Prière en temps d'épreuve

Seigneur Jésus, vois ma douleur,
immense comme le cœur.
Je la cache dans tes plaies,
médecin des âmes et des corps.
 
Aie pitié de moi, viens à mon aide.
Ma misère est bien grande.
Je ne sais rien de la souffrance,
sinon ton nom murmuré en silence.
 
Souffrance
 
La croix me porte jusqu’à ton visage,
l’amour nous tient, non les clous.
Blesse-moi de ta miséricorde infinie,
pour que je sois guéri de nouveau.
 
Tu te tiens là, au plus haut de moi,
quand le doute me tire vers le bas.
Je t’offre une place près du lit,
pour que ma tête s’y appuie la nuit.
 
Ma prière se perd-elle dans le néant?
Je communie à ton cri d’enfantement :
Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?
Tu as pris nos angoisses dans ta passion.
 
Sûr de ton amour et de ma faiblesse,
je veux unir ma volonté à la tienne,
prolonger le oui de notre mère Marie,
remettre ma vie entre les mains du Père.
 
Ô toi, le Premier-né d’entre les morts,
je crois en la puissance de ta résurrection.
Transforme le mal en sainteté et solidarité,
pour la conversion et le salut du monde.

 

Lire aussi cet article du blog: 11 février, Journée mondiale des malades.
Et mon livre Récit d'un passage, Novalis/Parole et Silence, 2016.

Marthe Robin vue par Conrad De Meester
De la gratitude à l'action de grâce

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
13 mai 2021
Le blogue de Jacques Gauthier
Thérèse de Lisieux (1873-1897) écrit dans son ...
688 lectures
Jacques Gauthier
14 juillet 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Père, tu m’as séduit dès ma jeunesse, tu m’as entr...
2165 lectures
Jacques Gauthier
26 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le carême est un temps fort pour vivre le sacremen...
6687 lectures
Jacques Gauthier
15 avril 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
  Marie, tu n’as pas abandonné ton fils aux s...
1912 lectures
Jacques Gauthier
4 juillet 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 Note aux abonnés du blogue À cause d'un prob...
3678 lectures