Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

3e dimanche de Carême C: Dieu est patient

Jesus et pharisiens
Dans l’évangile de ce 3e dimanche de Carême, on rapporte à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer et des dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé. Jésus rappelle que les catastrophes et les massacres n’arrivent pas parce que des gens sont moins bons que les autres. Ce ne sont pas des punitions de Dieu. « Pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? » (Lc 13, 4) Puis, il durcit le ton : « si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière » (Lc 13, 5). Jésus fait-il du chantage? Non. Lui qui est toujours tourné vers son Père miséricordieux veut notre bonheur. Il se désole de voir ses contemporains s’éloigner de Dieu pour leur malheur. Dans la Bible, le malheur suprême est de s’écarter de Dieu, source de vie et de bonheur. Alors les paroles de Jésus se font...
Lire la suite
  2728 lectures
  0 commentaires

La grâce du jeûne chrétien

Jesus jeune
Le Carême est un temps par excellence de conversion et de rencontre avec Dieu. Il s’ouvre sur le récit du jeûne de Jésus dans le désert. Ce jeûne de longue durée découle d’un appel de l’Esprit : «Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim» (Luc 4, 1-2). L’action de l’Esprit Le jeûne de Jésus est réel et rigoureux. Le Tentateur le défie, lui fait miroiter un messianisme temporel. Par le jeûne, l’humilité et l’obéissance au Père, Jésus résiste aux convoitises de la toute-puissance et aux abus de pouvoir. Il répond trois fois à l’Adversaire par la puissance de la Parole de Dieu et non en recourant à la pensée magique, car «l’homme ne...
Lire la suite
  4854 lectures
  0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Misericorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages. Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde, à relire et méditer. François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde, que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne l’ai pas encore lu, ne...
Lire la suite
  5555 lectures
  0 commentaires

Baptême de Jésus: une création nouvelle

bapteme 218 B
La fête du Baptême du Seigneur marque la fin du cycle de Noël et le début du temps ordinaire. Mais est-il si ordinaire ce temps où nous avons à vivre au jour le jour le baptême reçu ? Il est tout indiqué en fait pour nous ajuster au Christ, pour mettre de l’ordre dans le quotidien de nos vies, nous qui sommes nés de nouveau par le bain du baptême, « renouvelés dans l’Esprit Saint » (Tite 3, 5), confirmés dans l’amour du Père qui nous redit: « Tu es mon enfant bien-aimé ». Cette étonnante déclaration d’amour, le Père l’a d’abord adressée à Jésus : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré » (Luc 3, 22). Solidaire des pécheurs Jean Baptiste prônait un baptême de conversion et le partage des biens avec les plus pauvres. Il parlait de l’Agneau de Dieu qui vivait déjà en Israël et que personne...
Lire la suite
  3937 lectures
  0 commentaires

La vie cachée de la Sainte Famille

sainte Famille atelier
Jésus, Marie, Joseph : trois noms, trois présences, trois amours. C’est la Sainte famille ; modèle de foi, d'espérance et de tendresse que l'Église catholique célèbre chaque année entre Noël et le jour de l’An. Le cycle liturgique de Noël évoque cette famille en retenant certains passages des évangiles de Matthieu et Luc. Ces textes, que l'on appelle "récits de l'enfance", précédent la vie publique de Jésus et peuvent être considérés comme un protévangile (cf. Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l'Évangile, Éditions des Béatitudes, 2015, p. 67-68). Je reviendrai dans un prochain blogue sur ce livre qui a marqué le pape François. Revenons à la Sainte Famille. Une vie ordinaire J’ai montré dans mon nouveau livre, Jésus raconté par ses proches, comment cette jeune famille menait une vie très simple à Nazareth, accomplissant avec amour les petites choses du quotidien. Leur existence ordinaire était cachée en Dieu. Les gens du village ne...
Lire la suite
  4230 lectures
  0 commentaires

Ma prière pour les familles

sainte famille
Merci, Seigneur,pour la famille que tu nous donnes.Elle n’est pas parfaite, mais c’est la nôtre,elle n’est pas idéale, mais c’est la tienne aussi.Nous t’accueillons avec ce que nous sommesdans la trame des relationsque nous tissons au fil des saisons. Nous prenons notre joie en toi,au secret de nos enfantsqui perpétuent ton alliance avec le monde.Nous nous laissons prendre par ton soufflepour la grande traversée de la vie,beau temps, mauvais temps,année après année. Ô Dieu d'amour et de tendresseapprends-nous à te prier au jour le jour,avec Jésus, Marie et Joseph,ta sainte famille sur la terre.Fais qu'à leur exemple nous soyonsdes témoins de ta miséricordedans notre fragile Église domestique. Nous sommes tes enfantset tu as besoin de nous,Père aimant,Fils sauveur,Esprit sanctificateur,l’unique Dieu qui demeureau-delà de nos différences. Tiré de ma prière pour la Sainte Famille, dans Prières de toutes les saisons, p. 34. Autre billet de mon blogue sur ce sujet: La famille, lieu de relations. 
  3941 lectures
  0 commentaires

Recension: Jésus raconté par ses proches

Jesus raconte 1
Je vous partage cette belle recension de Jésus raconté par ses proches, écrite par Philippe Oswald et publiée sur Aleteia le 24 décembre. Je l'ai reçue comme un cadeau de Noël et c'est en toute simplicité que je vous la partage intégralement. J'en profite pour vous souhaiter une sainte année 2016, consacrée à la miséricorde et à Jésus Christ, visage de la miséricorde du Père.http://fr.aleteia.org/2015/12/24/jesus-raconte-par-ses-proches/ Jacques Gauthier a convié ceux qui ont partagé l’intimité de Jésus de Nazareth à nous servir de guides pour aller à la rencontre du Seigneur. Un livre original, simple, pédagogique. Pour son 71e livre, Jacques Gauthier a choisi le sujet qui lui tient le plus à cœur : Jésus Christ. Et plutôt que de prétendre nous livrer « sa » vision du Christ, une énième vie de Jésus ou quelque fracassante nouvelle étude exégétique, il s’est effacé devant ceux qui ont été les témoins directs de la vie de Jésus : Marie,...
Lire la suite
  3038 lectures
  0 commentaires

Livre: Jésus pour tous

Jesus explique tous
En ce temps liturgique de Noël, quoi de mieux qu’un bon livre sur Jésus. Non, je ne vous parle pas du mien, mais celui de Joseph Doré : Jésus expliqué à tous (Seuil, 2015, 158 pages). L’auteur, théologien et archevêque, est l’un des meilleurs spécialistes français de Jésus. Je l’ai déjà rencontré lors d’une table ronde au Salon du livre de Québec. Je ne me souviens plus du sujet, mais je sentais qu’il avait le souci de bien expliquer ce qu’il disait, non pour paraître savant, mais pour nous aider à mieux comprendre. Avec ce livre de poche sur Jésus, c’est pleinement réussi. Voici une excellente initiation à Jésus que tous peuvent lire. L’auteur nous explique Jésus avec admiration et clarté pour que l’on comprenne mieux ce qu’il est et ce que nous sommes. Sous la forme pédagogique de questions-réponses, on va droit à l’essentiel. Il résume ce que nous connaissons du...
Lire la suite
  3669 lectures
  0 commentaires

L'aujourd'hui du Dieu fait homme

Creche 2015
La fête de Noël arrive à grands pas. Comment la vivrons-nous cette année? Serons-nous seuls, entre amis, en famille? Avons-nous hâte? Sommes-nous débordés par les préparatifs? Pourtant, Dieu est toujours là, au coeur même de notre vie. Arrêtons-nous un peu, si possible devant une crèche, et méditons sa Parole pour reprendre souffle. Photo de notre crèche qui se trouve sous l'arbre de Noël au salon. L'écoute de la Parole Le temps liturgique de l’Avent nous montre que Dieu n’est pas dans un avenir que l’on peut prévoir, mais dans l’aujourd’hui où l’on devine sa présence aimante en nous. Il veut naître en nous chaque jour. Sa Parole nous ouvre à son désir de bonheur et de salut, bien au-delà de ce qu’on peut imaginer. « On obtient de Dieu autant qu’on en espère », écrivait saint Jean de la Croix. Forts de cette espérance invincible, nous ne pouvons que répéter avec Samuel :...
Lire la suite
  3632 lectures
  0 commentaires

L'Année sainte et les oeuvres de miséricorde

Annee de la misericorde
L’Année sainte de la miséricorde débute à Rome le 8 décembre 2015 et se termine le 20 novembre 2016. Pour nous faire entrer dans l’esprit de ce jubilé extraordinaire, le pape François a publié un document important : Misericordia Vultus, « Le visage de la miséricorde ». Il en tire la devise de l’Année sainte : « Miséricordieux comme le Père ».   Un parcours de conversion Pour François, la miséricorde n’est pas un terme abstrait, mais une personne à rencontrer, une réalité qui engage toute la vie. La miséricorde est l’acte ultime par lequel Dieu vient à notre rencontre; c’est l’amour qui s’abaisse pour nous élever. Elle habite notre cœur lorsque nous aimons les autres afin de devenir comme Jésus un signe efficace de l’amour du Père. Ce Jubilé extraordinaire est l’occasion pour toute l’Église d’être plus miséricordieuse en se laissant transformer par Jésus, le bon pasteur. Le pape souhaite que cette Année sainte soit un...
Lire la suite
  9275 lectures
  0 commentaires

Charles de Foucauld, frère universel (2/2)

Charles de Foucauld 2
Charles de Foucauld 1
Deuxième partie de mon article consacré au bienheureux Charles de Foucauld, assassiné le 1er décembre 1916 devant son ermitage, béatifié à Rome le 13 novembre 2005. Nous sommes dans l'année du centenaire de sa mort. Pour lire la première partie sur le blogue, cliquez ici. Le dominicain Yves Congar a écrit qu’au début de l’ère atomique, Dieu a allumé deux phares : Thérèse de Lisieux et Charles de Foucauld. Ces témoins du Christ sont très actuels, surtout en cette Année sainte de la miséricorde qui commence le 8 décembre 2015. Ils se rejoignent par une identification humble à Jésus, un retour à l’Évangile dans les petites choses du quotidien, un souci des non-croyants et une vocation à l’amour universel. Si le grain de blé ne meurt De son vivant, Charles de Foucauld désirait s’entourer de compagnons partageant son idéal de vie chrétienne, d’autant plus que recevoir le prochain signifiait, pour lui, accueillir un membre du corps...
Lire la suite
  11210 lectures
  0 commentaires

Charles de Foucauld, frère universel (1/2)

Centenaire Charles de Foucauld
Charles de Foucauld 1
Assassiné le 1er décembre 1916 devant son ermitage du Sahara en Algérie, Charles de Foucauld a été béatifié à Rome le 13 novembre 2005 par Benoît XVI. L'Église célébre sa mémoire le 1er décembre. Différentes fraternités, associations et amis du bienheureux Charles de Foucauld prévoient plusieurs activités à l'occasion du centenaire de sa mort qui se déroule de novembre 2015 à décembre 2016. Première partie de l'article.   Cet homme en quête d’absolu a été soldat, géographe, moine trappiste, linguiste, prêtre ermite, homme de prière. Il aura tenté la grande aventure de la sainteté et de la prière. Son père spirituel, l’abbé Huvelin, disait de lui : « Il fait de la religion un amour. » L’appel du désert sera toujours très fort en lui. Il deviendra le frère universel, établissant des ponts avec les musulmans, qu’il considérait comme ses amis. Chercher Dieu Né à Strasbourg le 15 septembre 1858, Charles de Foucauld se convertit à...
Lire la suite
  6151 lectures
  0 commentaires

30 novembre: l'apôtre André par lui-même

saint Andre
Ce texte est tiré en partie du chapitre « André, fils de Jonas » de mon livre Jésus raconté par ses proches, p. 93-103. Comme Jean et Jacques, je suis né à Bethsaïda, en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade. J’ai été disciple du Baptiste avec eux, avant de suivre Jésus et de ne plus le quitter. Fils de Jonas, je résidais à Capharnaüm dans une maison voisine de mon frère aîné Simon, dit Pierre, mais depuis ma rencontre avec le Maître tout a changé. De nature plus introvertie que mon frère, j’aimais converser avec moi-même sur le sens de la vie, la venue du roi messie. Je me demandais si je le verrais de mon vivant. Comment le reconnaître ? Je m’imaginais la puissance inégalée de ce messie glorieux qui nous libèrerait des Romains. Je l’attendais, je l’espérais. Le Baptiste exacerbait mon attente en proclamant avec fougue Celui auquel il n’était...
Lire la suite
  4991 lectures
  0 commentaires

Jésus par ceux qui l'ont côtoyé

jacques gauthier jesus raconte par ses proches 9782889186105
Cela n'arrive pas souvent, mais j'ai tellement aimé l'entrevue que le journaliste Christophe Henning m'a accordée pour l'émission En toutes lettres, diffusée à RCF le 9 novembre, que je vous la partage en toute simplicité. On y parle du livre Jésus raconté par ses proches, bien sûr, mais aussi de mon itinéraire spirituel, que l'on retrouve en épilogue du livre. L'animateur dit lui-même durant l'émission: "À travers votre livre plusieurs regards se posent sur Jésus, les différents disciples que vous mettez en scène; nous-mêmes nous sommes invités à ce regard qui peut être différent et qui peut évoluer au fil du temps. Vous racontez donc en quelques pages, mais vraiment très denses, et très belles aussi, votre itinéraire." Comme choix musical pour l'émission, j'ai choisi l'émouvante chanson de Francis Cabrel sur Jésus "Dans chaque coeur", où le chanteur nous conduit sur la colline du Calvaire pour contempler Jésus qui nous aima jusqu'au bout. J'ai choisi également...
Lire la suite
  3271 lectures
  0 commentaires

L'obole de ma vie

L obole de la veuve Dore
Les lectures du 32e dimanche du temps ordinaire B nous montrent que Dieu ne juge pas selon les apparences. Une veuve de Sarepta ramasse du bois et n’a rien pour manger, c’est pourtant elle qui va nourrir le prophète Élie. Une autre veuve dépose seulement deux piécettes dans le tronc, en face de la salle du trésor du Temple, et pourtant Jésus fait son éloge, même si beaucoup de riches y mettent de grosses sommes : « Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Mc 12, 44) Deux comportements religieux Jésus décrit dans l’évangile deux types de comportements religieux. D’un côté, il y a les scribes présomptueux qui se pavanent et qui aiment se faire remarquer. Il nous met en garde contre ces guides spirituels prétentieux qui se servent de la religion pour s’enrichir...
Lire la suite
  3188 lectures
  0 commentaires

28 octobre: saints Simon et Jude, apôtres

stssimon jude.2
L’Église associe les apôtres Simon et Jude dans la liturgie, car ils apparaissent toujours ensemble dans la liste des Douze et nous avons très peu de renseignements les concernant. « En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître » (Luc 6, 12-16). Simon et Jude sont les moins connus des apôtres, même s’ils ont accompagné Jésus pendant sa vie publique. Je les fais parler dans mon livre Jésus raconté par ses proches. Selon la tradition, ils auraient évangélisé ensemble la Perse et y seraient morts martyrs. Jude est...
Lire la suite
  4365 lectures
  0 commentaires

Servir par amour

Louis et Zelie Martin
L'évangile de ce 29e dimanche nous montre Jésus qui monte à Jérusalem. Il marche seul, en avant de ses disciples. Il est absorbé dans sa relation avec le Père. Jacques et Jean s’approchent alors de lui pour lui demander une faveur. Jésus leur pose d’abord une question, comme on le voit en d’autres occasions dans l’Évangile, car il aime que nous lui exprimions notre désir : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » (Marc 10, 36) La réponse des deux frères : que l’un siège à sa droite et l’autre à gauche dans sa gloire. Bref, les deux fils de Zébédée veulent obtenir les premières places. Prendre sa croix à la suite de Jésus Alors que Jésus confie à ses disciples qu’il sera livré aux mains des hommes, qu’ils le tueront et qu’il ressuscitera, eux ne comprennent pas et n’osent pas l’interroger à ce sujet. C’est Jésus qui,...
Lire la suite
  4233 lectures
  0 commentaires

École de prière (35) Il est là

Cloitre Apprentis dAuteuil
Dans la prière, il suffit simplement d’être là, parce que Dieu est toujours là. Le curé d’Ars s’exclamait souvent ainsi dans sa prière : « Il est là! Il est là! » Il y a une grâce à être là. Chaque instant qui passe peut être l’occasion de nous abandonner en toute confiance à la présence amoureuse de Dieu au-dedans de nous. Dieu nous aime au présent. Le passé ne nous trouble plus, on remet à Dieu notre avenir, ainsi nous ne désespérons pas. « Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants » (Ps 114, 9).   Comment vivre de cette présence divine en nous. En y croyant, en la désirant, dans le bruit ou en silence, en marchant ou en travaillant. Nous nous arrêtons quelques secondes, nous faisons un acte de foi : « Seigneur, je crois que tu es présent au plus profond de mon être ». Ce peut...
Lire la suite
  5046 lectures
  0 commentaires

Petit bilan de mon séjour à Paris

Jacques Gauthier RND
L'action de grâce jaillit spontanément de mon coeur à la fin de cette "mission" de 15 jours à Paris qui se termine aujourd'hui, fête de François d'Assise et ouverture du synode à Rome sur la famille. Action de grâce d'être resté en santé malgré un mal de gorge, d'avoir pu donner toutes les conférences avec beaucoup d'ardeur et de paix. Action de grâce pour toutes les rencontres qui ont été pour moi des passages de Dieu. Action de grâce surtout pour l'action de l'Esprit en moi et dans les autres. J'ai touché du doigt une fois de plus sa présence dans l'inattendu des événements et dans le silence de l'oraison. La première fin de semaine devait se dérouler à Paris, mais j'ai décidé de visiter la famille du poète Patrice de La Tour du Pin (1911-1975) au Bignon-Mirabeau dans le Loiret. J'ai fait mon doctorat en théologie sur ce grand poète. Il...
Lire la suite
  3502 lectures
  0 commentaires

21 septembre: L'évangéliste Matthieu par lui-même

matthieu 80
Ce texte est tiré en partie d’un chapitre de mon nouveau livre Jésus raconté par ses proches. Mon nom est Lévi, dit Matthieu. Je suis galiléen de Capharnaüm, le dernier apôtre appelé par Jésus. J’étais collecteur d’impôt, donc très impopulaire auprès des gens que je taxais à outrance. J’étais un pécheur, un publicain, à la solde de l’empereur romain. Je comprenais la réaction négative des apôtres quand Jésus m’appela à sa suite. Un jour, il posa son regard sur moi, comme s’il discernait une urgence. J’étais assis à mon bureau de publicain, près de la place du marché, et je sentis mon âme mise à nue. Ah! le regard de Jésus ce jour-là. Comme il était pénétrant de tendresse, rempli de miséricorde. Il m’appela d’un ton décisif : « Viens. Suis-moi ! » Alors, je le suivis avec empressement. Je sortis derrière le comptoir sans m'occuper de ramasser les pièces de monnaie éparses, de...
Lire la suite
  3679 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
13 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'élection d'un pape, c'est comme la prière, une i...
4549 lectures
Jacques Gauthier
21 février 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
En 2011, Pierre Nepveu a publié une biographie exh...
3138 lectures
Jacques Gauthier
7 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le coeur est vu comme le symbole de l’amour, le li...
5564 lectures
Jacques Gauthier
20 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'Année de la foi, ouverte par Benoît XVI le 11 oc...
3741 lectures
Jacques Gauthier
24 avril 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
L'évangile selon saint Marc ne dit rien rien de so...
5023 lectures