Le blogue de Jacques Gauthier

La joie de notre coeur

Fleur

Le philosophe Sören Kierkegaard avait écrit : « Dieu n’a qu’une seule joie : communiquer… Il n’a qu’une passion : aimer et vouloir être aimé ». Est-ce aussi notre joie, notre passion ? Dieu n’est que joie et amour, et nous sommes créés à son image et à sa ressemblance, c’est pourquoi « la joie de notre cœur vient de lui » (Ps 33, 21).   Dans mon Petit dictionnaire de Dieu (Novalis), j’ai écrit ceci au mot « joie » : « La joie est assise au secret de mon silence. Elle s’installe et je me laisse envahir, impuissant à compter mes mérites. Vouloir la posséder, c’est la laisser faire. Plus elle se cache, plus elle m’appartient. Plus elle disparaît, plus je la connais. Cette joie est fragile comme tout ce qui commence ; une joie d’aube qui ne fait pas de bruit, une joie intérieure pleine de promesses, une joie mystique plus forte que la mort. « Joie,...

Lire la suite
  5005 lectures

Charte de laïcité ou de valeurs




Valeurs des uns, droits des autres Le titre « Charte des valeurs québécoises » ratissait large. Des fuites calculées ont permis au gouvernement de tâter le pouls de la population, préparé la table au projet de la charte dévoilé le 10 septembre par le ministre Bernard Drainville. Il n’y a pas eu de surprises, puisqu’on savait en gros ce que la charte contenait. Le Québec est un État laïque qui n’a pas à promouvoir une religion plus qu’une autre, ça aussi on le savait. Avec cette charte, l’État se donne quelques règles concernant la laïcité pour un mieux « vivre ensemble », « Parce que nos valeurs, on y croit », d’après le titre du document présentant les orientations gouvernementales. Aux croyances religieuses des autres, voici celles du gouvernement Marois. Une charte de laïcité La neutralité religieuse de l’État, l’égalité entre les hommes et les femmes, il n’y a rien de spécifiquement québécois là-dedans. Ces valeurs communes...

Lire la suite
  5348 lectures

Au royaume de l'émerveillement



« Merveilles que tes œuvres, Seigneur, et merveille que je suis », lit-on au Psaume 138. Nous dépassons en dignité et en grandeur les plus belles merveilles du monde. Le savons-nous? La vie se déverse en nous à chaque âge et le battement de l’univers se mêle à notre sang. Nous faisons le moindre geste, et voilà des millions de cellules qui s’activent. Notre frère le corps n’est pas une machine que l’on a, mais un mystère que l’on habite intérieurement. Guérir de l'ennui S’émerveiller, c’est guérir de l’ennui et de la tristesse qui nous disposent parfois au découragement. On peut s’enfermer dans des habitudes et des horaires qui empêchent le soleil d’entrer; on peut aussi chercher à tout contrôler et diriger, alors que la vie nous appelle à un certain détachement et à la contemplation. L’antidote à cette déprime est de trouver chaque jour de quoi s’émerveiller : une plante, un repas, une...

Lire la suite
  6473 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés