Saint frère André de l'Oratoire du Mont-Royal

Saint frère André disait souvent : « Comme le bon Dieu est bon ! » Quand on lui adressait des louanges, sa réponse ne tardait pas : « Comme le bon Dieu est bon, voyez comme saint Joseph nous aime. » Malgré quelques sautes d’humeur, son humilité aura toujours le dernier mot, et surtout son sens de l’humour qui le rendait si humain et si proche des autres.  

L’humble frère du mont Royal peut-il nous inspirer aujourd’hui? À voir les foules qui affluent chaque année à l’Oratoire, je répondrais par l’affirmative. Sa vie fidèle et sa force tranquille me disent que la vie vaut la peine d’être vécue, qu’hommes et femmes sont dignes d’être aimés, que le souci des démunis est primordial, que le Christ n’exclut personne, que la foi chrétienne transforme toute la vie, qu’il est important de respecter les gens qui ne croient pas et ne pensent pas comme nous, que la prière est le secret de la sainteté, que la miséricorde de Dieu est infinie, qu’il faut garder confiance et courage.

Frere Andre

Le frère André nous lègue un héritage spirituel qui est toujours actuel, même si ce n’est pas dans l’air du temps. Il nous propose des valeurs essentielles : aimer, accueillir, écouter, pardonner, servir, sourire, s’émerveiller, tendre la main, faire confiance, s’unir à Dieu dans la foi, l’espérance et l’amour. L’humble portier en aura ouvert des portes dans sa vie, mais celle qu’il nous invite à franchir, en ce temps liturgique de Noël, débouche sur ce dynamisme intérieur qu’on appelle l’espérance. C’est ce dont nous avons probablement le plus besoin, individuellement et collectivement, pour grandir dans l’amour. Il disait: « Dieu le Père a envoyé son Fils sur la terre, par amour pour nous, et nous devons lui rendre amour pour amour» (Frère André, une pensée par jour, Médiaspaul, 2011, p. 86).

Toute sa vie André Bessette a su se mettre au service des autres, un peu comme Joseph l’artisan, dont il est le messager et l’instrument. S’il aime tant saint Joseph, c’est parce qu’il est un peu comme lui, travailleur manuel, délaissé et simple, effacé et humble. Il conseillait aux gens de le prier ainsi : « Si vous étiez à ma place, saint Joseph, qu’est ce que vous voudriez qu’on vous fasse? Et bien faites-le pour moi.»

Frère André meurt un mercredi, journée consacrée à saint Joseph, le 6 janvier 1937 à l’âge de 91 ans. C’est son épiphanie, l’ultime manifestation du Christ dans sa vie. Un million de personnes défilent devant son cercueil à l’Oratoire. Il a été canonisé à Rome par Benoît XVI le 17 octobre 2010, devenant ainsi le premier homme né au Canada à recevoir une telle grâce. Normalement, la fête liturgique d'un saint est associée à celle de sa mort, considérée comme le jour de sa naissance au Ciel. Mais comme la solennité de l'Épiphanie est célébrée le 6 janvier dans plusieurs pays, le Vatican a fixé la fête liturgique de saint frère André le 7 janvier, lui gardant ainsi une dimension internationale dans toute l'Église.

Prière

Saint frère André, portier d’espérance pour les plus souffrants, tu leur ouvres ton cœur compatissant, tu les remets debout et en confiance, car l’amour du Christ te consume. Intercède pour nous auprès de lui pour que son amour nous brûle aussi de l’intérieur.

Pour aller plus loin, lire cet autre article du blogue: 7 janvier, saint frère André.
Lire également, la nouvelle édition Les saints, ces fous admirables (Novalis/Béatitudes).
Écouter mon émission de janvier 2007 à Radio Ville-Marie: 7 janvier, Frère André, serviteur de saint Joseph

Dieu est beau
La force de Star Wars

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
21 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage une recension de Notre coeur ...
1809 lectures
Jacques Gauthier
11 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Je crois en l'Esprit Saint, vent de fraîcheur et â...
3610 lectures
Jacques Gauthier
3 janvier 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
La fête du Saint Nom de Jésus a été établie par l'...
4750 lectures
Jacques Gauthier
27 octobre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
L’Église associe les apôtres Simon et Jude dans la...
3521 lectures
Jacques Gauthier
6 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Voici le dernier article d'une série de trois, tir...
5879 lectures