Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (68) Le combat spirituel

Priere main
Dans  Une saison en  enfer, Rimbaud écrit que « le combat spirituel est aussi brutal que la bataille d’hommes ». Or, s’il est un lieu privilégié où se déroule ce combat spirituel, c’est bien l’oraison, appelée aussi prière contemplative ou prière de silence. Que de chrétiens la commencent avec enthousiasme et l’abandonnent en cours de route. Y a-t-il plus d’anciens combattants que de jeunes recrues pour cette forme de prière intérieure ? Ne nous décourageons pas, nous pouvons toujours reprendre les armes si nous le voulons, car c’est avant tout une question de désir, de volonté, d’amour, de foi. L’oraison n’est pas une guerre pour surperhéros, elle est au plus un combat spirituel pour les pauvres que nous sommes.  Je veux ce que tu veux Le père Henri Caffarel (1903-1996) a montré dans ses nombreux livres que l’oraison est une orientation libre de tout notre être vers Dieu. « Seigneur, je veux de...
Lire la suite
  989 lectures
  0 commentaires

Pour obtenir la persévérance

Prier mains
Seigneur Jésus, tu rendais grâce au Père quand tu voyais quelqu’un prier avec foi. Fais-nous la grâce de la prière constante en nous envoyant ton Esprit Saint.     Nous avons moins à te chercher qu’à reconnaître que tu es là en chacun et chacune de nous pour que tu naisses au monde.   Merci pour ce don de la prière qui nous met dans un état de paix, qui procure force et consolation pour supporter les souffrances de la vie.   Donne-nous toujours au bon moment la prière que nous avons besoin aujourd’hui. Soutiens-nous dans le combat spirituel que nous menons dans la nuit et le désert.   Rends-nous victorieux de la haine par la puissance de ton saint nom. Qu’il irrigue notre cœur comme une source quand nous ne savons plus prier.   Pour aller plus loin: Prières de toutes les saisons .
  1675 lectures
  0 commentaires

École de prière (46) Prier sans se décourager

Elisabeth de la Trinité
L’évangéliste Luc rapporte deux paraboles où Jésus montre qu’il faut toujours prier sans se décourager. La première raconte l’histoire d’un homme importuné par un ami, qui, au beau milieu de la nuit, lui demande trois pains. L’autre refuse; la porte est fermée et ses enfants sont couchés. Jésus affirme : « Eh bien! je vous le dis : même s’il ne se lève pas pour donner par amitié, il se lèvera à cause du sans-gêne de cet ami, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut » (Luc 11, 8). Foi et ténacité La lecture de l'évangile du 29 e dimanche du temps ordinaire C présente la deuxième parabole sur ce thème. Jésus y insiste de nouveau sur l’importance de persévérer dans la prière. Un juge ne respecte pas Dieu et se moque des hommes. Or, une veuve lui demande justice contre ses adversaires. Le juge refuse, mais cède finalement à cause...
Lire la suite
  2204 lectures
  0 commentaires

L'épreuve et la foi

260px-Bonnat02
Vous arrive-t-il de ne rien ressentir dans la foi, d’avoir l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose avec Dieu, qu’il n’entend pas les prières, qu’il semble loin et indifférent, bref, qu’avoir la foi ne donne rien ? Êtes-vous assaillis par l’ennui, le doute, la fatigue, la routine, le désespoir ? C’est alors que commence la vraie foi, celle que l’on ne se donne pas, celle sur laquelle on bute quand arrivent toutes sortes d’épreuves, « car l’épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance » (Jacques 1, 3). À l'exemple du juste Job, qui n’a pas déjà dit devant la maladie, le deuil, l'injustice, l'incompréhension, l'épreuve : « Pourquoi Dieu n’intervient-il pas ? » Certes, il peut tout, sauf enlever notre liberté, puisque la personne est libre par essence. Le « Je Suis » nous a créés à son image, libres. C’est peut-être là le drame,...
Lire la suite
  3070 lectures
  0 commentaires

Les Jeux olympiques et la faculté de s'émerveiller

Famille Dufour-Lapointe
Joannie Rochette
Richard Garneau
C'est une histoire de famille comme on les aime. Trois soeurs très unies participent à une même finale aux Jeux olympiques. Du jamais vu. Deux montent sur le podium, Justine pour l'or et Chloé pour l'argent, Maxime est arrivée 12e de cette mémorable épreuve des bosses. Le monde découvre alors la famille Dufour-Lapointe. C'est l'euphorie médiatique, l'émerveillement planétaire. Les soeurs rayonnent de bonheur, les parents aussi, Johane Dufour et Yves Lapointe. L'émotion est à fleur de peau à la remise des médailles, durant les interviews. Johane et Yves sont fiers d'avoir su inculquer à leurs filles des valeurs familiales et sportives solides. Que seraient-elles sans eux? On oublie trop souvent que derrière chaque médaillé, chaque athlète, il y a des parents qui étaient là dès le début, qui ont cru en leurs enfants, les ont encouragés, consolés, soutenus. Ils ne sont pas parfaits, comme leurs enfants, mais ils ont été...
Lire la suite
  2943 lectures
  0 commentaires

École de prière (18) Persévérer dans la prière

Prière 1
Prière 2
Tous les alibis sont bons pour ne pas persévérer dans la prière. Qui n'a pas déjà entendu ces remarques? "J'aide les autres, c'est mieux que de perdre son temps à prier. Mon travail, c'est une prière, cela me suffit. Je suis plus de tempérament actif que contemplatif." Aimer les autres et faire de son travail une prière, c’est bien, mais pourquoi cela nous éloignerait de la prière personnelle et silencieuse? Si on on consacre un temps quotidien à l'oraison, par exemple quelques minutes le matin, notre travail portera encore plus de fruits et notre action ne dégénérera pas en agitation. Saint Benoît avait visé juste en prenant pour devise : Ora et labora (« Prie et travaille »).   Le temps que nous prenons pour Dieu dans la prière sera d’autant plus fécond si nous avons la volonté de vivre le reste de la journée dans une attitude de prière, c’est-à-dire d’accueil de...
Lire la suite
  2874 lectures
  0 commentaires

Ce n'est pas la fin du monde


Le discours apocalyptique qu’on retrouve dans l’évangile de Luc du 33e dimanche du temps ordinaire n’est pas facile à comprendre. Le mot « apocalypse » veut dire « révéler ». Pourquoi révéler les événements dramatiques concernant la Fin avec des images aussi sensationnelles? Le but de l'évangéliste Luc est moins de décrire ce qui va arriver dans l’histoire que d’insuffler au croyant un dynamisme de confiance et d’espérance. Notre vie est tenue dans la main de Dieu : « pas un cheveu de votre tête ne sera perdu » (Luc 21, 18). La Bible nous redit sans cesse que l’histoire n’est pas absurde, que Dieu la conduit vers un but précis, le salut éternel. Elle va vers un monde nouveau, où la mort ne sera plus. Dieu est là, avec nous, dans les douleurs de l’enfantement d’une terre nouvelle et d’un ciel nouveau (Apocalypse 21, 1). La venue du jour du Seigneur Il vient, celui qui est...
Lire la suite
  2363 lectures
  0 commentaires

École de prière (16) Prier, c'est ennuyant


La prière est un long chemin que l'on fait en priant. On y va parfois avec entrain, mais aussi à reculons. Il arrive si souvent qu'on ne ressente rien, que l'ennui nous tenaille, mais cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien, comme je l'indiquais au blogue précédent . Un religieux me disait l'autre jour: "Prier, c'est ennuyant". Qu’est-ce qui t’ennuie ? Les formules toutes faites que l’on répète et qui assèchent le cœur. Le fait que tu sois là, dans le vide, dans l’attente d’un Dieu qui ne vient pas, que tu n’aies rien à lui dire. Ou que le temps ne passe pas assez vite et que tu aies mille choses intéressantes à faire. Pourtant, il ne s’agit pas ici de quelque chose à faire, mais de Quelqu’un à aimer et à écouter. Et puis, les Écritures donnent les mots de Dieu lorsque nous trouvons les nôtres trop...
Lire la suite
  2409 lectures
  0 commentaires

École de prière (15) Je ne ressens rien


Il est normal parfois de ne rien ressentir dans la prière, puisque toute émotion vient des sens et que Dieu est au-delà du sensible. C’est ce que le poète mystique Jean de la Croix appelle « la nuit obscure » : nuit par les sens et la raison qui sont privés de goût, nuit par la foi elle-même qui nous fait croire ce que nous ne voyons pas, nuit par Dieu lui-même qui est au-delà de tout ce qu’on pourrait en dire et comprendre. Ce Dieu, que «nul n’a jamais vu» (Jean 1, 18), mais que Jésus est venu révéler comme Père, est «un Dieu caché » (Isaïe 45, 15). Consolons-nous, tous les grands spirituels ont connu cette épreuve de l’aridité dans la prière. Dans la sécheresse spirituelle, Dieu semble absent, indifférent, caché dans un lourd silence. Ce sentiment d’être abandonné de Dieu est ressenti comme un vide intérieur, une solitude aride, un...
Lire la suite
  2498 lectures
  0 commentaires

École de prière (13) Je n'ai pas le goût de prier



À la fin d'une conférence sur la prière, un jeune homme m'a dit: « Si je pouvais avoir plus de silence pour prier, me retirer dans un lieu calme, être loin de la maison, ça prierait mieux. De plus, je n’ai pas le goût de prier ». Après réflexion, je lui répondrais ceci. Prie donc là où tu es, avec ce que tu vis. Certes, il est bon de réunir les meilleures conditions pour prier, mais la prière qui te convient est celle que tu vis aujourd’hui. Dieu donne la prière dont nous avons besoin au moment même où nous prions. C’est une question de foi et de confiance. Tu auras beau réunir les conditions idéales pour prier, il y aura toujours des obstacles comme la fatigue, les distractions, la paresse, le manque de foi. Même si tu fuis jusqu’au désert le plus éloigné, tu t’apercevras bien vite que le...
Lire la suite
  3537 lectures
  0 commentaires

École de prière (10) Priez sans cesse



Saint Paul exhortait régulièrement les premiers chrétiens à persévérer dans la prière, à prier sans cesse. Bref, à prier comme on respire, pour que toute la vie devienne prière. « En tout temps et à tout propos, rendez grâces à Dieu le Père au Nom de notre Seigneur Jésus Christ » (Éphésiens 5, 20). « Vivez dans la prière et les supplications ; priez en tout temps dans l’Esprit, apportez-y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints » (Éphésiens 6, 18). Nous sommes prière Bien sûr, il ne s’agit pas ici de rester en prière consciente toute la journée, mais de vouloir prier sans cesse, de vivre le désir de la prière qui fait de tout instant une prière. « Ton désir, c’est ta prière », disait saint Augustin. Et qu’est-ce que prier sans cesse pour un chrétien ? N’est-ce pas ce désir profond de vouloir vivre comme Jésus, de mettre toute notre vie sous le...
Lire la suite
  2573 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
24 novembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Samedi dernier, j'animais avec mon épouse et un co...
2767 lectures
Jacques Gauthier
22 novembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
De Beyrouth à Parisde Damas à Bamakon’est-ce pas l...
1969 lectures
Jacques Gauthier
28 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Dès l’an 354, l’Église célébrait le 29 juin la sol...
2972 lectures
Jacques Gauthier
8 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le gouvernement Marois joue le tout pour le tout e...
2466 lectures
Jacques Gauthier
3 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fin décembre 1923, Dina Bélanger écrit dans son Au...
3150 lectures