Le blogue de Jacques Gauthier

Terre nourricière

Cour arriere 2016
 
Les arbres dans ma cour
remontent l’horloge
observent les astres
 
J’entends le poème
dans leurs feuilles
faire son nid
 
J’en saisis le mouvement
de la sève aux merles
tout au long du jour
 
Je déchiffre les mots d’amour
gravés sur l’écorce
que perce une flèche
 
Je me figure la source
abreuver les racines
du sang même des amants
 
Le tronc est leur rempart
les jours de grand épuisement
quand les bras ne suffisent plus
 
Alors une présence prend forme
pose les fondations de la forêt
destinée à de hautes frondaisons
 
Elle me prend dans son terreau
avec la plus petite plante
promesse d’avenir
 
Je retourne à la terre
mon corps nourrit
l’arbre qui pousse
 
Extrait d'un recueil à paraître en 2017 aux éditions du Noroît.
École de prière (43) Prier Marie avec le rosaire
Deux enfants, l'été

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
mercredi 28 septembre 2022

Image Captcha

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés