Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Les anges dans la Bible

annonciation
Les anges ne sont pas l’apanage unique des grandes religions monothéistes que sont le judaïsme, le christianisme et l’islam. On les trouve bien avant dans les traditions animistes et chamaniques anciennes. La figure de ces êtres célestes se retrouve aussi, sous différentes formes, dans l’hindouisme et la mythologie grecque. Mais ce sont les peuples sémites établis en Mésopotamie qui contribueront à façonner la figure de l’ange biblique que nous connaissons. La nature et les fonctions des anges se préciseront tout au long de l’histoire d’Israël.  L’ange biblique On a déjà répertorié 549 versets bibliques concernant les anges dans l’Ancien Testament et 203 dans le Nouveau Testament (sans compter les références aux démons ou esprits mauvais). Ces saints messagers, que Dieu envoie pour faire connaître sa volonté aux hommes, traversent la Bible, de la Genèse à l’Apocalypse. Au jardin d’Éden, ils gardent « l’accès de l’arbre de vie » (Gn 3, 24); avec Jésus, ils...
Lire la suite
  228 lectures
  0 commentaires

Notre-Dame de Paris, un an après

Feu N D Paris
Le 15 avril 2019, nous étions rivés sur nos écrans, dans une sorte de communion universelle à travers le monde, bouleversés de voir la cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes. Quelle émotion de voir tomber la grande flèche qui s’était transformée en torche de feu! Nous vivions là un moment historique. Je communiais à la prière des chrétiens qui récitaient spontanément des Je vous salue Marie dans la rue, de l’autre côté de la Seine.  Pour avoir visité plusieurs fois la cathédrale, pour m’y être recueilli et prié à son ombre, c’est avec un grand soupir de soulagement que j’apprenais en direct qu’elle était sauvée, que ses deux tours, comme « deux bras charnels qui rassurent, qui protègent », étaient toujours debout. Je prenais conscience ce jour-là que Notre-Dame de Paris, ce symbole de l’âme commune des Français, faisait vraiment partie de mon histoire, de mon patrimoine, de ma foi.  Quelques mois après...
Lire la suite
  662 lectures
  0 commentaires

Je te salue, Comblée-de-grâce

annonciation
Ô Marie, jeune vierge de Nazareth, à l’annonce inouïe de l’ange Gabriel,tu accueilles dans la foi sa parole,car rien n’est impossible à Dieu.L’Esprit Saint te prend sous son ombre,le Verbe se forme dans ton sein béni.  Tu as été préparée à cette missionde donner une demeure au Fils par pure miséricorde du Père. En toi le Ciel descend sur la terre,nous rend participants de la divinitédu Rédempteur qui étendit les bras. Tous les âges te diront bienheureuse, parce que Dieu s’est penché sur toi.Tu as conçu Jésus en ton cœur immaculéavant qu’il ne prenne chair en ton corps.Loué sois-tu pour ta grande humilitéqui t’a permis de t’ouvrir à l’inattendu.  Tu médites en silence la parole de Dieu, tu la gardes dans ton cœur pour la prière, tu la partages avec tes enfants exilés.Merci de nous conduire sûrement à Jésus,de nous révéler son amour et son pardon,pour que nous ne fassions plus qu’un en lui.  Tu n’es pas une déesse hors du temps, une...
Lire la suite
  1160 lectures
  0 commentaires

Puissance de la bénédiction

Benediction
Chez nous, le Nouvel An se fête en famille. Comme dans le bon vieux temps, mon épouse se joint à moi pour bénir les enfants, puis nous échangeons nos vœux de paix et de bonheur. Bénir signifie « vouloir du bien, souhaiter ce qu’il y a de meilleur, transmettre la lumière, faire grandir ». La prière de bénédiction est au cœur de la tradition juive. Rien de magique là-dedans. La bénédiction est une parole qui a du poids, parce qu’elle rend léger ; parole qui engage et qui nous rapproche des autres.   Mon père faisait ce geste avec noblesse, une larme au coin de l’œil, en disant : « Que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit ». Et tous de répondre : « Amen ». C’était un moment de fierté pour lui, un témoignage de sa foi. Jusqu’à sa mort, le 2 juin 2018, mon père aura donné à ses enfants, petits-enfants...
Lire la suite
  1474 lectures
  0 commentaires

Pèlerinage à Medjugorje 2020

Medjugorje
On m’a invité à donner une série de conférences à Medjugorje, en avril 2020, dans le cadre d’un pèlerinage organisé par le mouvement international « Maranatha-Conversion », co-fondé en 2007 par Sabrina Covic et Mgr André Léonard. Ce mouvement œcuménique et interreligieux travaille pour la conversion des cœurs et la guérison de l’humanité par la prière et l’accueil de la miséricorde divine. On m’a contacté à cause de ma biographie spirituelle de la mystique québécoise Georgette Faniel, le don total, qui a offert les dernières années de sa vie pour la reconnaissance des apparitions à Medjugorje. Le pèlerinage se déroulera du samedi 18 au samedi 25 avril 2020 sous le thème : « Le miracle et l’extraordinaire chez les chrétiens. La beauté de la piété populaire ». Étant surtout formé à l’école de Thérèse de Lisieux et de Jean de la Croix, à l'oraison simple du coeur, je ne suis pas très friand des apparitions et de tout...
Lire la suite
  3483 lectures
  0 commentaires

Dina Bélanger dans Famille Chrétienne

Dina vingt ans
La journaliste Marie de Varax a publié un article intitulé Bienheureuse Dina Bélanger, histoire d’un cœur, dans le magazine français Famille Chrétienne, no 2176, 27 juillet au 2 août 2019, p. 22-25. Elle relate les grands moments de la vie de cette mystique et pianiste québécoise, qui vécut chez les Religieuses de Jésus-Marie à Québec sous le nom de sœur Marie Sainte-Cécile de Rome. Voici un extrait de la fin de l’article, p. 24 Souriante, humble, obéissante, rien ne peut distinguer cette Sœur enseignante de Jésus-Marie d’une autre. Le seul fait distinctif est qu’elle passe de longs mois à l’infirmerie, d’abord à cause d’une fièvre scarlatine contractée auprès d’une de ses élèves, puis de la tuberculose. Elle y garde un visage souriant et serein malgré de fortes douleurs, et y expire le 4 septembre 1929, à 32 ans. Son autobiographie, publiée cinq ans après sa mort, connaît tout de suite un grand succès,...
Lire la suite
  1360 lectures
  0 commentaires

Ma prière à Marie

Marie foret
Ô Vierge Marie, le jour baisse,je viens me reposer près de toien déversant une pluie d’Avedans ton cœur de mère. Je te salue depuis longtemps,Marie, pleine de grâces,tu répands en abondance ta joiedans l’océan de mon âme. Maintiens à flot la barque de ma viequand les vagues me submergent.Vois ton fils Jésus qui me relève sur le chemin de la croix. Je répète avec confiance : le Seigneur est avec toi.Ta beauté me réjouit, me console,sainte Marie, mère de Dieu. Je te prie souvent distraitement;le chapelet s’égrène en silence.Mon regard d’enfant te suffit,car tu sais bien que je t’aime. Ô la bénie entre toutes les femmes,pose ta main sur mon front de baptisé.Redis-moi que je serai avec le Seigneur,maintenant et à l’heure de la mort. Ma prière est d'abord parue dans Prions en Église Canada, août 2019, p.193.Pour aller plus loin, voir les articles sur Marie dans ce blogue, dont: Marie, Rose mystique; Prier Marie avec le Rosaire. Voir également Saint Joseph, homme de foi (Médiaspaul).  
  2064 lectures
  0 commentaires

À Notre-Dame de Paris

Notre Dame de Paris
 Marie, tu n’as pas abandonné ton filsaux supplices de la croix et de la mort,mais tu as enfanté avec lui l’humanité nouvelle. Aujourd’hui, tu es toujours là, présente,silencieuse, compatissante,en écho à nos souffrances. Ne délaisse pas tes enfants de la terrequi peinent sous le poids de l’épreuve. Nous te contemplons debout au pied de la croix en flammes,l’âme traversée d’un glaive,ta force nous redonne courage. Notre Dame des larmes,si proche de nos douleurs,aide-nous à rebâtir ton églisequi tombe en ruines.  
  1536 lectures
  0 commentaires

L'espérance pascale

christ.paque
Durant la Semaine sainte, nous avons communié au grand cri de Jésus sur la croix: « J’ai soif ». Mais il a soif de quoi et de qui, si ce n’est d’amour et de nous. Comment étancher cette soif divine si nous ne sommes pas affectés par les fléaux sociaux, les suicides, la pédophilie, les viols, les guerres, les trahisons, les tortures, les maladies, les injustices, les foyers brisés, les meurtres, les attentats terroristes? Jésus a tout pris sur lui dans sa passion et sa résurrection : la misère humaine, les cris du monde, le sang répandu de tant d’innocents. Le témoignage d’Arnaud Beltrame L’échec n’a plus le dernier mot depuis la mise au tombeau du Fils de Dieu. Avec lui, qui perd, gagne. Il a vaincu la mort par sa résurrection, il nous accompagne dans tous nos passages. Nous prenons le parti de la vie en tenant le pari de...
Lire la suite
  2114 lectures
  0 commentaires

Prière à Notre-Dame des Douleurs

Marie des douleurs
Marie, tu es mère jusqu’au bout.Tu n’abandonnes pas ton filsaux supplices de la croix et de la mort,mais tu enfantes avec lui l’humanité nouvelle.Tu es là, présente,silencieuse, compatissante,en écho à sa Passionet à nos souffrances. Ne délaisse pas tes enfants de la terrequi peinent sous le fardeau de l’épreuve. Je te contemple debout au pied de la Croix,et je t’accueille chez moi.La vie jaillit de ton âme traversée d’un glaive. Tu rends meilleur celui qui te regarde avec amour,pure grâce de te voir si belle en Dieu,si proche de nos douleurs. Ève nouvelle,pleinement mère au pied de nos croix,guide-nous toujours vers Jésuspour sa joie et la nôtre.    Jacques Gauthier, dans Prier la Parole, no 88, 15 septembre 2017, p. 10.
  3299 lectures
  0 commentaires

La folie de la croix

Croix glorieuse 2
  En Jésus, Dieu se donne lui-même en sacrifice pour le salut de tous les humains. Il est l’Agneau sans tache qu’on immole sans pitié. Il nous lave par son sang, pardonne nos péchés, nous libère de la mort. Ce grand mystère de l’amour qui se donne librement s’appelle la Croix, fête que nous célébrons chaque année le 14 septembre, suivie par Notre-Dame des Douleurs. Puissance et sagesse de Dieu La croix du Christ est devenue un signe de bénédiction par sa mort et sa résurrection. C’est une fierté au cœur de tout baptisé, parce qu’elle manifeste le don de Dieu : « Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique » (Jean 3, 16). Il est sur ce bois le Fils qui, par sa croix, nous rend la vie. Son corps en croix est la plus belle parole d’amour jamais prononcée. C’est l’amour qui le tient, non...
Lire la suite
  3243 lectures
  0 commentaires

Prendre chez soi Marie

Naissance de Marie
  Dieu nous offre Marie comme s’il nous livrait son cœur. À partir de sa nature humaine, un ciel s'est formé sur la terre. Son corps devient la demeure de Dieu, son paradis d’amour. Sa naissance fait lever sur le monde l’aurore du salut, prélude de notre joie. Marie, comme une terre féconde, accueille le souffle de la parole frémissante pour que germe le grain. Son lait et son sang le font grandir. Son accueil délivre la matière conçue de l’Esprit. Avec Joseph, ne craignons pas de prendre chez nous la servante du Seigneur.  Transparente Marie, la sans tache, vierge dans la matière, nous apporte la lumière et la soif. Son oui inaugure l’ère de la nouvelle création. Elle vibre à la lumière du nouveau soleil comme aucune autre personne. Son oui délivre tout un peuple. Nos oui s’ajoutent au sien. La joie du message fait le tour de la terre. Marie...
Lire la suite
  2750 lectures
  0 commentaires

Marie, rose mystique

assomption de marie
 La terre de Palestine possédait une fleur intacte qui, sans se regarder, faisait la joie du Père. Marie, rose mystique, s’ouvrit au grand vent de l’Esprit pour exhaler son parfum jusque dans la mort. Son corps n’a pas connu la corruption du tombeau. Dieu a fait monter Marie, la Vierge immaculée, avec son âme et son corps, jusqu’à la gloire du ciel. De l’Annonciation à l’Assomption, c’est toujours son Fiat, jamais repris, qui se prolonge en un vibrant Magnificat. « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Luc 1, 38). Saluer Marie comme « Comblée-de-grâce » (Luc 1, 28), c’est honorer Jésus, le fruit béni de ses entrailles. Qui vient à elle trouve Jésus. Ils sont inséparables et font corps à la lumière, pour mener à terme l’œuvre du Père : enfanter Jésus en nous et dans le monde. La Vierge Marie a été préparée à...
Lire la suite
  3454 lectures
  0 commentaires

Chemin de croix avec Jésus

Croix via dolorosa
1ère station. Jésus est condamné à mort Alors, il leur relâcha Barabbas ; quant à Jésus, il le fit flageller, et il le livra pour qu’il soit crucifié. (Mt 27, 26) Jésus, ta vie nul ne la prend, tu la donnes librement avec amour. Tu prends sur toi la condamnation qui pèse sur Barabbas, sur tout le genre humain. Tu es flagellé, couronné d’épines, livré pour être crucifié. Béni sois-tu de vaincre les ténèbres du mal par la puissance de ton humilité. 2ème  station. Jésus est chargé de sa croix Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. (Mt 16, 24) Jésus, tu es chargé de ta croix comme Isaac porta sur son dos le bois de son holocauste. Elle est l’arbre de vie qui nous ouvre les portes du Ciel. Nous marchons à ta suite sur les via dolorosa du...
Lire la suite
  2310 lectures
  0 commentaires

Saint Jean-Paul II, pape de la prière

Jean Paul II Voyage Jerusalem 2000
Jean-Paul II est « entré dans la vie » le samedi 2 avril 2005, veille du 2e dimanche de Pâques, qu’il avait institué dimanche de la Miséricorde divine. Il est mort comme il a vécu, en priant. Sa vie prend tout son sens à la lumière de la prière et de la miséricorde. Canonisé le 27 avril 2014 par le pape François, l’Église a fixé la date de sa mémoire liturgique le 22 octobre, jour de son intronisation à Rome comme pape le dimanche 22 octobre 1978. Un grand priant La méditation de la Bible et la contemplation du mystère de Dieu auront inspiré les vingt-six années de pontificat de Jean-Paul II. Sa capacité de recueillement étonnait et sa grande intériorité pacifiait. J’en fus témoin lors d’une audience avec lui, quelques jours après la béatification de son amie mère Teresa en octobre 2003. D’autres l’ont dit avant moi, ce Polonais était un bloc...
Lire la suite
  3471 lectures
  0 commentaires

École de prière (43) Prier Marie avec le rosaire

Chapelet 2
Chapelet
Nous avons besoin d’objets et de signes qui soutiennent notre prière : un texte, un chant, une image, une icône, une croix, un cierge, un chapelet. En ce mois d’août, où nous célébrons l’Assomption de Marie, jetons un regard sur la prière du rosaire qui conduit à la contemplation du Dieu fait homme. Prière millénaire et universelle On retrouve le chapelet dans plusieurs religions. Les hindous ont le leur, les musulmans également, qui égrènent les 99 noms de Dieu. Il y a aussi le chapelet en laine de cent grains, appelé chotky, que les orthodoxes utilisent pour la répétition du nom de Jésus ou de cette invocation : « Seigneur Jésus, fils du Dieu vivant, aie pitié de moi, pécheur ». La pratique du rosaire remonte au XIe siècle, à l’époque où les religieux illettrés récitaient Pater et Ave à la place de l’office au chœur. Ces moines qui ne pouvaient pas lire récitaient...
Lire la suite
  5535 lectures
  0 commentaires

Un 2 juin, j'ai basculé dans la joie

jacques 20 ans
Un jour de mes vingt ans, j'avais décidé d'aller en Californie sur le pouce avec un ami pour mieux connaître des Jesus peoples vus à la télévision. La police américaine nous ramena au Québec. J’avais demandé à Dieu : « Si tu existes, révèle-toi à moi. » Le 2 juin 1972, il me répondit par Marie et une communauté de jeunes à Drummondville. À la prière du soir, j’ai récité trois Je vous salue Marie avec d’autres jeunes ; j’ai basculé dans la joie et retrouvé le Dieu de mon enfance. J’ai été touché par le Christ, blessé par sa miséricorde; mon cœur ne s’est pas refermé. Depuis ce jour, la joie est pour moi la couleur de Dieu, l’essence même du christianisme, avec l’amour. Raconter mon aventure de conversion, c’est l’inscrire dans une histoire biblique qui crée du sens et dévoile ce qui est caché à l’interprétation. L’Esprit Saint m’a insufflé un grand amour...
Lire la suite
  4050 lectures
  0 commentaires

Cinéma: Le jeune Messie

Le jeune Messie
Regarder un film est une expérience personnelle qui demande une disponibilité, une ouverture, un abandon. On veut bien embarquer dans l’histoire, croire ce que l’on voit, mais ça prend d’abord un bon scénario, puis un cinéaste talentueux, sans oublier les comédiens, costumes, images, bande sonore. Bref, c’est tout un défi, et c’est ce qui fait que le cinéma est un art. Je suis allé voir Le jeune Messie avec mon épouse et nous avons été déçus. Dans l’ensemble, il n’y a rien de contraire à la tradition catholique, rien qui ne heurte la foi chrétienne. Pourtant, on n’y a pas cru parce que le scénario est cousu de fil blanc. Trop de longueurs, de scènes plaquées, où l’on voit Jésus à sept ans accomplir des miracles, se demander d’où lui viennent ses pouvoirs cachés, alors que sa famille le sait, même son cousin Jacques. C’est une sorte de magicien, un Jedi à...
Lire la suite
  3535 lectures
  0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Misericorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages. Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde, à relire et méditer. François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde, que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne l’ai pas encore lu, ne...
Lire la suite
  4933 lectures
  0 commentaires

12 janvier: sainte Marguerite Bourgeoys (1620-1700)

marguerite bourgeoys
Marguerite Bourgeoys naît à Troyes le 17 avril 1620 et est baptisée le jour même en l’église Saint-Jean. Elle est la sixième d’une famille de douze enfants. Elle perd sa mère à l’âge de 19 ans. Le 7 octobre 1640, sa vie, jusque là paisible, est transformée par une grâce particulière durant une procession en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire. Elle regarde une sculpture de la Sainte Vierge située au-dessus du portail d’une abbaye et elle se sent légère, joyeuse. Elle vit ce qu’elle appelle une « conversion ». Elle désire se consacrer à Dieu dans une communauté religieuse, mais sans succès. Ce qui ne l’empêche pas de faire des vœux privés de chasteté et de pauvreté. En route vers la Nouvelle-France La jeune femme devient membre externe des Chanoinesses de Saint-Augustin de la Congrégation Notre-Dame. Mère Louise de Chomedey de Sainte-Marie dirige cette association. Elle est la sœur de Paul de Chomedey Sieur...
Lire la suite
  3581 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
30 mars 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Quand mes deux petites-filles sont à la maison, il...
2190 lectures
Jacques Gauthier
21 février 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Avez-vous des ennemis ? Non ! Cette paro...
4528 lectures
Jacques Gauthier
2 mai 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Nous sommes en plein temps pascal et le mois de ma...
3402 lectures
Jacques Gauthier
3 janvier 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Depuis le premier film, en 1977, jusqu’à L’As...
1185 lectures
Jacques Gauthier
21 juillet 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 22 juillet, l'Église fait mémoire de sainte Mar...
5403 lectures