Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Gérard Marier: de la parole au silence

Gerard Marier
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ». L’abbé Gérard Marier, décédé le vendredi 8 mars 2019 à l’âge de 89 ans, aimait beaucoup ce verset du psaume 26. Si l’espérance, la force et le courage le caractérisaient assez bien, c’est parce qu’il se sentait souvent vide, faible et craintif face aux défis qui l’attendaient. Le Seigneur le fortifiait à sa manière. N’est-ce pas la part de tout prédicateur de l’Évangile qui, comme saint Paul, doit témoigner du Christ, malgré le découragement, le doute, la fatigue, la lassitude?  Gérard, c’est ainsi que je l’appelais, ne comptait que sur la puissance de la parole de Dieu et de la prière pour être fidèle à sa mission d’animateur de retraites spirituelles. Il a sillonné le Québec de long en large, mettant sa foi en l’Esprit Saint qui « vous enseignera à cette heure-là ce qu’il faudra dire. » (Lc 12, 12). Il n’était pas...
Lire la suite
  1651 lectures
  0 commentaires

Soyez saints

CommentDevSaint
Le Carême me semble un bon temps pour réfléchir sur la sainteté, qui est toujours une expérience de la miséricorde divine. L’invitation est lancée au lundi de la première semaine de Carême : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » ( Lévitique  19, 2). À la fin de cette première semaine, Jésus reprend l’invitation comme en écho : « Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait » ( Matthieu  5, 48). Mais que signifie être saint, est-ce synonyme de perfection et de canonisation ? Si l’habit ne fait pas le moine, la canonisation ne fait pas tous les saints. Et pourtant, « nous sommes tous appelés à la sainteté » (Vatican II). La sainteté relève de notre être baptismal, la canonisation vient de l’Église. Lorsque nous regardons de quoi nos journées sont faites, personne ne pense être canonisé. Ne marchons-nous pas sur le chemin de la sainteté avec nos imperfections...
Lire la suite
  618 lectures
  0 commentaires

L'espérance: de l'Avent à Noël

Avent 2
L’Avent est le temps par excellence de l’espérance. Ce temps d’attente et de désir nous prépare à accueillir Celui qui est, qui était et qui vient, le Verbe de vie, l’Emmanuel, Dieu avec nous. Nous célébrons l’arrivée de la lumière qu'est l’avènement de Notre Seigneur Jésus Christ. Il est venu humblement dans la chair à Noël, il vient mystérieusement chaque jour en nos âmes, il viendra puissamment dans la gloire, que ce soit à la fin de notre vie ou à la fin des temps. Telle est la foi chrétienne.   Le mot Avent vient du latin  Adventus  qui désigne l'acte d'arriver. Cette joyeuse étape vers Noël rappelle que nous marchons vers un but, notre naissance en Dieu. Cette année, c’est la première fois que je vis ce temps en orphelin, solidaire des personnes qui vivent une perte, un manque, une solitude. Comme je l'ai déjà écrit dans ce blogue, mon père...
Lire la suite
  1728 lectures
  0 commentaires

La mort de mon père

Signet Papa
Mon père est décédé le 2 juin au matin, emporté par une pneumonie fulgurante, à l'âge de 94 ans. Je lui avais parlé au téléphone une semaine avant mon départ pour Sudbury, où je donnais une retraite à des prêtres du nord de l’Ontario. Il m’avait assuré qu’il allait bien, malgré un cancer diagnostiqué deux semaines plus tôt. « Je vais prier pour toi ». Ce fut sa dernière parole, que j’emporte avec moi comme une promesse éternelle.  À mon retour de Sudbury, le téléphone sonna dans la nuit comme un glas. Ma sœur Lise m’annonça que les jours de notre père étaient comptés ; il fallait partir tout de suite. La route fut longue de Gatineau à Shawinigan, mais j’avais l’ultime conviction qu’il nous attendrait avant de s’éteindre. Quand nous arrivâmes à l’hôpital avec ma mère, ma sœur Anne et mon frère Pierre étaient là, l’entourant de leur affection. Ma mère s’approcha...
Lire la suite
  3354 lectures
  0 commentaires

L'espérance pascale

christ.paque
Durant la Semaine sainte, nous avons communié au grand cri de Jésus sur la croix: « J’ai soif ». Mais il a soif de quoi et de qui, si ce n’est d’amour et de nous. Comment étancher cette soif divine si nous ne sommes pas affectés par les fléaux sociaux, les suicides, la pédophilie, les viols, les guerres, les trahisons, les tortures, les maladies, les injustices, les foyers brisés, les meurtres, les attentats terroristes? Jésus a tout pris sur lui dans sa passion et sa résurrection : la misère humaine, les cris du monde, le sang répandu de tant d’innocents. Le témoignage d’Arnaud Beltrame L’échec n’a plus le dernier mot depuis la mise au tombeau du Fils de Dieu. Avec lui, qui perd, gagne. Il a vaincu la mort par sa résurrection, il nous accompagne dans tous nos passages. Nous prenons le parti de la vie en tenant le pari de...
Lire la suite
  1384 lectures
  0 commentaires

Le grand silence du Samedi saint

Samedi saint
J’aime la sobriété du Samedi saint qui contraste avec la magnificence du Jeudi saint et la gravité du Vendredi saint. Il n’y a pas de rite particulier en ce jour, pas d'Eucharistie, sauf le soir à la veillée pascale. Jour du grand silence de l’espérance en la résurrection, les chrétiens prennent une pause tout en continuant à faire mémoire de la mort du Seigneur. Jour d’attente et de veille, nous nous ouvrons à la nouveauté pascale à venir. Le vide que nous ressentons est rempli du souvenir du Seigneur, son absence devient ainsi une forme supérieure de présence. Avez-vous remarqué qu’il n’y a pas de rites d’ouverture ou d’envoi à la Cène du Jeudi saint et à la célébration du Vendredi saint? N’est-ce pas pour marquer l’unité dans un même acte de prière qui englobe ces trois jours consacrés à la méditation du mystère de la Passion.  Le Samedi saint n'est...
Lire la suite
  2060 lectures
  0 commentaires

Le salut chrétien, source d'espérance

Chandelle Quebec
En ces temps du divertissement à tout prix, de la dépendance aux écrans, de la consommation à outrance, c’est devenu tout un exploit d’entrer en soi, d’accueillir le silence, et d’écouter son propre vide intérieur qui appelle obscurément un sens, un salut. Nous sommes passés d’une société de devoir et de l’obligation à une société de l’individualisme et de l’autonomie. Ce n’est pas négatif en soi, mais ce passage peut ouvrir la porte à des idéologies sans intériorité. Aujourd’hui, les gens ne veulent pas qu’on leur dise quoi faire ou penser, même s’ils sont manipulés par de nouveaux fabricants d’opinions comme les réseaux sociaux. Ils n’ont pas envie de dépendre des autres, encore moins d’un Dieu. Créateurs, oui ; créatures, non. L’antique tentation de se constituer en juges suprêmes du bien et du mal est récurrente : « Vous serez comme des dieux. » (Gn 3, 5). Dieu est ainsi perçu comme un tyran jaloux...
Lire la suite
Mots-clés :
  1389 lectures
  0 commentaires

Avons-nous besoin de salut?

Recit dun passage 1
Un jour, j’étais à Cuba et je me baignais dans une mer houleuse. Je m’étais éloigné du rivage sans m’en rendre compte, aspiré au large par le ressac des vagues écumeuses. Je ne touchais plus le fond, le souffle commençait à manquer. Je me concentrais sur ma respiration pour ne pas paniquer. J’espérais m’en sortir en nageant de côté à travers le vacarme des flots déchaînés. J’avais l’impression de faire du surplace. Je parlai spontanément au Christ, comme il m’arrive de le faire dans la journée : « Ce serait complètement absurde de mourir ainsi, donne-moi la force de m’en sortir ». Finalement, après un ultime effort, je sentis le sable sous mes pieds. Ouf ! J’étais sauvé. Je partageai ma mésaventure à mon épouse. Je me voyais comme un survivant sur la plage, rempli d’espérance en la vie, qui ne tient vraiment qu’à un fil. Face à la mort, la vie...
Lire la suite
Mots-clés :
  2047 lectures
  0 commentaires

Ce Dieu entre nous

Dieu
Nous parlons de Dieu entre nous depuis des millénaires. Nous écrivons beaucoup sur lui, peut-être pour nous consoler de ne pas le voir, pour nous souvenir de sa présence. Il demeure le grand mystère qui a inspiré tant d'artistes. Dieu, ni ceci ne cela, avouait le poète carme  saint Jean de la Croix , c’est un je-ne-sais-quoi d’insaisissable que le cœur brûle d’obtenir, mais c'est de nuit. Dieu, le terme vers lequel nous nous dirigeons, « peut être regardé comme une nuit obscure pour l’âme, tant qu’elle est en cette vie » ( La Montée du Carmel , livre 1, chapitre 2). Ce mot obscur de Dieu nous gêne ou nous ravit selon l’expérience que nous en avons. Il érode les sens et creuse le désir. Face à notre impuissance de tout contrôler, nous nous en servons souvent pour le projeter contre le mal. Ne parle-t-on pas de Act of God...
Lire la suite
  1787 lectures
  0 commentaires

L'Avent et l'appel à la conversion

Saint Jean Baptiste 3
L’Avent, temps d’éveil au Christ et d’espérance en sa venue. Trois grandes figures bibliques traversent ce cycle liturgique comme des météores : Isaïe, Marie et Jean Baptiste. Les trois ont répondu « oui » à l’appel du Seigneur en vue d’une mission particulière : Isaïe, prophète du Serviteur, qui annonce un rameau sorti « de la souche de Jessé », sur qui « reposera l’Esprit du Seigneur » (Isaïe 11, 1-2) ; Marie, mère de Jésus, Fils de Dieu, dont le « fiat » inaugure la nouvelle création ; Jean Baptiste, précurseur du Messie, qui appelle à la conversion, « car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3, 2). Trois vocations, trois réponses décisives. « J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait : « Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! » (Isaïe 6, 8). « Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que...
Lire la suite
  2185 lectures
  0 commentaires

Louange au Verbe qui vient

Avent 2
L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgique qui culmine à Pâques. Plus qu'au début janvier, c'est au 1er dimanche de l'Avent que les baptisés devraient se souhaiter "bonne et heureuse année". L’Avent est un temps de vigilance, d'attente joyeuse de la venue du Seigneur. « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Mt 24, 44). Saint Bernard (1090-1153) parle des trois venues du Verbe: celle de son incarnation à Noël, de ses visites en l'âme, de sa manifestation définitive dans la gloire. Nous avons donc à sortir de notre sommeil et à revêtir les armes de la lumière, "car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants" (Rm 13, 11).  Le Verbe du Père se manifeste sous les traits de l’enfance à Noël et il reviendra dans la gloire à la fin...
Lire la suite
  2068 lectures
  0 commentaires

Jacques Grand'Maison (1931-2016): une conscience du Québec

Jacques GrandMaison
Jacques Grand’Maison, illustre théologien et sociologue du Québec, est décédé le 6 novembre à Saint-Jérôme d’un cancer des os. Il avait bien préparé son départ en nous laissant dans un dernier livre son diagnostic sur l’état des mœurs au Québec : Ces valeurs dont on parle si peu . Il signait ainsi son testament spirituel, dénonçant la superficialité et le manque de repères de la société québécoise. Ce constat sévère à la fin de sa vie peut sembler pessimiste, mais l’amoureux du pays s’inquiétait du vide spirituel de ses contemporains et de l’héritage à offrir aux nouvelles générations. Tel un prophète du désert, un veilleur d’aurore, il observait la vie à l’ombre des Laurentides, son puits artésien, pour en chercher le sens et discerner les signes des temps. Lui, le sociologue du quotidien, le théologien du peuple, tenait de ses parents une « espérance têtue », selon l’expression de Gaston Miron. Il partageait avec...
Lire la suite
  2637 lectures
  0 commentaires

"La joie de l'amour" du pape François

pape francois exhortation apostolique sur la 9782889188550 3d
L’exhortation apostolique Amoris Laetitia (La joie de l’amour) fera couler beaucoup d’encre. François a choisi le bon ton : il dépasse la polémique pour s’intéresser aux cas et aux exemples concrets. Son propos est traversé par un souffle pastoral : il veut une Église soucieuse de la fragilité humaine qui dépasse le code du permis et du défendu. J’ai parcouru rapidement en ligne  les 325 numéros, mais il faudra les approfondir, selon le souhait du pape, « morceau par morceau » (no 7). Priorité à la conscience On reconnaît tout de suite le style François : concret, libre, ouvert, nuancé, personnel. Il s'investit lui-même en parlant souvent au "je". Dans une sorte de « programme » de vie pour les familles d’aujourd’hui, le pape fait confiance. Il invite les personnes à l’exercice d’une liberté responsable, à l’accueil et au respect de l’autre, à l’éducation des enfants dans la liberté, à la miséricorde en tout temps, loin de toute...
Lire la suite
  4220 lectures
  0 commentaires

Pâques: Qui me dira?

christ.paque
Le père Louis Cesbron, chapelain du sanctuaire Sainte-Thérèse à Paris, m'a envoyé ce texte que je trouve très beau. Il exprime l'indicible espérance de la vie nouvelle offerte au jour de Pâques. Je vous le partage, après lui avoir demandé son accord. Prêtre de la congrégation du Saint-Esprit, j'ai connu le père Louis en septembre 2015 alors que j'étais invité à donner des conférences sur Thérèse de Lisieux lors de la Semaine Thérésienne à Paris, en lien avec les Apprentis d'Auteuil. Je le remercie pour ses mots de foi en la Trinité qui soutiennent notre silence et notre prière. J'en profite pour vous souhaiter de joyeuses Pâques: Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité.   Qui me dira ce qu’il en est ? Quand mes yeux se seront fermés A la lumière de ce monde. Quand mon soupir se sera tu Aux bruissements de la nature Quand le sang aura cessé d’irriguer Mon corps, mort !...
Lire la suite
  2324 lectures
  0 commentaires

Un 22 mars à Bruxelles

attentats bruxelles
  Semaine sainte Vendredi saint anticipé   L’ombre mouvante s’enlise dans ma tête profonde entaille où se greffe un Christ d’épines qui me prend sur sa poitrine   Une lame s’enfonce à la jointure des os trempée dans la parole flamme vivace qui consume le bois sec de mon oraison offerte aux victimes    Les bougies se consument  du côté du souffle j’aligne les litanies du silence  au pas-à-pas du cœur dans l’axe de l’heure où le chemin tourne vers le jour à venir   Je consens au vœu d'espérance à mon poste de veilleur pour hâter la paix et lever le monde   Je n’ai de testament que le côté ouvert à coups de lance caché dans chaque page du grand corps vivant qu'il nous reste à bâtir  
  1981 lectures
  0 commentaires

Un vent de novembre

Signe de paix
De Beyrouth à Paris de Damas à Bamako n’est-ce pas le même air de novembre qui répand sur les corps le chaud et le froid l’amour et la haine   Du désert à la mer le ciel et l’enfer se croisent pour quelle victoire   Qu’est-il arrivé au vent du sud pour qu’il apporte la mort au nord il s’est levé plein de vie à l’est comment s’est-il couché à l’ouest dans le sang et les larmes   Des victimes jonchent les rues échouent sur les plages n’étaient-elles pas habitées du même souffle   Quel coursier en furie s’envole du fond de l’Orient laissant une poussière de pétrole qui colle à la peau des pays démembrés   Où se cache la brise légère qui panse les plaies de l’âme son eau vive qui désaltère du mal de vivre des pertes de l’exil   Arrivés nus sur cette terre dans une nuit...
Lire la suite
  2187 lectures
  0 commentaires

Ce n'est pas la fin du monde

jesus and the apostles
Au 33 e dimanche du temps ordinaire, nous entendons Jésus parler de sa seconde venue en termes apocalyptiques : le soleil qui s’obscurcit, la lune qui perd son éclat, les étoiles qui tombent du ciel. On se croirait dans un film de science fiction. Il y a de quoi nourrir les imaginations et aligner les dates. On a prévu la fin du monde tant de fois et pourtant nous sommes encore là. Jésus a bien spécifié à ses apôtres que nul ne connaît le jour et l’heure de sa venue, sinon le Père. Un discours eschatologique Nous sommes ici au cœur du discours eschatologique, de ces textes qui évoquent la fin des temps. À noter qu’on ne parle pas de la fin du monde, mais du retour du Christ et de sa victoire finale. L’évangéliste Marc ne veut pas faire peur à ses lecteurs mais les rassurer, les mettre en garde...
Lire la suite
  2315 lectures
  0 commentaires

Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux

chemin vers le silence2
Je vous partage l'introduction de mon livre Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux , paru en France aux éditions Parole et Silence le 12 mars 2015. Il sera disponible au Canada vers la fin avril. «L'âme de Thérèse de Lisieux est une petite fille qui tire Dieu par la manche», écrit le poète Christian Bobin dans Les ruines du ciel . On l'appelle aussi Thérèse Martin, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, la petite Thérèse. C'est la sainte des petits pas, des recommencements, l'enfant chérie du monde et de l'Église. Elle avait prophétisé peu de temps avant son entrée dans la vie, le 30 septembre 1897 : « Vous verrez, tout le monde m’aimera ». Le temps lui a donné raison, surtout lorsqu’on voit l’immense succès de la pérégrination de ses reliques depuis 1994 à travers le monde. J’en fus témoin au Canada à l’automne 2001. Elle qui voulait passer...
Lire la suite
  3275 lectures
  0 commentaires

École de prière (26) La liturgie, mémoire de l'Église

Liturgie
Vous ai-je déjà dit que l'Avent est le temps liturgique que je préfère? La prière proposée par l'Église est faite de désir, d’attente et d’espérance. "Viens, Seigneur Jésus"! Cela montre bien que la liturgie est mémoire de l’Église, tradition vivante de la Parole, identité du chrétien. En faisant mémoire de la parole de Dieu, le silence n’est pas vide et l’espérance se transmet à  même la mémoire de nos pères et mères dans la foi : « Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur » (Jérémie 33, 14).  L’Avent m’invite à passer du besoin illusoire qui ne comble pas au désir d’aimer qui fait vivre. Je trouve là mon identité profonde d’enfant de Dieu, créé à son image et à sa ressemblance. Le corps priant de l’Église Dans nos sociétés occidentales, la personne est souvent figée dans l’instant, sans mémoire, coupée de ses racines, ignorant son histoire, incapable de...
Lire la suite
  2564 lectures
  0 commentaires

Suggestions pour vivre l'Avent 2014

Avent
Le mot Avent vient du latin  Adventus qui désigne l'acte d'arriver. C'est le commencement d'un nouveau cycle liturgique. Ce temps d’attente et de conversion nous prépare à accueillir Celui qui est, qui était et qui vient. Nous célébrons l’arrivée de la lumière à Noël qu'est l’avènement de Notre Seigneur Jésus Christ. Nous célébrons également à l’avance sa venue prochaine dans la gloire, que ce soit à la fin de notre vie ou à la fin des temps. Pour mieux prier en Église ce temps de l’Avent, soyons des êtres de désir et d’espérance, de joie et d’éveil, avec Isaïe, Jean le Baptiste, Marie et Joseph. Aménagement d’un coin de prière Dans mon coin de prière ou dans un endroit visible de la maison, je place un calendrier de l’Avent, une couronne de quatre chandelles que je vais allumer chaque dimanche en chantant Venez divin Messie ou un autre cantique. Cette petite liturgie...
Lire la suite
  4235 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
24 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le système des pensionnats fédéraux pour autochton...
3236 lectures
Jacques Gauthier
10 octobre 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
On peut se demander pourquoi il y a une si grande ...
5219 lectures
Jacques Gauthier
3 février 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Un jour, je participais à une table ronde sur la p...
3082 lectures
Jacques Gauthier
23 octobre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
« Gardez-vous bien de toute avidité, car la v...
1830 lectures
Jacques Gauthier
20 janvier 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
 Nous l’attendons, ô mon Dieu, ce cri qu...
645 lectures