Peut-on donner un nom aux anges?

L’Église enseigne que les anges nous assistent tout au long de notre pèlerinage terrestre. Mais faut-il leur donner des noms, à part ceux que l’on connaît dans la Bible?

Depuis le Concile d’Aix-la-Chapelle en 789, l’Église interdit de composer des listes d’anges qui ne font pas partie du canon des Écritures, et de les invoquer dans les prières. Le Directoire sur la piété populaire et la liturgie de 2001 maintient cette ligne en réprouvant « l’usage de donner aux Anges des noms particuliers, que la Sainte Écriture ignore, hormis ceux de Michel, Gabriel et Raphaël. » (no 217)

Ange livre Noval

Pourquoi leur donner un nom?

Des gens, catholiques ou non, veulent connaître le nom de leur ange gardien. On peut se demander pourquoi. Est-ce par pure curiosité, pour se sécuriser face à l’avenir, pour exercer un contrôle sur sa vie spirituelle? La tentation est grande de verser dans la pensée magique et la volonté de puissance, ce que dénonce le prêtre exorciste Gilles Jeanguenin dans son livre Les anges existent! (Salvator) :

 "Les sites d’Internet qui vous proposent de « connaître » le nom de votre ange gardien relève du folklore, voire de l’escroquerie. En feuilletant certains livres sur les anges il m’est arrivé de découvrir des listes complètes de noms avec prières, miracles ou guérisons spécifiques opérés par chacun d’eux. Parmi les anges cités, on y trouvait les archanges Michel, Raphaël et Gabriel, mélangés avec d’autres « anges » provenant de religions orientales, de la mythologie assyrio-babylonienne, de diverses traditions (notamment juive), ainsi que des noms farfelus et des noms de démons."

Un compagnon de vie

D’autres donnent un nom à leur ange gardien comme on le fait pour un ami, en toute simplicité, sans technique particulière. Ils le rendent ainsi plus concret. Ils veulent se rapprocher de lui, remercier le Seigneur pour cette aide efficace, anticiper la joie de la rencontre définitive dans la maison du Père alors que l’ange lui révélera son vrai nom. Ce fut l’expérience de l’évêque des pauvres, dom Helder Camara :

"Je comprends que pour beaucoup il est difficile de croire aux anges, souvent présents dans l’Évangile (Luc 1, 26-36). Mais pour moi c’est très facile. Entre l’homme et Dieu, il me semble qu’il y ait place pour des créatures qui sont nos frères et sœurs par l’esprit, mais qui n’ont pas le poids de nos corps. Je suis tellement convaincu que, avec les anges, le Seigneur aide les hommes, alors j’ai donné un nom à mon ange. Ce n’est pas son nom exact, que je ne connais pas pour le moment, mais cela me le rend plus concret. Et j’imagine la joie que je connaîtrai quand, arrivant à la maison du Père, j’y rencontrerai mon ange et quand il m’apprendra son vrai nom! Je donne à tout le monde le droit de sourire de moi et de ma naïveté. Mais je vous le dis : faire route avec mon ange, ça me porte, ça m’encourage." (L’évangile avec dom Helder Camara, DDB). 

Les anges renvoient à Dieu et à son mystère. Ils sont ses ambassadeurs qui reflètent sa lumière et son amour. Ils ne tiennent pas tant que l’on s’intéresse à eux, mais à Dieu, dont le nom est indicible. Telle fut l’expérience de Manoah, le père de Samson.

"Manoah dit à l’ange du Seigneur : « Permets, je t’en prie, que nous te retenions et que nous te préparions un chevreau. » L’ange du Seigneur répondit à Manoah : « Même si tu me retenais, je ne mangerais pas de ton pain. Offre plutôt un holocauste au Seigneur. » Manoah ne savait pas que l’homme était l’ange du Seigneur. Il lui dit : « Quel est ton nom, pour que nous puissions t’honorer lorsque tes paroles se réaliseront ? » L’ange du Seigneur lui répondit : « Pourquoi demandes-tu mon nom, alors qu’il est merveilleux ? » (Juges 13, 15-18) 

Article paru dans le Prions en Église Canada, 18 avril 2021, p. 35-36.

Pour lire les autres articles sur les anges dans mon blogue: cliquez ici.

Pour aller plus loin: En présence des anges (Emmanuel / Novalis).

Vidéo de 22 minutes d'une série de cinq sur les anges dans ma chaîne YouTube. Dans cette troisième vidéo, je parle de la place des anges et des archanges dans la liturgie. Je soulève la question de donner des noms aux anges à la 16e minutes de la vidéo.

Les défis de la soixantaine: introduction
Interview dans la revue Glasnik Mira

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
28 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Au lendemain des canonisations de Jean XXIII et de...
5303 lectures
Jacques Gauthier
17 février 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Qui n’a pas déjà vu cette image bucolique de la pe...
8213 lectures
Jacques Gauthier
3 juillet 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
"Je ne meurs pas j'entre dans la vie", avait écrit...
5844 lectures
Jacques Gauthier
27 novembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Ce texte est tiré en partie du chapitre « And...
4771 lectures
Jacques Gauthier
3 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Au calendrier liturgique, il est saint Jean-M...
6697 lectures