Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Beauté, nature et liturgie

Chmpb maison retraitante
La Bible nous apprend que tout ce que Dieu crée est beau et bon. Il communique sa beauté à travers notre âme, créée à son image. Il embellit notre vie de sa grâce par le Christ ressuscité qui a vaincu la mort. Bien sûr, il y a le mal, qui coexiste avec la beauté, mais celle-ci allège la vie, nous élève vers Dieu pour le prier, le louer, lui rendre grâce. Dieu est lui-même beauté, comme l’évoque saint Augustin : « J’ai tardé à t’aimer, Beauté si ancienne et si neuve, j’ai tardé à t’aimer! Ah! voilà : tu étais dedans, moi dehors, et je te cherchais dehors où je me ruais, beau à rebours, sur les belles choses d’ici-bas, tes ouvrages » ( Confessions ,  X, 27). Beauté de la nature   La beauté est exaltée depuis toujours par les artistes et les saints. On peut dire, avec le poète François Cheng, que...
Lire la suite
  353 lectures
  0 commentaires

L'intimité eucharistique avec Dina Bélanger

Dina communie
Si la première communion est un moment important pour chaque baptisé, elle est déterminante dans la vie des bienheureux et des saints, comme Dina Bélanger . À l'approche de la célébration du Saint-Sacrement du Corps et du sang du Christ, appelée aussi Fête-Dieu, je vous partage des extraits de mon livre à paraître en août 2019, Je donnerai de la joie. Entretiens avec Dina Bélanger. Née à Québec le 30 avril 1897, la jeune Dina s’éprend rapidement de Jésus. « Jésus m’a mise sur la terre pour ne m’occuper que de lui », écrit-elle dans son Autobiographie   (5e édition, 1995). À quatorze ans, elle se consacre à Dieu en faisant une promesse privée de virginité. C’est à cette époque qu’elle lit l' Histoire d'une âme de Thérèse de l’Enfant-Jésus, qui deviendra sa patronne avec sainte Cécile. Douée pour la musique, elle devient, à vingt-quatre ans, une élégante pianiste de concert. Elle entre au couvent...
Lire la suite
  679 lectures
  0 commentaires

4 septembre: Bienheureuse Dina Bélanger



Fin décembre 1923, Dina Bélanger écrit dans son Autobiographie : « Je trouvai la devise que je cherchais depuis si longtemps, celle qui répondait à mes aspirations et qui résumait mes sentiments : Aimer et laisser faire Jésus et Marie! Voilà l’expression qui me satisfait. Aimer, cela veut dire l’amour jusqu’à la folie, jusqu’au martyre… Laisser faire Jésus, c’est-à-dire laisser agir librement le Dieu d’amour; laisser faire Marie : lui confier aveuglément le soin de réaliser son Jésus enveloppé dans le manteau de mon être extérieur. » Celle qui écrit ces lignes a vingt-six ans. Elle est complètement éprise de Jésus; il est la joie de son cœur, la vie de sa vie. Elle s’expose à sa lumière dès le début de son existence : « Jésus m’a mise sur la terre pour ne m’occuper que de lui. » Incandescente Dina, sa vie ne sera qu’ouverture absolue à Dieu dans l’abandon confiant de tout ce qu’elle est. En elle...
Lire la suite
  4612 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
28 janvier 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Père des lumières,il est grand ton nom par tout l’...
1564 lectures
Jacques Gauthier
6 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Jésus se retire souvent à l’écart pour prier. Même...
5733 lectures
Jacques Gauthier
9 février 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans sa Règle, saint Benoît propose aux moines de ...
2340 lectures
Jacques Gauthier
11 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Il fait novembre et j’ai froid Leonardje me souvie...
3501 lectures
Jacques Gauthier
16 juillet 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 16 juillet 1969, les astronautes américains&nbs...
508 lectures