Prière eucharistique à l'auberge pascale

Seigneur Jésus, tu sèmes le bon grain
qui germe en secret dans les âmes.
Tu transformes le pain et le vin
en ton corps et en ton sang
pour que nous ayons la vie en abondance.
Quel merveilleux échange!
 
Eucharistie hostie
 
Un jour, tu as dit ces mots prophétiques :
celui qui mange ma chair 
et boit mon sang a la vie éternelle,
et je le ressusciterai au dernier jour.
Que ta parole comble notre faim et notre soif,
qu’elle éveille en nous le désir de l’Eucharistie.
 
Comment te rendre grâce pour un tel banquet? 
Reste avec nous et ouvre nos yeux à ta lumière.
Ton vin nouveau coule à flots comme à Cana,
notre cœur devient tout brûlant en ta présence, 
voyageur silencieux qui passe à l’auberge pascale,
où nous t’avons espéré depuis si longtemps. 
 
À qui irions-nous au soir tombant ? 
Sans ton souffle, la mort nous épuise.
Unifie-nous dans ta joie autour de la table.
Nous formons ton corps, nous chantons ton nom,
apprends-nous à te reconnaître à la fraction du pain,
et à partager ce que nous avons reçu gratuitement.

 

Pour les personnes qui ne peuvent pas aller à la messe ou communier, lire ma prière pour la communion spirituelle.

Pour aller plus loin, cette vidéo de ma chaîne YouTube sur l'adoration eucharistique:

En présence des anges
N'ayez pas peur!

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
27 septembre 2021
Le blogue de Jacques Gauthier
À la fin de son traité L’Amour de la Sagesse ...
357 lectures
Jacques Gauthier
12 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
     John Ronald Tolkien (1892-1973...
10606 lectures
Jacques Gauthier
20 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Lumière au froid tombeau de pierre,éveil d'un chan...
3597 lectures
Jacques Gauthier
15 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
C’est une sœur parfois bien douce, la mort, qui vo...
4232 lectures
Jacques Gauthier
3 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fin décembre 1923, Dina Bélanger écrit dans son Au...
7509 lectures