Le blogue de Jacques Gauthier

École de prière (88) Contempler la douceur de Dieu

Une nuit, j’ai rêvé à la douceur de Dieu. Ou à son amour, si vous préférez. Je dormais profondément quand j’ai été envahi d’une lumière bienfaisante qui inondait mon corps d’une bonté et d’une douceur sans pareilles. Cette clarté berçait mon âme « comme un petit enfant contre sa mère » (Ps 130, 2). Je murmurais : « Je t’aime, Jésus. Je t’aime ».

Ne vous méprenez pas, mes rêves ne sont pas toujours d’une telle élévation, mais ça arrive parfois, comme s’ils étaient un prolongement de ma relation au Christ. « Je dors, mais mon cœur veille », dit la bien-aimée du Cantique des Cantiques. 

priere nature

Goûter la douceur de Dieu

En me réveillant ce matin-là, je ressentais une grande joie. Mon temps habituel d’oraison silencieuse était vide de toute distraction, comme si le Christ reposait en moi. Il me brûlait le cœur de sa douce humilité : « Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. » (Mt 11, 29)

Ce genre d’expérience est assez rare, mais on s’en souvient longtemps. Il est difficile d’en parler. Les grands mystiques, comme saint Bernard de Clairvaux, y arrivent. Il a écrit de belles pages sur la douceur divine que l’on peut expérimenter dans la prière qui se transforme en contemplation. On goûte alors comme est bon le Seigneur. « Contempler, c’est goûter et voir toute la douceur de Dieu », résume-t-il au sermon 67 sur le Cantique.  

La chaleur de sa douceur

Dans un entretien avec le laïc Motovilov, saint Séraphim de Sarov montre que l’Esprit Saint donne à l’âme une paix profonde qui se manifeste par la chaleur, la douceur et la joie. Lorsqu’il descend en nous, il transforme tout en amour. « Lorsque le Saint Esprit descend vers l’homme et le couvre de la plénitude de ses dons, l’âme se remplit d’une inexprimable joie. Car tout ce qu’il touche, le Saint Esprit le recrée en joie! » (Lire l’article du blogue sur Séraphim de Sarov)

Saint Paul énumère les fruits de l’Esprit: « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. » (Ga 5, 22-23) Il avertit les Corinthiens : « Que préférez-vous : que je vienne chez vous muni d’un bâton, ou avec amour et en esprit de douceur ? » (1 Co 4, 21)   

Je suis encore loin de vivre tout ces fruits de l’Esprit, mais je le désire. Je me console en fréquentant mes amis les saints. Ça m’encourage de voir un frère André pleurer le soir parce qu’il a été impatient durant la journée, ou mère Teresa avouer que l’une de ses plus grandes souffrances est son manque de douceur. Le reconnaître, n’est-ce pas devenir un peu plus doux et humble chaque jour? On expérimente ainsi la miséricorde de notre Dieu? « Louez la bonté du Seigneur, célébrez la douceur de son nom. » (Ps 134, 3)

« Les doux posséderont la terre et jouiront d'une abondante paix. » (Ps 36, 11) Jésus en a fait une béatitude : « Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. » (Mt 5, 5) Il ne dit pas heureux les mous. Quelles force et courage cela demande! 

Jésus répond au mal et à la souffrance par la douceur et la prière. C’est ainsi qu’il a désarmé la mort sur la croix. Ce n’est pas un rêve. On en parle encore aujourd’hui, depuis que des cœurs ont pris feu un certain matin de Pâques. Et ça continue.

Article paru en partie dans Le Verbe, automne 2022, p. 55.

Pour aller plus loin: En sa présence. Autobiographie spirituelle (Artège/Novalis).
Henri Caffarel. Maître d'oraison (Cerf)

Voir la vidéo de 21 minutes dans ma chaîne YouTube: Contempler: goûter la douceur de Dieu. Ou visionner ici:

 

L'Avent: le temps du long désir
Gad Elmaleh et Charles de Foucauld

Sur le même sujet:

 

Commentaires 2

Invité - Gilles Jacoberger le jeudi 24 novembre 2022 01:16
Pas encore allumé, mais déjà éclairé ...

Bonjour frères et sœurs en Christ Jésus et en Marie Immaculée et Sublime, Sa Mère et la nôtre,
paix et joie en Lui et dans chaque cœur !
Merci Dieu et merci Marie et merci Jacques !
Toda La'El ++ Merci Dieu
Alléluia ++ Gloire à Dieu
Gapaféasé ++ acronyme de : Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit
dans tous les siècles, séculaires et séculiers === toujours et partout ! Amen !
Gilles-René

Bonjour frères et sœurs en Christ Jésus et en Marie Immaculée et Sublime, Sa Mère et la nôtre, paix et joie en Lui et dans chaque cœur ! Merci Dieu et merci Marie et merci Jacques ! Toda La'El ++ Merci Dieu Alléluia ++ Gloire à Dieu Gapaféasé ++ acronyme de : Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit dans tous les siècles, séculaires et séculiers === toujours et partout ! Amen ! Gilles-René
Invité - Jacques Gauthier le jeudi 24 novembre 2022 06:22
Merci pour le commentaire

Oui, Gloire à Dieu. Amen.

Oui, Gloire à Dieu. Amen.
mercredi 1 février 2023

Image Captcha

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés