Le blogue de Jacques Gauthier

Marié et père de famille, poète et essayiste, son oeuvre comprend plus de 80 livres, parus au Québec et en Europe, et traduits en plusieurs langues. Il a enseigné vingt ans à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. Il donne des conférences et retraites que l'on retrouve dans sa chaîne YouTube. Pour en savoir plus: Voir sa biographie.

L'existence des anges

Anges Existence

Les anges existent-ils vraiment? C’est la question que les éditions Novalis m’ont posée pour cet opuscule de 32 pages, publié dans la collection « La vie en questions ».  Ces êtres spirituels, non corporels, sont tellement présents dans la Bible et la tradition chrétienne, que pour l’Église leur existence est une vérité de foi. Deux jours leur sont consacrés au calendrier liturgique : La fête des Archanges, le 29 septembre, et celle des anges gardiens, le 2 octobre.  La recherche théologique et spirituelle sur les anges m’a amené à me poser d’autres questions. Quel est leur rôle dans le plan de Dieu ? Les anges que l’on retrouve dans le rayon « ésotérisme » des librairies sont-ils les mêmes que ceux de la tradition catholique ? Comment nous protègent-ils et intercèdent-ils pour nous auprès de Dieu? Quelle est leur place dans la liturgie de l’Église, l’Eucharistie et la vie spirituelle? Je réponds brièvement à...

Lire la suite
  2985 lectures

Prière de foi au pied de la croix

Priere Careme

Ma prière de carême, écrite il y a quelques mois pour la revue Vie liturgique. Je vous souhaite une bonne montée vers Pâques.  Seigneur Jésus, fais-nous grandir dans la foi,à l’ombre de la croix qui nous élève vers toi. Ta croix est un baiser sur le frontqui désarme la haine et le mal,l’arbre de vie dressé sur le monde qui unit le ciel et la terre,le signe vainqueur de la résurrectionqui nous ouvre la porte du paradis. Loué sois-tu pour tes gestes d’amourqui nous font devenir ce que nous sommes : des enfants bien-aimés du Père,des envoyés de l’Esprit de Pentecôte, partis pour annoncer la Bonne Nouvelle du salutqui nous séduit, nous guérit et nous transfigure. Nous t’offrons avec confiance notre vie et notre mort.Nous te remercions pour ta présence en nous.Nous croyons en ta parole de feu et de lumière.Nous étanchons ta soif en te remettant nos soifs. Nous te voyons vivant en sortant de nos tombeaux.Nous sommes ton...

Lire la suite
  4244 lectures

Le côté sombre de Jean Vanier

Jean Vanier

À la mort du fondateur de l’Arche, le 8 mai 2019, j’écrivais cet article sur mon blogue : Jean Vanier, un fou admirable. Je relatais mon séjour de six mois à l’Arche de Trosly-Breuil en 1973, alors que j’étais au début de la vingtaine. J’évoquais mes rencontres avec cet homme de compassion et de foi que j’aimais beaucoup et qui parlait si bien de Jésus.  Il y avait aussi le père Thomas Philippe, père spirituel de Jean et aumônier de l’Arche jusqu’à sa mort en 1993. Je le rencontrais souvent et il m’était un guide précieux dans mes premiers pas sur les chemins de la prière intérieure. Jean et le père Thomas étaient pour moi des témoins du Christ, des apôtres de l’amour de Dieu. Comme je l’écris dans mon hommage à Jean, ce fut toute une surprise d’apprendre qu’en 2014 le père Thomas était dénoncé pour des abus sexuels commis sur des...

Lire la suite
  12749 lectures

L'Amazonie bien-aimée du pape François

Pape Amazonie

L’exhortation apostolique post-synodale sur l’Amazonie, Querida Amazonia, « Chère Amazonie », commence ainsi : « L’Amazonie bien-aimée se présente au monde dans toute sa splendeur, son drame et son mystère ». En 111 numéros, le pape François propose une synthèse de ses grandes préoccupations envers l’Amazonie : justice, dialogue, liberté, écologie, inculturation, mission. Ce qui se vit dans cette région spécifique du monde a des répercussions sur la planète, car « tout est lié ». Une lettre d’amour Le texte se présente comme une lettre d’amour, au ton dramatique, où les citations de poètes sud-américains abondent, ce qui est peu fréquent dans un document romain : « Ces poètes contemplatifs et prophétiques nous aident à nous libérer du paradigme technocratique et consumériste qui détruit la nature et qui nous laisse sans existence véritablement digne » (n. 46).  Le Saint-Père, dans un dialogue constant avec la culture amazonienne, partage son espérance en quatre grands rêves, à la manière d’un Martin Luther King :...

Lire la suite
  2381 lectures

École de prière (82) L'humble prière

Priere Humour

Jésus raconte une parabole où il montre deux hommes en prière : l’un est pharisien, l’autre est publicain, un collecteur d’impôts à la solde des Romains (Luc 18, 9-14). Jésus reproche au pharisien son autosatisfaction et son mépris du publicain, alors que ce dernier se tient à distance, n’osant pas lever les yeux vers le ciel et se frappant la poitrine. Jésus déclare que c’est le publicain qui est en règle avec Dieu, car « quiconque s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé » (Luc 18, 14).  L’humilité, c’est nous reconnaître pécheurs et tout attendre de Dieu dans la confiance. Elle permet d’accueillir nos faiblesses dans la prière, à la manière du publicain qui se tient à l’arrière du temple : « Ô Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur. » (Luc 18, 13.) Dieu reconnaît les humbles, car il est lui-même doux et humble de coeur...

Lire la suite
  4018 lectures

Dieu est beau

Art Jesus

Dieu n’est pas seulement le « Bon Dieu » qui se donne à chaque instant, mais aussi le « Beau Dieu » que le cœur aime et qui éclaire toute chose. « À travers la grandeur et la beauté des créatures, on peut contempler, par analogie, leur Auteur » (Sagesse 13, 5). La beauté de la nature La nature nous révèle quelque chose de la beauté de Dieu et nous unit à lui, témoigne la bienheureuse Dina Bélanger dans son Autobiographie. « La nature avec ses beautés et ses richesses variées : crépuscules, clairs de lune, plantes, fleurs, fruits, ruisseaux, rivières, papillons, chants d'oiseaux, etc. me jetaient dans une sorte d'extase. La tiède haleine des vents, le murmure jaseur des feuilles, le grand silence du soir, le sourire des étoiles m'enivraient. Cette rêverie était, à mon insu, une méditation pieuse. Elle allait devenir de plus en plus profonde, s'appeler bientôt une contemplation, me...

Lire la suite
  3423 lectures

Saint frère André de l'Oratoire du Mont-Royal

Frere Andre

Saint frère André disait souvent : « Comme le bon Dieu est bon ! » Quand on lui adressait des louanges, sa réponse ne tardait pas : « Comme le bon Dieu est bon, voyez comme saint Joseph nous aime. » Malgré quelques sautes d’humeur, son humilité aura toujours le dernier mot, et surtout son sens de l’humour qui le rendait si humain et si proche des autres.   L’humble frère du mont Royal peut-il nous inspirer aujourd’hui? À voir les foules qui affluent chaque année à l’Oratoire, je répondrais par l’affirmative. Sa vie fidèle et sa force tranquille me disent que la vie vaut la peine d’être vécue, qu’hommes et femmes sont dignes d’être aimés, que le souci des démunis est primordial, que le Christ n’exclut personne, que la foi chrétienne transforme toute la vie, qu’il est important de respecter les gens qui ne croient pas et ne pensent pas comme nous, que la...

Lire la suite
  3237 lectures

La force de Star Wars

Star Wars

Depuis le premier film, en 1977, jusqu’à L’Ascension de Skywalker, la saga Star Wars de George Lucas a rassemblé plusieurs générations. Inspirée entre autres du Seigneur des anneaux de Tolkien, elle se divise en trois trilogies qui s’échelonnent sur plus de quatre décennies. Il me semble que c’est un fait unique dans l’histoire du cinéma, non seulement par la durée, mais par l’engouement durable des fans qui dépasse la seule exploitation commerciale. Des Jedi et des Sith À l’instar des contes et des mythes, les films de La Guerre des étoiles sont des récits initiatiques qui évoquent le surnaturel, par la poésie, le merveilleux, la science-fiction. Cette épopée cosmique et mystique met en scène l’être humain dans un monde hostile, une galaxie lointaine, où se déroule une lutte sans merci entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs Sith. Au centre de ce théâtre d’affrontements, il y a la Force. On ne connaît pas l’origine exacte de cette mystérieuse énergie qui...

Lire la suite
  2813 lectures

Puissance de la bénédiction

Benediction

Chez nous, le Nouvel An se fête en famille. Comme dans le bon vieux temps, mon épouse se joint à moi pour bénir les enfants, puis nous échangeons nos vœux de paix et de bonheur. Bénir signifie « vouloir du bien, souhaiter ce qu’il y a de meilleur, transmettre la lumière, faire grandir ». La prière de bénédiction est au cœur de la tradition juive. Rien de magique là-dedans. La bénédiction est une parole qui a du poids, parce qu’elle rend léger ; parole qui engage et qui nous rapproche des autres.   Mon père faisait ce geste avec noblesse, une larme au coin de l’œil, en disant : « Que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ». Et tous de répondre : « Amen ». C’était un moment de fierté pour lui, un témoignage de sa foi. Jusqu’à sa mort, le 2 juin 2018, mon père aura donné à ses enfants, petits-enfants...

Lire la suite
  3731 lectures

Mystère pascal de Noël

Noel3

Noël est arrivé avec sa féérie et ses cantiques. Ce temps de rassemblements et de réjouissances est souvent teinté de nostalgie et de mélancolie. Plusieurs personnes ressentent la solitude pour de multiples raisons : deuil, séparation, maladie, épuisement... Des blessures resurgissent et prennent du temps à cicatriser. C’est pourtant là, dans l’indigence de notre crèche intérieure, que l’enfant de Bethléem se révèle, non pour dissimuler le manque qui nous habite, mais pour partager avec nous son désir d’aimer, sa soif de nous rencontrer au cœur même de notre détresse. Une expérience pascale  Le mystère de Noël annonce celui de Pâques : dépouillement de la crèche et du tombeau, passage des ténèbres à la lumière. Ainsi, la fête de saint Étienne, diacre et premier martyr, est célébrée le lendemain de la solennité de Noël. À première vue, ce rapprochement peut nous surprendre, car le drame d’Étienne contraste avec la joie de Noël. Pourtant, nous célébrons deux naissances :...

Lire la suite
  2706 lectures

Noël avec Mimi, Dina et Thérèse

Marie Joseph

J’ai eu la grâce de publier récemment des biographies sur deux grandes mystiques du Québec qui témoignent dans leurs écrits de la présence de Dieu en nous : Georgette Faniel, le don total (Novalis) et Je donnerai de la joie. Entretiens avec Dina Bélanger (Novalis/Emmanuel). Pour elles, la fête de Noël révèle avant tout l’amour de Dieu pour notre monde en la venue de Jésus, l'Enfant divin. À ces deux témoins de la joie de Noël, j'ajoute Thérèse de Lisieux, qui a eu une grande influence dans leur cheminement spirituel. Mimi Noël 1922, Georgette, qu’on appelait familièrement Mimi, a sept ans. Cette année-là, ses parents n’ont pas les moyens d’offrir des cadeaux à leurs enfants. Ils leur demandent d’en faire le sacrifice au petit Jésus de la crèche, pauvre comme eux. Mimi, qui voulait une poupée vêtue en religieuse, saisit le sens de ce sacrifice fait par amour. Et tous de fêter avec joie la Nativité. Surprise ! Ils reçoivent...

Lire la suite
  2298 lectures

École de prière (81) Les grandes antiennes de l'Avent

Marie enceinte

J’aime m’asseoir devant les crèches de Noël et méditer en silence le mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu. J’y vois un signe merveilleux de l’amour invincible du Père pour nous, lui qui a « tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » (Jean 3,16). Pendant l'Avent, je prends davantage conscience que Dieu est toujours à l’œuvre dans ma vie. "Dieu est à l'oeuvre en cet âge / Son jour va se lever!" (Didier Rimaud). Il m'aide à devenir amour, comme lui. D’abord, par mon existence même qui demeure le lieu par excellence de mon expérience de Dieu. Ensuite, par la joie que j'éprouve à le suivre et à annoncer la Bonne Nouvelle dans les différents rassemblements où je suis invité à porter le Verbe qui parle du coeur au coeur: communautés, paroisses, groupes de prière, monastères. Pour tenir bon dans l'espérance et habiter la maison du coeur, je me ressource chaque jour dans le silence de...

Lire la suite
  3528 lectures

Prière pour grandir dans l'espérance

Priere bougie

Nous te rendons grâce, Verbe de vie,Parole parfaite et unique du Père,en qui tout a été dit, donné, révélé.Tu es descendu du ciel pour notre salutet tu as pris chair de la Vierge Marie.Envoie ton Esprit afin qu’il nous prépareà t’accueillir comme au premier Noël.  Nous te bénissons, Sauveur du monde,de naître et de grandir en nos cœurs.Ta lumière illumine la vie quotidienne,ta venue oriente notre histoire sainte,tu instaures un royaume de justiceen apportant la paix et le pardon.Apprends-nous à te suivre avec amour. Nous te glorifions, Fils de Dieu,tu nous relèves par ton incarnation,tu nous sauves par ta croix et ta résurrection.Nous attendons ton retour glorieuxdans la foi confiante en ta miséricorde.Nous espérons la vie du monde à venir,ô toi qui es, qui étais et qui viens. Pour aller plus loin, La prière chrétienne, guide pratique (Presses de la Renaissance). Carnet de l'Avent et de Noël 2019, Grandir dans l'espérance, de la revue Vie liturgique....

Lire la suite
  2871 lectures

Avent: attente dans l'espérance

Avent carnet

Le mot Avent vient du latin adventus qui signifie l'acte d'arriver, d’apparaître. Cette joyeuse étape vers Noël nous rappelle que nous allons vers un but : notre naissance éternelle en Dieu. Attendons-la avec confiance et persévérance. « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Matthieu 24, 44).  Marcher à la lumière du Seigneur L’Avent, qui marque le début d’une nouvelle année du cycle liturgique, est le temps par excellence pour méditer sur la triple venue du Christ. Il est déjà venu dans notre chair en naissant à Bethléem, il vient mystérieusement chaque jour en nos âmes, il viendra puissamment dans la gloire, que ce soit à la fin de notre vie ou à la fin des temps. L’Avent n’est donc pas une simple période « avant » Noël, mais l’avènement de la naissance du Verbe fait chair et l’attente de son retour.  « Ne nous laissons pas...

Lire la suite
  3636 lectures

Jour du Souvenir

Cimetiere ange

La dernière feuille ressusciteentre les fentes du trottoirme frôle le pied de sa pointeune preuve que j’ignore Elle est passée sur moi après la pluieforte de sa fragilitéagile de celle qui se sait libre Sa vie capte les fragrancesun rien pour sentir l’haleine d’automnele souffle qui se dépense en vapeur Ce bout du monde au creux de moise fait oublier pour retrouver le goût âpredes pommes vertes au jardin du voisin **************   Anges de pierre des vieux cimetièresoasis de mousse et de fleurs fanéesmélancolie féminine de l’adieu ultimel’imaginaire se repose dans votre pâleur Vous donnez vie à nos songes ensevelisstatues endormies remplies d’énigmescouvertes de lierre et de résinemasquées de toiles d’araignée  Les pigeons y passent au fil des saisonsvos ailes rongées par l’érosion du siècledéfient le divin statuaire de neige sous le suaire de vos émanations Anges d’hier plein d’aujourd’huil’excès d’amour nous manquel’incandescence d’une transcendancevole à travers vous jusqu’à nous Ces poèmes sont tirés de mon recueil La vie inexprimable, Éditions du...

Lire la suite
  1828 lectures

École de prière (80) Jésus prie son Père

Jesus prie

Les évangélistes montrent souvent Jésus qui se retire seul, à l'écart, pour prier son Père. Que lui dit-il dans cet échange de deux regards, de deux désirs? Peut-être bien la même demande qu’à la Samaritaine : « Donne-moi à boire » (Jean 4, 7). Peut-être loue-t-il son Père parce qu’il révèle ses secrets aux plus petits. En réalité, nous ne connaissons pas vraiment le contenu de la prière de Jésus. En revanche, nous savons que pour lui la prière découle d’une attitude intérieure faite de foi et d’amour, de confiance et de persévérance envers Dieu qu’il appelle Abba, « papa ».  Si Jésus aime s’entretenir seul avec son Père, il prie aussi en compagnie de ses Apôtres, comme il l’a fait sur la montagne de la transfiguration (cf. Luc 9, 29). Il expérimente l’amour transformateur du Père qui lui donne force et consolation pour continuer d’annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume. Nos...

Lire la suite
  6893 lectures

Nous préparons notre résurrection

Pierre tombale 1
Pierre tombale 2

On parle peu de la mort, sauf en novembre, avec les fêtes de la Toussaint, la commémoration des fidèles défunts, le jour du Souvenir. La nature se dépouille, mais en ce mois les bouquets de fleurs ornent les tombes des cimetières. Ce qui m’amène à cette question : Avez-vous pensé à vos arrangements funéraires? Non, ce n'est pas une publicité pour une entreprise quelconque. Pour mon épouse et moi, c’est chose faite, et nous sommes toujours en bonne santé. On n'est jamais mieux servi que par soi-même, surtout quand il s'agit de préparer notre « enciellement », notre Pâques, nos noces éternelles à venir. Il y a de quoi nous réjouir, plus que du dernier achat électronique. « Soyons dans la joie, exultons, et rendons gloire à Dieu ! Car elles sont venues, les Noces de l’Agneau, et pour lui son épouse a revêtu sa parure. » (Ap 19, 7) Tout est prêt Un chrétien ne prépare pas sa...

Lire la suite
  4009 lectures

Les dimensions spirituelles de la Mission

Mission

Le pape François a décrété le mois d’octobre 2019 Mois missionnaire extraordinaire. Pour bien intégrer le thème proposé, « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde », il propose quatre dimensions spirituelles, que l'on peut vivre toute l'année : la rencontre personnelle avec le Christ, le témoignage des saints, la formation catéchétique à la Mission, la charité missionnaire. J’ai déjà abordé la rencontre du Christ dans un article de ce blogue, Ma vie comme mission, que l'on retrouve aussi dans la revue Univers [1]. Je parlerai brièvement ici des trois autres dimensions spirituelles.     Le témoignage des saints Dans son exhortation apostolique Gaudate et Exsultate, le pape François présente la sainteté comme une réalité toute proche, possible, destinée non à une élite, mais à la « classe moyenne ». « Les saints nous encouragent et nous accompagnent », écrit-il dans le premier chapitre. Leur témoignage nous surprend et nous dérange, « parce que...

Lire la suite
  3748 lectures

Augmente en nous la foi!

Jesus foi

Un jour, les Apôtres adressent cette demande à Jésus : « Augmente en nous la foi ! » (Luc 17, 5). Ne nous est-il pas arrivé de formuler une telle prière au Seigneur, surtout quand l’épreuve nous frappe, que le doute s’installe et que nous cédons au découragement? Cette requête est légitime, car comment aimer nos ennemis, pardonner sans cesse, vivre les Béatitudes, porter notre croix dans la joie à la suite du Christ si notre foi est moribonde? Comme une graine de moutarde   Jésus ne répond pas directement à la demande des Apôtres, comme pour montrer que la foi est d’abord un acte à poser. Il évoque plutôt un événement impensable qui illustre que la foi est une force surnaturelle en nous, même si elle est minuscule : « Si vous aviez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous auriez dit à l’arbre que voici : “Déracine-toi et va te planter dans la...

Lire la suite
  6937 lectures

Pèlerinage à Medjugorje 2020

Medjugorje

On m’a invité à donner une série de conférences à Medjugorje, en avril 2020, dans le cadre d’un pèlerinage organisé par le mouvement international « Maranatha-Conversion », co-fondé en 2007 par Sabrina Covic et Mgr André Léonard. Ce mouvement œcuménique et interreligieux travaille pour la conversion des cœurs et la guérison de l’humanité par la prière et l’accueil de la miséricorde divine. On m’a contacté à cause de ma biographie spirituelle de la mystique québécoise Georgette Faniel, le don total, qui a offert les dernières années de sa vie pour la reconnaissance des apparitions à Medjugorje. Le pèlerinage se déroulera du samedi 18 au samedi 25 avril 2020 sous le thème : « Le miracle et l’extraordinaire chez les chrétiens. La beauté de la piété populaire ». Étant surtout formé à l’école de Thérèse de Lisieux et de Jean de la Croix, à l'oraison simple du coeur, je ne suis pas très friand des apparitions et de tout...

Lire la suite
  5761 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés