Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Leonard Cohen et son Dieu

LeonardCohen
Leonard Cohen, décédé le 7 novembre 2016 à l’âge de 82 ans, laisse une œuvre considérable. On commence à publier ses textes inédits, puisés à même les archives, comme  The Flame , paru en français aux éd. du Seuil .  Il écrit : « Je prie pour avoir le courage / À la fin / De voir la mort venir / En amie ». Ce n’est pas de ce livre que je veux vous parler, mais d’un autre qui risque de passer sous le radar tant le titre détonne dans nos sociétés sécularisées :  Leonard Cohen et son Dieu. L’auteur-compositeur de Montréal est connu à travers le monde pour ses chansons au style incisif et obscur. Nous oublions que bon nombre de celles-ci évoquent sa quête religieuse. Les spécialistes eux-mêmes ont souvent passé à côté de ses thèmes religieux, peut-être parce qu’ils n’avaient pas les clés pour décrypter le message spirituel du poète. Il faut...
Lire la suite
  1574 lectures
  0 commentaires

Un souffle de fin silence

Un souffle de fin silence
  C'est un défi pour un auteur de présenter le recueil de poèmes qu'il vient de publier. La poésie ne s’explique pas, elle se vit, se ressent de l’intérieur. Mieux vaut la lire au lieu de discourir sur le sujet. Je vous présente tout de même en quelques mots mon 21 e recueil de poésie, Un souffle de fin silence , le 8 e que je publie au Noroît. Ce livre est le plus personnel de ma production en poésie. Au début du recueil, j’imagine ma naissance; à la fin, je prépare mes funérailles. Entre commencement et fin, je rappelle mon enfance avec sa part irréductible d’âme, j’évoque la quête spirituelle qui s’enracine dans le désir de vivre et l’apprentissage de la mort. Tout n’est qu’enfantement et renaissance dans ce texte intime aux émotions complexes où le tragique de la souffrance côtoie la beauté d’un amour qui espère tout. Entre l’enracinement...
Lire la suite
  2196 lectures
  0 commentaires

Amen Leonard Cohen

Leonard Cohen
Il fait novembre et j’ai froid Leonard je me souviens de mes dix-sept ans la première fois que j’ai entendu ta voix caverneuse d’outre-tombe devenue berceau de ma vie secrète   J’ai voyagé les yeux fermés avec Suzanne et Marianne leurs ombres au Chelsea Hotel la fenêtre givrée de ma chambre vide mais c’est long et gris la solitude   Puis Jésus marchait sur les eaux m’a saisi pour une traversée intime me réveilla de mon sommeil de neige me brûla le cœur à son foyer ardent du fond de mille baisers son Esprit se répandit sur ma peau   J’arrivais là où je n’étais plus un étranger j’ai retrouvé les Sœurs de la Miséricorde et j’ai compris ta chanson perdue l'espoir de rencontrer ton âme et la nôtre à la lueur d'une lune tatouée sur ton cœur quand l’amour s’ouvre comme une rose   Avec toi je me suis agenouillé...
Lire la suite
  3366 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
31 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
La fin de chaque année apporte son lot de bilans, ...
4347 lectures
Jacques Gauthier
2 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Je suis branché sur Facebook et Twitter, mais ce n...
2826 lectures
Jacques Gauthier
13 septembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Instrument de supplice réservé aux condamnés à mor...
3230 lectures
Jacques Gauthier
3 janvier 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Que Dieu se laisse voir dans un visage humain, c’e...
952 lectures
Jacques Gauthier
20 avril 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le corps peut être un allié dans la prière. On ne ...
1744 lectures