais pas que l’hôpital psychiatrique empruntait son nom à un homme qui fut bouleversé par la souffrance humaine et par l’amour de Dieu.Une vie orageuseJoao Ciudad naît au Portugal en 1495 de parents pauvres, mais chrétiens. Vers l’âge de huit ans, il quitte sa famille et est enlevé par un inconnu qui l’emmène en Espagne. Commence alors une vie errante où il sera tour à tour berger, paysan, soldat de Charles Quint — il est blessé en 1523 —, ouvrier agricole en Afrique, marchand ambulant de livres de piété à Gibraltar et libraire à Grenade en 1538.C’est dans la quarantaine que le Christ l’attend. Jean est bouleversé par le sermon de celui qui deviendra saint Jean d’Avila, que Benoît XVI proclamera...
Lire la suite
  2403 lectures
  0 commentaires

Un souffle de poésie en mars

Prix Le Droit 2
Notre temps axé sur la performance et la vitesse manque terriblement de poésie. Heureusement, il y a le mois de mars, et le retour de la poésie dans l’espace public avec son Mois de la poésie au Canada et le Printemps des poètes en France. Les artistes sont « des tenaces, des résistants de la beauté, des combattants du verbe et de l’écrit », lit-on sur le site du Mois de la poésie 2018. « Résister parce que c’est un acte de vie ».Je viens de remporter le prix de poésie Le Droit 2018 pour mon 21e recueil, Un souffle de fin silence (2017, Le Noroît). «Le jury a souligné le rythme soutenu et efficace de l’œuvre, où la vie est joliment illustrée de la naissance à la mort, comme les saisons qui passent. Le jury a aimé cette poésie vécue et incarnée.» (Patrice Gaudreault, rédacteur en chef du Droit, à la remise du prix au Salon...
Lire la suite
  2228 lectures
  0 commentaires

Servir et donner

Servir
« Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. » (Matthieu 20, 28) Cette parole de Jésus aux Douze m'interpelle en ce temps de carême.Il y a plusieurs manières de servir les autres et de donner la vie. Par exemple, mettre un enfant au monde, c’est poser un geste de foi et de confiance en l’avenir. Il y a dans chaque naissance un mystère qui nous dépasse, une promesse qui commence. À cet égard, nous n’avons jamais fini de naître, car nous n’avons jamais fini de servir et de donner, de grandir et d’aimer.Servir et donner à la manière de Jésus, c’est oser la confiance et prendre le pari de la foi, alors que l’avenir semble bloquer par tant d’obstacles : attentats terroristes, changements climatiques, exploitations des plus faibles, chômage… Croire sera toujours un risque, puisque l’amour seul est...
Lire la suite
  2458 lectures
  0 commentaires

L'évangile de Jean et Thérèse de Lisieux

saint jean
Dumoulin, Pierre, Lire l’évangile de Jean. Avec Thérèse de Lisieux, France, Éditions des Béatitudes, 2016, 324 p.Pierre Dumoulin est diplômé de l’Institut Biblique Pontifical. Il a publié une dizaine de livres, dont une excellente biographie d’Hildegarde de Bingen, ainsi que deux livres sur l’évangile de saint Jean. Avec cet ouvrage, le bibliste tient compte des récentes découvertes de l’exégèse pour mieux approfondir sa lecture historique, théologique et spirituelle du quatrième évangile qu’il divise en deux grandes parties : le livre des signes et le livre de l’heure. Des textes de Thérèse de Lisieux sont proposés à la fin de chaque chapitre, prolongeant le commentaire et le transformant en prière. Ces textes ont déjà été rassemblés dans l’ouvrage de Mgr Guy Gaucher, La Bible avec Thérèse de Lisieux.Les écrits de la petite Thérèse sont sursaturés de références bibliques. Sans avoir appris les langues bibliques, elle est pour Dumoulin « l’un des plus grands...
Lire la suite
  2118 lectures
  0 commentaires

Les saints, ces fous admirables: nouvelle édition

Livre Les saints
Dans la Lettre apostolique publiée avant sa mort, Reste avec nous Seigneur, Jean-Paul II faisait cette affirmation : «Les exemples des saints sont devant nos yeux». J’ai déjà présenté 45 «exemples» de bienheureux et bienheureuses, saints et saintes, dans mon «sanctoral» Les Saints, ces fous admirables, paru en 2005 (Novalis – Béatitudes). Ce livre, étant épuisé depuis plusieurs années, je le reprends en ajoutant dix-huit nouvelles figures, surtout les apôtres du Christ que j’ai développés dans Jésus raconté par ses proches (Parole et Silence – Novalis, 2015).J’ai profité de cette nouvelle édition pour réviser en profondeur le texte qui passe de 274 à 344 pages. Il y a eu plusieurs changements depuis le premier tirage. Les bienheureux frère André, Marie de l’Incarnation, Jean-Paul II, Mère Teresa et Élisabeth de la Trinité ont été canonisés. De plus, Benoît XVI a reconnu officiellement la sainteté de la visonnaire allemande Hildegarde de Bingen et l’a...
Lire la suite
  1880 lectures
  0 commentaires

18 février: Fra Angelico, patron des artistes

Fra Angelico
Le 3 octobre 1982, Jean-Paul II avait proclamé bienheureux le peintre dominicain Giovanni de Fiesole, mieux connu sous le nom de « Fra Angelico », le frère angélique. Il l’avait fait motu proprio, c’est-à-dire de son propre mouvement, de sa pleine autorité, sans attendre qu’un miracle soit officiellement reconnu. Ce pape ami des artistes, lui-même poète, comédien dans sa jeunesse, avait ainsi donné aux artistes un patron et un modèle. Cette parole du Christ prend ici toute sa couleur : « Tout arbre bon donne de beaux fruits » (Mt 7, 17).Le peintre angéliqueFra Angelico naît à Vecchio, près de Florence, vers 1400. Il reçoit au baptême le prénom de Guido. Après avoir appris le métier de peintre et de miniaturiste à Florence, il fait partie des « Compagnons de Saint Nicolas » dans l’Église du Carmel. Attiré par la vie religieuse, il entre chez les Frères Prêcheurs qui vivent à Fiesole dans le couvent de Saint-Dominique. Il...
Lire la suite
  4937 lectures
  0 commentaires

Prière de carême 2018

CarnetDuCareme2018 J.Gauthier
Nous t’adorons, ô Père de toute bonté ;en toi nous mettons notre confiance,car nous sommes tes enfants bien-aimés.Tu nous crées à chaque instant avec amour ;accueille-nous dans ta miséricorde infiniecomme tu l’as fait avec l’enfant prodigue et le bon larron.Nous t’adorons, ô Fils du Dieu vivant ;par ta croix, nos prières, nos jeûnes et nos partagesportent des fruits qui demeurent.Donne-nous la grâce d’accueillir ta lumièreet de demeurer en ta chaleureuse présencesur la montagne où tu nous transfigures. Nous t’adorons, ô Esprit de sainteté ;sans ton souffle, nous ne savons pas prier.Viens au secours de notre faiblesse,murmure en nous le nom de Jésuset aide-nous à vivre dans l’attente joyeusedu matin de Pâques. Nous te rendons grâce, Dieu de l’Alliance,pour tout ce que tu fais de beau en nous.N’abandonne pas ceux et celles qui souffrent :continue ton œuvre de salut dans les cœurs,jusqu’au jour éternel de la résurrectionoù nous fêterons ensemble notre libération. Pour aller plus loin: mon carnet de carême 2018,...
Lire la suite
  4242 lectures
  0 commentaires

La fête de la fidélité

Saint Valentin
Dans certaines paroisses, on profite de la Saint-Valentin ou d’une autre fête durant l’année pour souligner l’anniversaire de mariage des couples. Que ce soit 5, 10, 25, 30, 45, 50 ans de vie commune, que de saisons pour apprendre à aimer ! Il est touchant de voir la fierté de ces époux, leur tendre complicité depuis tant d’années. On constate en les regardant que L’amour existe encore, pour reprendre le titre d’une chanson de Céline Dion, même s'ils ne voient pas toujours la vie en rose.Promesse de fidélitéLa promesse de fidélité dite hier est de nouveau prononcée et accueillie aujourd'hui. Quel beau cadeau nous faisons au compagnon ou compagne d’éternité lorsque nous lui disons : « Je t’aime et je veux t’être toujours fidèle. Je demande au Seigneur de m’y aider chaque jour, lui dont la fidélité est éternelle ». Ce témoignage d’espérance n’a pas de prix, car il est gratuit,...
Lire la suite
  2517 lectures
  0 commentaires

Retour sur le film Des hommes et des dieux

Moines Tibhirine
Le 26 janvier 2018, le pape François autorisait la Congrégation pour les Causes des Saints à promulguer les décrets de béatification des 19 martyrs d’Algérie. Ce sont Mgr Pierre Claverie, les sept moines cisterciens de Tibhirine et onze autres religieux et religieuses. Ils seront béatifiés le 8 décembre 2018 au sanctuaire de Santa Cruz à Oran (Algérie). Ils ont été les témoins privilégiés du Christ en donnant leur vie par amour pour leurs frères et soeurs algériens.Les moines de Tibhirine sont surtout connus du grand public par le beau film de Xavier Beauvois Des hommes et des dieux, que l'on peut voir sur Internet, DVD, et parfois à la télévison. Je vous partage un texte que j'avais écrit sur ce film pour l'ancienne émission C'est ça la vie du 24 février 2011 de Radio Canada. Un souvenir personnelLe 21 mai 1996, j’étais à l’abbaye cistercienne de Tamié, en Haute-Savoie, lorsque la nouvelle est tombée comme un...
Lire la suite
  2817 lectures
  0 commentaires

De la blessure à la grâce, deuxième partie

les defis de la soixantaine tb
Deuxième partie de l'entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la quarantaine paru dans la revue Sources, no 40, décembre 2017. Pour lire la 1er partie, cliquez ici.Au moment de la crise de la quarantaine, le désarroi spirituel du croyant est parfois comparable, selon vous, à une « nuit mystique »...La nuit mystique surgit du fond de notre misère humaine, de la crise du désir vécue à la quarantaine. Le croyant s'en remet à Dieu. Sa foi lui fait comprendre mystérieusement que c'est Dieu qui agit en lui. Il l'invite à la paix du cœur en le faisant passer par la nuit du dépouillement. Dieu plonge son cœur dans le vide et la sécheresse en lui montrant ce qui est faux et ombrageux : égoïsme, orgueil, agressivité, dépendance, jalousie. Le Tout éclaire son côté destructif. Il s'ensuit une grande douleur de se savoir indigne d'un tel amour. La nuit mystique dépasse tout ce qu'on peut...
Lire la suite
  2525 lectures
  0 commentaires

De la blessure à la grâce, première partie

la crise de la quarantaine
Entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la quarantaine paru dans la revue Sources, no 40, décembre 2017. Première partie.Dans votre livre La crise de la quarantaine, vous écrivez que cette crise est une « occasion rêvée, car elle invite au changement et à l'intériorisation ». Parlez-nous de ce passage...Peu de personnes échappent à la crise de la quarantaine, surtout dans nos sociétés modernes axées sur l'avoir, la réussite et la performance. Chacun vit à sa manière cette phase de transition qui s'étend environ de trente-cinq à quarante-cinq ans. On quitte progressivement les promesses de la jeunesse et on devient vraiment acteur de sa vie. L'enfance paraît lointaine et la mort plus proche. Cet âge est marqué par des bilans, des désillusions, des remises en question. L'heure est venue de faire une pause, d'être à la mi-temps, un peu comme les joueurs de football qui prennent un temps de repos au milieu d'un match...
Lire la suite
  3354 lectures
  0 commentaires

Prière d'humilité

9782845736337FS
Rends-moi humble, Seigneur,de cette joyeuse humilité qui attire l’Espritdans l’âme désencombrée et généreuse.Aide-moi à ne rien m’attribuer des dons reçus,mais à tout remettre au Père avec Marie. Rends-moi humble, Seigneur,de cette audacieuse humilité qui rend librepour semer ta parole dans le champ du monde.Remplis mon cœur de douceur et de paixqui me fait accepter ma propre vulnérabilité. Rends-moi humble, Seigneur,de cette simple humilité qui désarme la hainequand je tiens à avoir le dernier mot.Fais-moi chercher dans le réel de la vietout ce qui est bon, beau et vrai. Rends-moi humble, Seigneur,de cette fragile humilité qui m’ouvre à l’autrepour accueillir sa blessure et la mienne.Libère-moi de désirer la première placepour que je puisse aimer en m’oubliant. Rends-moi humble, Seigneur,de cette sainte humilité qui vient de la prière,où descendant au centre de mon âmeje ne vois plus que ta lumièrepour la répandre autour de moi. Pour aller plus loin: Les saints, ces fous admirables (Novalis / Béatitudes); Prières...
Lire la suite
  3817 lectures
  0 commentaires

Désirer chercher Dieu

Epiphanie 1
Dieu nous a créés pour que nous le cherchions, comme l’affirme saint Paul aux citoyens d’Athènes : « Dieu les a faits pour qu’ils le cherchent et, si possible, l’atteignent et le trouvent, lui qui, en fait, n’est pas loin de chacun de nous. » (Actes des Apôtres 17, 27).Le désir de chercherNous sommes toujours des apprentis dans cette quête de Dieu, un peu comme les Mages à la recherche de l’Enfant Jésus. Nous allons de questions en questions, qui avivent notre désir et relancent notre espérance. C’est dans ce désir de chercher Dieu que nous existons vraiment et que nous nous révélons à nous-mêmes.Dieu, nous le cherchons dans la nuit de la foi pour que, l’ayant trouvé, nous le cherchions à tâtons en plein jour, ou plutôt, pour que nous nous laissions chercher par lui. Dieu demeure le cherché et le chercheur. Nous ne pouvons que relever ses empreintes dans...
Lire la suite
  3273 lectures
  0 commentaires

École de prière (64) La vénération des reliques

reliquaire enfant jpg
Reliques, du latin relictum, signifie les restes, ossements ou cendres de personnes saintes, ainsi que des objets qui leur ont appartenu. Que ce soit les reliques de François Xavier, Thérèse de Lisieux, soeur Faustine, frère André, Jean-Paul II, les fidèles se déplacent en nombre dans les églises pour les vénérer. Comment se fait-il que les reliques de ces personnages du passé attirent encore des foules aujourd’hui? On aurait pu penser que dans notre milieu « postmoderne » et fortement sécularisé, ce culte des reliques était dépassé. Cette forme de piété populaire n'est-elle pas proche de la superstition, du fétichisme? Pour y voir plus clair, voici quelques éléments qui relèvent de l'anthropologie, de l'histoire, de la théologie et de la spiritualité.Des modèles près de nousTout commence avec le culte des morts qui est une caractéristique décisive de notre humanité. Du plus loin que l’on remonte dans l'histoire, les hommes préhistoriques ont enterré leurs morts avec respect. Encore aujourd’hui...
Lire la suite
  4344 lectures
  0 commentaires

L'humilité de Dieu

Creche 2015
Noël, c’est Dieu qui descend jusqu’à nous et qui se laisse voir dans un visage humain, l’enfant de Bethléem. « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jean 1, 14). Étonnante humilité du Dieu fait homme qui s’abaisse par amour pour nous élever jusqu’à lui.Le mystère de l’Incarnation est l’acte sublime qui nous révèle que Dieu est un être d’humilité et d’amour. « Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître » (Jean 1, 18).Dieu seul est humbleLe christianisme est fondé sur l'humilité d'un Dieu Père qui ne garde rien pour lui-même en nous envoyant son Fils « doux et humble de cœur » (Matthieu 11, 29). Notre misère attire sa miséricorde. Le jésuite François Varillon écrit dans son livre L’humilité de Dieu : « Dieu seul est humble. L’homme ne l’est pas, sinon dans la...
Lire la suite
  3574 lectures
  0 commentaires

École de prière (63) La prière de Jésus au Père

Jesus sermon montagne
Depuis que Dieu s’est fait visage en l’être humain, son image, le corps du Christ et notre corps sont devenus les lieux du don où s’enracine une prière qui libère. Certes, le corps est souvent abusé, blessé, emprisonné… Jésus lui-même a connu cette violence lors de sa Passion. Son corps offert nous relève et son pardon ouvre un chemin de prière et de résurrection.La prière du ChristLes évangélistes montrent souvent Jésus qui se retire seul, à l'écart, pour prier son Père qui le regarde avec amour. Que lui dit-il? Peut-être la même demande qu’à la Samaritaine : « Donne-moi à boire » (Jn 4, 7). Peut-être le loue-t-il parce qu’il révèle ses secrets aux plus petits. Nous ne connaissons pas vraiment le contenu de sa prière. En revanche, nous savons que pour lui la prière découle d’une attitude intérieure faite de foi et d’amour, de confiance et de persévérance envers Dieu,...
Lire la suite
  2874 lectures
  0 commentaires

Poème à Jean de la Croix

Jean de la Croix
Le 14 décembre, l'Église honore la mémoire de saint Jean de la Croix (1542-1591). J'ai déjà partagé sur ce blogue mon admiration pour ce poète carme qui est devenu dès ma vingtaine un ami, un frère, un guide. Lors d’un salon du livre, de jeunes poètes me confiaient comment l’auteur mystique leur avait ouvert les yeux sur un autre réel, voilé par la routine quotidienne, mais qui sous sa plume dévoilait un don, une promesse, malgré la nuit, le désert, le vide. Ce réel caché, ne serait-ce pas Dieu? Les images que nous nous faisons de Dieu sont sans cesse à purifier, répète l’auteur de La Nuit obscure, Dieu étant toujours « au-delà de tout ». C’est un « je ne sais quoi », qui transcende toute connaissance. Le silence d’amour vécu dans l'oraison contemplative l’exprime mieux que tout autre langage, ce qui demande abandon et communion au mystère divin qui nous habite.J'écris ces...
Lire la suite
  2716 lectures
  0 commentaires

École de prière (62): L'oraison selon Henri Caffarel

Caffarel 36k
Je vous partage la conférence que je donnerai au collège des Bernardins à Paris le 9 décembre 2017 lors du colloque Henri Caffarel: prophète pour notre temps.Une nécessité vitaleL’oraison avait la première place dans la vie du père Caffarel parce que le Christ l’avait également. Dès le début de son apostolat auprès des couples en 1936 et jusqu’à la fin de sa vie, cet homme de foi priait de longues heures par jour, souvent devant le Saint Sacrement, et s’accordait des mois de désert chaque année. Voici comment il s’adonnait à l’oraison, selon les propos d’un témoin:« Assis sur son petit banc de prière, le corps et la tête bien droits, les yeux le plus souvent clos, les mains largement ouvertes sur les genoux, parfaitement immobile, tout recueilli, tout présent à Dieu présent au plus intime de lui-même. Plus rien ne comptait. On aurait dit qu’il était à la fois tout accueil...
Lire la suite
  3451 lectures
  0 commentaires

École de prière (61) L'écoute

Priere bougie
 En 1846, le philosophe danois Kierkegaard écrit dans son Journal : « L’homme immédiat pense et s’imagine que le plus important, quand il prie, ce sur quoi il doit surtout insister, c’est que Dieu entende ce qu’on lui demande. Et, cependant, au sens éternel de la vérité, c’est justement l’inverse : la vraie relation dans la prière n’est pas quand Dieu écoute ce qu’on lui demande, mais lorsque celui qui prie persiste à prier jusqu’au moment où il devient celui qui écoute, qui écoute ce que Dieu veut » !Écoute de la ParolePlus que demander, prier, c’est d’abord écouter Dieu qui nous parle. « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » (1 Samuel 3, 9). La prière est réponse à sa parole en nous et en l’autre, dans la Bible et la nature. Prier, c’est accueillir Dieu qui nous attend. Sa parole épouse notre silence ; elle nous donne les mots pour le prier en vérité,...
Lire la suite
  3693 lectures
  0 commentaires

Deux semaines en France pour le père Caffarel

Tombe P. Caffarel
Je serai en France du 30 novembre au 14 décembre. La dernière fois, c'était en septembre 2015 pour Thérèse de Lisieux (lire sur ce blog À Paris, avec Thérèse, pour Jésus. Cette fois, j'y vais pour le père Henri Caffarel, et pour Jésus, bien sûr. On m'a demandé de donner une conférence à un colloque qui lui est consacré au Collège des Bernardins à Paris les 8 et 9 décembre (voir le programme Henri Caffarel, prophète pour notre temps). J’ai croisé le père Caffarel à l’été 1973, alors que je vivais à la communauté de l’Arche de Jean Vanier à Trosly-Breuil. Il était venu échanger avec d’autres responsables de communautés et de groupes de prière sur l’implantation du Renouveau charismatique en France. Petit de taille, réservé, les yeux vifs, j’avais été frappé par le caractère énergique de ce prêtre passionné et rigoureux qui n’avait que Dieu pour horizon.Sa vie peut se diviser en...
Lire la suite
  3443 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
12 janvier 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Il arrive que l’on me demande de prier en portant ...
4965 lectures
Jacques Gauthier
10 janvier 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Tous les alibis sont bons pour ne pas persévérer d...
4026 lectures
Jacques Gauthier
3 janvier 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
La fête du Saint Nom de Jésus a été établie par l'...
4365 lectures
Jacques Gauthier
3 novembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 Je vous partage la préface du dominicain&nbs...
2469 lectures
Jacques Gauthier
28 juillet 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Les arbres dans ma courremontent l’horlogeobserven...
1887 lectures