Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Pleurer avec Jésus et les victimes

Francois larmes
Seigneur Jésus, tu sais que je t’aime et que j’aime aussi l'Église, dans laquelle j’ai été baptisé. Elle est ton corps répandu dans le monde, peuple de Dieu rassemblé pour faire eucharistie. Tu m’as donné en abondance la grâce de ton Esprit pour le bien de ce corps tout entier. Ses membres ne sont pas parfaits, mais nous comptons sur ta miséricorde. Quand un seul est dans la joie, nous le sommes aussi, et quand un membre souffre, nous souffrons tous. Je pense qu’il en est de même pour toi, mon Dieu, qui veux notre bonheur.  Je ne te cache pas ma honte et ma peine sur tout ce que j’entends au sujet de certains de tes membres qui ont agressé des mineurs, commis des abus de pouvoir, mené une double vie. Qu’est-il arrivé dans l’Église pour que des clercs et des personnes consacrées pervertissent ainsi ton message d’amour et de justice en...
Lire la suite
  1404 lectures
  0 commentaires

Nice, un 14 juillet

Nice
Triste et démuni, comme chaque attentat à travers le monde. Un mot, un seul, le même que Jésus en croix: Pourquoi? Que dire de plus? Mes mots sont en deuil ce matin. Ma prière aux victimes, à leurs familles et amis. Et je pleure avec eux. En silence.
  2594 lectures
  0 commentaires

Élégie au petit Aylan

Petit Aylan
  Petit garçon couché sur le ventre, si semblable à mon bambin d’hier, quand ses doigts tachés d’encre dessinaient la terre et la mer, un jardin de rêves à cultiver.   De quel carré de sable es-tu le jeu, que tu apparaisses seul sur la plage dans ce lit mouillé qui n’est pas le tien, en quête de maison et de pays?   Le grand large a pris ton dernier souffle, les vagues ont bercé ton corps silencieux, tel Ulysse reposant à côté du sommeil.   L’eau salée s’est retirée avec la marée, larmes amères sur les plaies de l’histoire. Elle t’a laissé tes vêtements et tes souliers, pour que tu te lèves en un éclair à l’aube, que tu naisses tout sourire dans l’éternité.   Ta photo-icône remue les peuples, ouvre les consciences et les frontières, rapproche les pas qui s’éloignaient du cœur, réveille cette part d’enfance permanente, latente en...
Lire la suite
  2604 lectures
  0 commentaires

C'était un bon chien

Tom 14 ans
Tom 10 ans
Au Québec, l’expression « mon chien est mort » signifie qu’il n’y a plus rien à faire, qu’on a perdu tout espoir de réaliser ce qu’on désirait. Aujourd’hui, je l’emploie au sens littéral. Ceux et celles qui ont perdu un animal de compagnie peuvent comprendre la douleur de la perte, le vide causé par l’absence. Mon chien est mort, de vieillesse. Il marchait difficilement, dormait beaucoup, fixait le mur. Alors, je l’ai fait euthanasier. Après quinze ans de présence chaleureuse dans la famille, ce n’était pas une décision facile à prendre. Quand j’ai téléphoné à la SPCA de Gatineau , la réceptionniste m’a répondu qu’ils ne faisaient pas d’euthanasie, sauf pour les animaux de leur refuge, mais qu’ils offraient le service de crémation individuelle. Bref, pour tuer mon pitou, je devais acheter une urne au prix d’environ 300$. Je ne voulais pas ses cendres, encore moins une urne, mais qu’il meure sans douleur....
Lire la suite
  6616 lectures
  0 commentaires

Adoration d'une nuit d'été


Je suis sorti dans la nuit pour rentrer en moi-même. Il n’y avait presque rien sous le ciel d’encre, si ce n’est ma foi en toi, mon Dieu.   J’y ai lu tes beautés :              le silence des étoiles, la caresse de la brise légère, le clair-obscur de la lune, le chant de la source.   La joie est montée comme une vague, à la fine pointe de l’âme, je me suis noyé en elle, je me suis perdu en toi, j’ai retrouvé le chemin du retour.   La musique de ton nom m’a maintenu à flot, la douceur des larmes m’a tenu éveillé jusqu’à l’aube, au creux d’une oraison silencieuse.   Merci mon Dieu de naître en moi chaque matin.   Jacques Gauthier   Paru dans  Prions en Église , Montréal, 16 décembre 2012, p. 33.   Pour d'autres prières du même genre, voir mon...
Lire la suite
  2905 lectures
  0 commentaires

Pleurer sur Jérusalem et Gaza

  Il y a de ces jours où l'Évangile est d'une actualité criante, comme cet extrait du 22 novembre: "Quand Jésus fut près de Jérusalem, en voyant la ville, il pleura sur elle; il disait: "Si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui peut te donner la paix! Mais hélas, cela est resté caché à tes yeux" (Luc 19, 41-42).   "Salem"! Paix. "Shalom! Paix.  Israël, Cisjordanie, Palestine, qu’on se dispute toujours pour une question de territoire. Que de balles et de pierres, de larmes aussi, parce que c'est l'autre qui a commencé, parce ce n'est jamais moi. Le carré de sable n'est plus un terrain de jeu. C'est bien connu, la violence engendre la violence.   Ne devrions-nous pas aussi pleurer sur Jérusalem et Gaza qui refusent la visite de la paix, comme au temps de Jésus? Ne faut-il pas prier pour que tombent les murs et que...
Lire la suite
Mots-clés :
  7847 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
13 avril 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Michel-Marie Zanotti-Sorkine, prêtre très connu en...
3498 lectures
Jacques Gauthier
11 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
De 1973 à 1977, j'ai eu la grâce de m'initier à la...
4513 lectures
Jacques Gauthier
16 octobre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L’auteure dramatique Janette Bertrand s’invite au ...
3452 lectures
Jacques Gauthier
20 avril 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le corps peut être un allié dans la prière. On ne ...
1736 lectures
Jacques Gauthier
9 mai 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage une recension de mon livre Henri C...
1129 lectures