Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

La dernière place

Jesus repas
Lors des banquets officiels, une place est normalement attribuée à chaque invité, selon sa fonction, son statut. Il en était de même au temps de Jésus. Il lui arrive de participer à un repas ordinaire, où les invités sont libres de choisir leurs places, comme on le voit dans Luc 14, 7-14. Il remarque que ceux-ci choisissent les premières places. Il raconte alors une parabole où il conseille d'opter plutôt pour la dernière place lorsqu’on nous invite à des noces. L'hôte pourra donc nous proposer un rang plus élevé, ce qui sera un honneur, au lieu de descendre avec honte si nous avions pris la première place, car « quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé. » (Luc 14, 11). Le festin de Dieu Est-ce que Jésus fait l’éloge de la fausse humilité ? Non. Son propos est ailleurs. Il parle de « noces », thème biblique central où Dieu est présenté comme...
Lire la suite
  891 lectures
  0 commentaires

Jean Vanier: un fou admirable

Jean Vanier
Il y a de ces êtres qui disparaissent et qui laissent une trace profonde de leur passage sur terre. Dans la nuit du 7 mai 2019, une lumière s’est éteinte en notre monde pour qu’elle brille à jamais au Ciel. À 90 ans, Jean Vanier a rejoint son Jésus bien-aimé, qu’il a vu et touché dans le regard de ses frères et sœurs atteints d’un handicap mental. Jésus l’a béni de la main de ses pauvres, lui a souri dans leur regard, l’a accueilli dans leur compagnie, celle de la communion des saints : « Ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40). Mon expérience à L’Arche J’ai entendu Jean Vanier à la télévision en 1973. Il témoignait de son expérience à la communauté de L’Arche qu’il avait fondée en 1964 à Trosly-Breuil avec le...
Lire la suite
  3989 lectures
  0 commentaires

Ma vie comme mission

Mission
Le pape François a voulu que le mois d’octobre 2019 soit nommé Mois missionnaire extraordinaire. Le thème : « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde ». Il propose quatre dimensions spirituelles pour bien intégrer la Mission dans la vie : la rencontre personnelle avec le Christ, le témoignage des saints, la formation catéchétique à la Mission, la charité missionnaire. Je vais surtout me concentrer sur le premier point en partageant avec vous mon témoignage du Christ. Être aimé de Dieu Je suis aimé de Dieu. Voilà l’essentiel de ma vie. Dès ma jeunesse, je parlais à Jésus comme à un ami. Je lui chantais spontanément des chansons, lui confiant mon désir d’être son missionnaire, son témoin. Qui avait mis un tel amour et un tel désir dans mon cœur? L’Esprit Saint, sans doute ! « L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a...
Lire la suite
  1059 lectures
  0 commentaires

Au large de la mission (5e dimanche du temps ord. C)

peche miraculeuse
Imaginons la scène de l’évangile de ce dimanche. Une foule se rassemble au bord du lac de Génésareth. Que fait-elle là? Elle se presse « autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu » (Luc 5, 1). Elle est si nombreuse que Jésus monte dans une barque appartenant à Simon. Il s’assoit et il enseigne. Que leur dit-il? Nous ne le savons pas. Il leur a peut-être parlé de l’amour du Dieu et du prochain, comme il l’a fait tant de fois. L’important est que son message soit entendu par le plus grand nombre possible.  Avance au large Quand Jésus finit de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche » (Luc 5, 4). Simon est fatigué. Ses bras sont rompus d’avoir jeté et relevé le filet toute la nuit. « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre » (Luc 5, 5)....
Lire la suite
  1017 lectures
  0 commentaires

Vivre le baptême reçu

bapteme 218 B
Comment devenir saint, sainte ? Qui se pose cette question aujourd’hui ? Elle semble venir d’un autre âge, loin des préoccupations de nos sociétés sécularisées. Cette interrogation un peu incongrue me paraît pourtant essentielle, justement parce qu’on ne se la pose pas souvent. Elle touche au sens de la vie et de la mort, renvoie à une transcendance, que nous appelons Dieu, qui est en nous et qui est plus que nous. Devenir ce que nous sommes Créés à l’image du Dieu trois fois saint, nous sommes appelés à lui ressembler. « Soyez saints pour moi, car moi, le Seigneur, je suis saint » (Lévitique 20, 26). Saints, mais ne lesommes-nous pas depuis le jour de notre baptême, lorsque nous avons été plongés dans la mort et la résurrection du Christ, participant ainsi à la sainteté même de Dieu ? Saint Paul nous le rappelle dans ses lettres : « À vous qui êtes appelés à être saints »...
Lire la suite
  1474 lectures
  0 commentaires

École de prière (68) Le combat spirituel

Priere main
Dans  Une saison en  enfer, Rimbaud écrit que « le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ». Or, s’il est un lieu privilégié où se déroule ce combat spirituel, c’est bien l’oraison, appelée aussi prière contemplative ou prière de silence. Que de chrétiens la commencent avec enthousiasme et l’abandonnent en cours de route. Y a-t-il plus d’anciens combattants que de jeunes recrues pour cette forme de prière intérieure ? Ne nous décourageons pas, nous pouvons toujours reprendre les armes si nous le voulons, car c’est avant tout une question de désir, de volonté, d’amour, de foi. L’oraison n’est pas une guerre pour surperhéros, elle est au plus un combat spirituel pour les pauvres que nous sommes.  Je veux ce que tu veux Le père Henri Caffarel (1903-1996) a montré dans ses nombreux livres que l’oraison est une orientation libre de tout notre être vers Dieu. « Seigneur, je veux de cette...
Lire la suite
  4280 lectures
  0 commentaires

L'évangile de Jean et Thérèse de Lisieux

saint jean
Dumoulin, Pierre, Lire l’évangile de Jean. Avec Thérèse de Lisieux , France, Éditions des Béatitudes, 2016, 324 p. Pierre Dumoulin est diplômé de l’Institut Biblique Pontifical. Il a publié une dizaine de livres, dont une excellente biographie d’ Hildegarde de Bingen , ainsi que deux livres sur l’évangile de saint Jean . Avec cet ouvrage, le bibliste tient compte des récentes découvertes de l’exégèse pour mieux approfondir sa lecture historique, théologique et spirituelle du quatrième évangile qu’il divise en deux grandes parties : le livre des signes et le livre de l’heure. Des textes de Thérèse de Lisieux sont proposés à la fin de chaque chapitre, prolongeant le commentaire et le transformant en prière. Ces textes ont déjà été rassemblés dans l’ouvrage de Mgr Guy Gaucher , La Bible avec Thérèse de Lisieux . Les écrits de la petite Thérèse sont sursaturés de références bibliques. Sans avoir appris les langues bibliques, elle...
Lire la suite
  1574 lectures
  0 commentaires

École de prière (63) La prière de Jésus au Père

Jesus sermon montagne
Depuis que Dieu s’est fait visage en l’être humain, son image, le corps du Christ et notre corps sont devenus les lieux du don où s’enracine une prière qui libère. Certes, le corps est souvent abusé, blessé, emprisonné… Jésus lui-même a connu cette violence lors de sa Passion. Son corps offert nous relève et son pardon ouvre un chemin de prière et de résurrection. La prière du Christ Les évangélistes montrent souvent Jésus qui se retire seul, à l'écart, pour prier son Père qui le regarde avec amour. Que lui dit-il? Peut-être la même demande qu’à la Samaritaine : « Donne-moi à boire » (Jn 4, 7). Peut-être le loue-t-il parce qu’il révèle ses secrets aux plus petits. Nous ne connaissons pas vraiment le contenu de sa prière. En revanche, nous savons que pour lui la prière découle d’une attitude intérieure faite de foi et d’amour, de confiance et de persévérance...
Lire la suite
  2386 lectures
  0 commentaires

À l'écoute de la Parole

Notre coeur
Je vous partage une recension de  Notre coeur n'était-il pas brûlant? , publiée sur le site Aleteia le 13 août 2017 sous le titre: Être davantage à l'écoute de la Parole . Merci à Bernard Plessy pour ce bel écho à mon livre. « Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur » (Hébreux 4, 12). Ce livre est le passage en format de poche d’une première édition (2007) chez Parole et Silence, née du rassemblement de commentaires parus deux fois par mois pendant trois ans dans l’hebdomadaire  Famille Chrétienne  des trois lectures de la première partie de la messe des dimanches — Ancien Testament, épître, Évangile, lecture ecclésiale et liturgique de la Parole. En tout une soixantaine...
Lire la suite
  1312 lectures
  0 commentaires

À la rencontre de Jésus

Jesus raconte 1
Je vous partage la recension de  Jésus raconté par ses proches  que Gaston Sauvé propose dans la chronique "Au coeur des mots", parue dans le nouveau webzine Chemins franciscains du mois de juin 2017. Connaître ces différents chemins de rencontre avec Jésus nous invite à reconnaître notre propre chemin, nous explique monsieur Sauvé, que je remercie vivement pour cette lecture. Le livre de Jacques Gauthier ( Parole et Silence / Novalis, 2015) nous propose un parcours dans l'intimité de Jésus. C’est aussi une invitation à relire l'Évangile à partir de l'expérience de chacun des disciples qui ont cheminé avec Jésus tout en développant, avec Lui, une relation d'amitié. L’auteur de Jésus raconté par ses proches , grâce à sa plume alerte et imagée, nous entraîne dans un voyage de découverte. La présentation de chacun des apôtres permet à l’auteur de faire ressortir les caractéristiques propres à chacun d’entre eux, telles leur...
Lire la suite
  1512 lectures
  0 commentaires

3 mai: Philippe et Jacques, apôtres

St Philippe et Jacques
En Occident, l’Église célèbre ensemble ces deux apôtres, car, selon la tradition, on a déposé sous l’autel de la basilique romaine des Douze-Apôtres les reliques de saints Philippe et Jacques. Philippe de Bethsaïde Comme Pierre et André, Philippe est né à Bethsaïde, sur les bords du lac de Tibériade. Il fut disciple de Jean Baptiste avant de rencontrer Jésus et de le suivre. « Jésus décida de partir pour la Galilée. Il trouve Philippe, et lui dit : « Suis-moi. » (Jn 1, 43). C’est lui qui présente son ami Nathanël à Jésus.  Durant les trois années à suivre Jésus à travers la Palestine, Philippe écouta sa parole comme un trésor à découvrir, une joie à accueillir. Jésus enseignait à partir d’histoires imagées, de paraboles qui donnaient à penser : la parabole du semeur, du bon grain et de l’ivraie, du fils prodigue, de la brebis perdue, du festin nuptial, des talents à...
Lire la suite
  1891 lectures
  0 commentaires

Notre coeur n'est-il pas brûlant?

DISCIPLES D EMMAUS REMBRANDT
Luc est le seul évangéliste qui rapporte le beau récit des deux disciples qui, le jour de Pâques, font route « vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem » (Luc 24, 13). Les dimensions poétique, pédagogique, théologique et liturgique de ce texte m’enchantent. L’essentiel de la foi y est raconté sobrement en termes de rencontre et de reconnaissance. Le Christ ressuscité y est présenté comme un compagnon de route qui marche avec nous et se révèle lors du partage de la parole et du pain. On comprend que cette scène de l’Évangile ait pu inspirer tant d’écrivains et de peintres. Un récit pour aujourd’hui De nombreux symboles, évoqués dans ce texte, restent d’actualité : la route, la désillusion de Cléophas, le lent réchauffement du cœur grâce à la parole de Jésus, le soir qui approche, le repas à la maison, la fraction du pain, l'ouverture de l’esprit et des yeux,...
Lire la suite
  2474 lectures
  0 commentaires

25 avril: Saint Marc, évangéliste

marc
L'évangile selon saint Marc ne dit rien rien de son auteur. Nous le connaissons par les Actes des Apôtres, les épîtres de Paul et de Pierre. On parle d’un certain « Jean », surnommé « Marc », en grec Markos , qui est en relation avec Pierre à Jérusalem. Pierre mentionne son nom quand il s’évade de la prison d’Hérode Agrippa 1 er  : « Il se rendit à la maison de Marie, la mère de Jean surnommé Marc, où se trouvaient rassemblées un certain nombre de personnes qui priaient » (Ac 12, 12). Collaborateur de Paul et Pierre Marc accompagne Paul et Barnabé dans une première mission d’évangélisation en Asie Mineure. « Ils avaient Jean-Marc comme auxiliaire » (Ac 13, 5). Âgé autour de la vingtaine, il leur sert d’adjoint dans plusieurs voyages. Paul décide  de quitter Chypre pour la ville de Pergé. Sur la route, Marc s’oppose à Paul et repart pour Jérusalem, le laissant avec Barnabé...
Lire la suite
  2864 lectures
  0 commentaires

Jésus et la Samaritaine: deux soifs

Jesus et la Samaritaine
Nous connassons l’entretien de Jésus avec la Samaritaine. L'Église nous propose ce récit au 3e dimanche de Carême A. Saint Jean est le seul à relater cette rencontre personnelle de deux regards, de deux désirs, de deux soifs. Le récit se développe en trois étapes : le puits, le mari de la Samaritaine et les croyances des Samaritains. Je m’attarderai au puits et à la soif de Jésus. Donne-moi à boire En plein midi, Jésus, fatigué et assoiffé, brave les interdits de l’époque en s’adressant à une Samaritaine qui est venue puiser de l’eau au puits de Jacob. « Donne-moi à boire » (Jean 4, 7). Il a peut-être formulé ce désir profond du cœur à son Père dans ses oraisons de nuit. Il reprendra ce cri sur la croix : « J’ai soif » (Jean 19, 28). Jésus demande à boire, mais seule la foi de la Samaritaine pourra étancher sa soif. Relisez bien...
Lire la suite
  4187 lectures
  0 commentaires

Zachée le Grand

Zachee
C’est la fête dans le cœur de Zachée. Il a rencontré Jésus, celui dont tout le monde parle. Il a fallu vaincre bien des obstacles : la foule qui s’interposait entre Jésus et lui, son incapacité de le voir à cause de sa petite taille, sa réputation de chef des collecteurs d’impôts, sa richesse, la moquerie des uns … Mais cet homme inquiet et curieux avait un grand désir : «il cherchait à voir qui était Jésus» ( Luc 19, 3). C’est par ce désir que Jésus va se frayer un chemin jusqu’à lui, l’invitant à prendre le beau tournant du salut : «Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer chez toi» ( Luc 19, 5).   Être vu par Jésus Qu’il est attachant ce personnage évoqué seulement par l’évangéliste Luc . On retrouve chez lui tant de candeur et de grandeur. Son désir de voir Jésus est plus fort que tout. Faisant...
Lire la suite
  3127 lectures
  0 commentaires

18 octobre: Luc l'évangéliste, compagnon de Paul

Saint Luc
Nous connaissons peu de choses de Luc. Paul l’appelle « le médecin bien-aimé » (Col 4, 14). Irénée de Lyon écrit dans son livre Contre les hérésies que « Luc, le compagnon de Paul, consigna en un livre l'Évangile que prêchait celui-ci ». La tradition chrétienne le considère comme l’auteur des Actes des Apôtres qui constitue en quelque sorte la seconde partie d’un même ouvrage commencé avec l’Évangile. Les deux écrits sont adressés à un certain Théophile, nom qui signifie en grec, « aimé de Dieu ». Cet homme, peut-être un converti comme Luc, nous reste inconnu, mais il peut désigner tout lecteur chrétien : « Cher Théophile, dans mon premier livre, j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le moment où il commença, jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel, après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions aux Apôtres qu’il avait choisis » (Ac 1, 1) Le compagnon de Paul Luc...
Lire la suite
  5331 lectures
  0 commentaires

École de prière (46) Prier sans se décourager

Elisabeth de la Trinite
L’évangéliste Luc rapporte deux paraboles où Jésus montre qu’il faut toujours prier sans se décourager. La première raconte l’histoire d’un homme importuné par un ami, qui, au beau milieu de la nuit, lui demande trois pains. L’autre refuse; la porte est fermée et ses enfants sont couchés. Jésus affirme : « Eh bien! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut » (Luc 11, 8). Foi et ténacité La lecture de l'évangile du 29 e dimanche du temps ordinaire C présente la deuxième parabole sur ce thème. Jésus y insiste de nouveau sur l’importance de persévérer dans la prière. Un juge ne respecte pas Dieu et se moque des hommes. Or, une veuve lui demande justice contre ses adversaires. Le juge refuse, mais cède finalement à cause de...
Lire la suite
  2768 lectures
  0 commentaires

La messe du P. Jacques Hamel (1930-2016)

L’attentat à Nice , un 14 juillet, m’avait laissé sans voix. En priant pour les victimes, un seul mot revenait, le même que Jésus sur la croix : Pourquoi ? Avec l’exécution du P. Jacques Hamel, pendant qu’il célébrait l’Eucharistie, qui, faut-il le rappeler, est l’actualisation de la mort et de la résurrection du Christ, une autre parole de Jésus en croix est montée au cœur : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 34). À la mort du père Jacques, le 26 juillet, j’ai écrit sur ma page Facebook que je priais également pour les deux terroristes tués et leurs familles. Certains, se disant catholiques pratiquants, ne pouvaient pas aller jusque là : « Prier pour ses barbares, jamais, encore moins pardonner ». Je comprends très bien cette réaction humaine. Chacun son cheminement et sa grâce. Mais l’appel de Jésus est clair : « Vous avez appris qu’il a été dit :...
Lire la suite
  2754 lectures
  0 commentaires

La route de la miséricorde

Bon Samaritain
Dans la bulle d’indiction de l’Année sainte, Misericordiae Vultus  ( Le visage de la miséricorde ) , le pape François exprime ce vœu : « Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous. » (n. 5) Ce que désire le Pape, c’est que nous soyons des témoins de la miséricorde, à l’exemple du bon samaritain. Cette histoire montre un homme de cœur qui va vers l’autre pour lui offrir la bonté et la tendresse de Dieu. C’est ce que Jésus a toujours fait. Amour de Dieu et du prochain Pour nous, chrétiens et chrétiennes, qui vivons après la résurrection de Jésus, nous lisons la Bible...
Lire la suite
  2342 lectures
  0 commentaires

L'identité de Jésus et la nôtre

Jesus Qui sui je
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je? » (Lc 9, 20). Cette question essentielle de Jésus se retrouve dans les trois évangiles synoptiques, mais Luc est le seul qui précise que Jésus priait. « Un jour, Jésus priait à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? » (Lc 9, 18). (Voir Évangile du 12e dimanche du temps ordinaire C). Luc montre souvent Jésus qui prie à l’écart. Il en a besoin pour vivre, pour continuer sa mission jusqu’au bout. Ce cœur à cœur avec Dieu, qu’il nomme Abba, l’immerge dans son identité profonde de Fils où il est un avec le Père. Ce dialogue d’amour le confirme dans son être de Verbe fait chair, reçu du Père : « Tu es mon Fils bien-aimé en qui je mets tout mon amour ». À la fin de son oraison, Jésus fait un sondage d’opinion auprès des siens. Il...
Lire la suite
  3111 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
30 octobre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
C’est la fête dans le cœur de Zachée. Il a rencont...
3127 lectures
Jacques Gauthier
10 juin 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Tu nous invites, Seigneur Jésus,à prier le Père sa...
2032 lectures
Jacques Gauthier
12 septembre 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 14 septembre, l’Église fête la Croix glorieuse ...
293 lectures
Jacques Gauthier
14 mars 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 Ô mon cœurpourquoi cesser de battrele temps ...
1751 lectures
Jacques Gauthier
26 mai 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le Père s’est compromis en son Fils qui a partagé ...
3433 lectures