Le blogue de Jacques Gauthier

Au vendredi de nos croix

Donne à notre prière, Seigneur,
la foi qui relance le désir de te chercher,
l’espérance qui dénoue le cœur inquiet,
l’amour qui désencombre l’âme distraite.
 
Tu es plus proche que ce qui nous éloigne,Sainte Face
Père caché au creux de nos amours,
si présent en tout ce qui est humain.
Aide-nous à prier sans cesse dans l’Esprit.
 
Fais-nous découvrir les clés de la prière.
Que nos portes s’ouvrent à ta miséricorde,
Amour désarmé aux mille visages,
que nous entendions ta parole
dans la rumeur de nos mots.
 
Pourquoi crier ton nom au-dehors?
Il jaillit en notre puits comme une source.
Dieu caché, visible sur le visage du Crucifié,
compagnon d’épreuve qui nous parle au-dedans
lorsque tout semble se taire
au vendredi de nos croix.
 
Jacques Gauthier, Prières de toutes les saisons, Parole et Silence / Bellarmin, p. 48. 
Pâques: Qui me dira?
Un 22 mars à Bruxelles

Sur le même sujet:

 

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés