Le blogue de Jacques Gauthier

Prédicateur de retraites

Jacques Predicateu

Prédicateur! Ce mot désigne surtout un ecclésiastique dont la fonction principale est la prédication. C’est le titre qu’on m’attribue quand je « prêche » une retraite. Il arrive aussi qu’on m’appelle « mon père ». Quand on me demande de quelle congrégation je fais partie, je leur réponds en souriant : « De la congrégation des pères de famille ».  (Photo prise à Paris durant la Semaine Thérésienne, le 30 septembre 2022) Une action de l’Esprit J’anime des retraites spirituelles depuis plus de vingt ans. Je vois ce ministère comme un fruit du concile Vatican II, une action de l’Esprit Saint, un prolongement de mon baptême. C’est une mission qui m’est confiée; on me demande et je dis « oui », dans la mesure du possible. Comme dit saint Paul : « c’est une nécessité qui s’impose à moi. Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! » (1 Corinthiens 9, 16)   La fidélité à cet engagement n’est pas fondée sur le mérite ou...

Lire la suite
  168 lectures

École de prière (87) Dieu est près de nous

Jacques priere

Interview avec Antoine Pasquier, « Dieu est près de nous dans nos nuits », dans le magazine Famille Chrétienne du 22 octobre 2022, p. 24-27. Auteur prolifique d’ouvrages sur la prière et les saints, le poète et essayiste québécois publie En sa présence, une autobiographie spirituelle. L’occasion de nous dévoiler les secrets de son intimité avec Dieu. Qu’il est exquis d’écouter Jacques Gauthier. Pas seulement parce que son accent québécois nous fait vibrer et nous incite à la bonne humeur, mais parce que ses paroles sont aussi poétiques, spirituelles et dépouillées que sa foi. Avec lui, la prière semble si facile. À l’occasion de sa venue en France pour la promotion de son autobiographie spirituelle En sa présence, publiée aux éditions Artège, le poète et essayiste aux quatre-vingts ouvrages de spiritualité n’a pas résisté à l’envie de venir raconter à Famille Chrétienne, dont il fut autrefois chroniqueur, le long compagnonnage de Dieu dans sa vie. Votre...

Lire la suite
  350 lectures

En mission, à Paris

En sa presence 2

Je ne compte plus mes voyages en France. J’ai été si souvent invité pour donner des conférences et des retraites, à partir de mes livres sur les âges de la vie, Patrice de La Tour du Pin, Thérèse de Lisieux, les saints, le Christ. J’ai relaté quelques-uns de ces périples dans mon blogue. Ma dernière « mission » remonte en décembre 2017, où je participais à un colloque international sur le père Henri Caffarel au Collège des Bernardins à Paris. Et comme c’est souvent le cas, un livre est paru : Henri Caffarel, maître d’oraison (Cerf).   Cinq ans plus tard, dont deux années et demie de pandémie, voilà que je repars vers Paris avec moins de légèreté qu’avant. Vais-je suivre le rythme imposé par le corps, du 19 septembre au 5 octobre? J’ai perdu l’habitude de sortir, et puis à soixante-dix ans, je me sens plus fragile, vulnérable. Ce n’est pas seulement une question de virus, mais d’âge. Pour garder...

Lire la suite
  463 lectures

Une vie pour croire

Photo Traverse

Interview avec Charlotte Poligone pour le magazine Chemins de traverse, Paris, automne 2022, p. 15. Quelle est la singularité de votre itinéraire spirituel ? D’avoir pris conscience très jeune que je suis aimé de Dieu, qu’il vit en moi et qu’il a pour nom, Jésus. Je lui ai toujours parlé comme à un ami, un vivant. Il me semble que je le prie depuis que je respire. Cette familiarité avec Jésus m’est venue de Marie. J’ai été baptisé le jour de son Immaculée Conception, en réponse à une prière de ma mère. Marie sera très présente à différentes étapes de ma vie.  Dieu est présent dans votre vie depuis l’enfance, comment l’avez-vous redécouvert à l’âge adulte ? Il a toujours été présent, mais j’ai abandonné l’Église durant ma période hippie. En route vers la Californie, j’ai redécouvert le Christ dans une communauté de jeunes, en disant avec eux trois « Je vous salue...

Lire la suite
  307 lectures

En sa présence: Introduction

Autobio Novalis

Voici l'introduction de mon autobiographie spirituelle, En sa présence.  Paris / Montréal, Artège / Novalis,  336 pages, 21,90€, 29,95$. Parution: 14 septembre 2022. Écrire sur les autres, sous forme d’études ou de biographies, cela me va. Mais écrire sur moi, c’est une autre paire de manches. J’ai résisté longtemps, peut-être par manque d’humilité, de maturité. Alors, pourquoi cette autobiographie maintenant, à 70 ans ? Justement, parce que le temps file et que je veux dresser un état des lieux des passages de Dieu dans ma vie. Au début, je voulais écrire un livre sur Marie. Après la publication d’un ouvrage sur son époux, Saint Joseph, homme de foi, et un autre sur leur fils, Jésus raconté par ses proches, il me restait donc celui sur la mère. Comment l’écrire cependant sans répéter ce que les autres ont déjà dit ? En témoignant de son action dans ma vie, et plus je relevais ses « visitations »,...

Lire la suite
  516 lectures

École de prière (85) Prier comme le tournesol

Tournesol 1

Saint François d’Assise a loué le Seigneur pour messire frère Soleil : « Il est beau, rayonnant, d’une grande splendeur, et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole. » L’a-t-il fait pour notre frère tournesol? Sans doute, mais implicitement, puisque qu’au début de sa grande louange cosmique qu'est le Cantique des créatures, il dit : « Loué sois-tu Seigneur, dans toutes tes créatures »... Si le soleil est vu comme le symbole de la splendeur divine, je considère le tournesol comme un symbole de l’oraison, appelée aussi prière contemplative.   Se tourner vers le Christ Le tournesol, mot emprunté à l’italien tornasole, signifie «qui tourne avec le soleil». Cette grande plante nous rappelle l’importance de nous tourner vers le Christ en tout temps, ce «soleil de justice» aux rayons guérisseurs. La personne qui s’expose au Christ à chaque heure devient en quelque sorte un tournesol de Dieu. Au début de la...

Lire la suite
  430 lectures

Réflexions du pape François sur la liturgie

Pape sourire

Le 29 juin 2022, le pape François a publié une lettre apostolique d’une grande profondeur spirituelle sur la formation liturgique du peuple de Dieu : Desiderio desideravi. Le titre reprend les premiers mots de la parole de Jésus avant le dernier repas avec ses disciples : « J’ai désiré d’un grand désir manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ! » (Lc 22, 15) Pour un « nous » ecclésial Un an après la publication de son Motu Proprio Traditionis custodes, le Pape transcende les querelles liturgiques en offrant à tous les fidèles « quelques pistes de réflexion qui puissent aider à la contemplation de la beauté et de la vérité de la célébration » (no 1). Il ne revient pas sur telle pratique ou telle forme liturgique, si ce n’est de rappeler l’importance d’observer le rite romain selon les décrets du Concile Vatican II, « afin que l’Église puisse élever, dans la variété de tant de langues, une seule...

Lire la suite
  764 lectures

Récit d’une nouvelle naissance

En sa presence Artege

2 juin 2022: 50e anniversaire de ma rencontre du Christ. Ce que j'ai appelé ma "conversion" a été pour moi une nouvelle naissance. Je relate cet événement phare dans un chapitre de mon autobiographie spirituelle En sa présence, où je relève les traces de Dieu dans ma vie. Ce livre de 335 pages, avec des photos à l'intérieur, paraîtra le 14 septembre 2022 en France aux éditions Artège et au Canada chez Novalis. Voici un large extrait de ce chapitre. Le 2 juin 1972, je pars sur le pouce avec mon ami Réjean pour l’État doré, chanté par Julien Clerc, Maxime Le Forestier, Robert Charlebois, The Mamas & The Papas. J’espère y rencontrer des Jesus people que j’ai vus à la télévision dans un reportage sur San Francisco, ville emblématique de la contre-culture. Tôt le matin, mon père me dit : « Tu cherches beaucoup ! » Je ne sais pas trop quoi répondre,...

Lire la suite
  935 lectures

Pour vous, qui suis-je?

Jesus qui suis je

Jésus, tu es pour moi le visagequi me révèle la miséricorde du Père.Un visage de beauté sur qui descend l’Esprit,un visage de bonté penché sur mon berceau,un visage sauveur qui me recrée au baptême,un visage compatissant à la fraction du pain,un visage de feu qui me transforme en ton amour.   Jésus, tu es pour moi la présencequi me travaille de l’intérieur par ta parole.Une présence de ressuscité où je me reconnais vivant,une présence unique dans laquelle je rencontre l’autre,une présence réelle qui m’enveloppe d’adoration,une présence ardente qui me garde dans la foi,où mes yeux s’ouvrent à la lumière de ton mystère. Jésus, tu es pour moi la quêtejamais terminée, toujours recommencée. Une quête de joie qui me met en route avec Marie,une quête spirituelle avec les anges et les saints,une quête silencieuse dans l’oraison matinale,une quête infinie où je murmure ton nom tatoué sur mon cœur en forme de croix.   Prière publiée dans le Prions...

Lire la suite
  959 lectures

Viens, Esprit de Pentecôte

Esprit Colombe

Nous te rendons grâce, Seigneur Jésus, pour le don de l’Esprit Saint à l’Église. Elle est ton corps répandu dans le monde, peuple de Dieu rassemblé pour l’Eucharistie.Emplis nos cœurs de ta lumière bienfaisante.  Que le Défenseur qui procède du Père et du Filsnous donne la force de témoigner de l’Évangile.Qu’il nous transforme un peu plus en ton amour,nous purifie de tout ce qui éloigne du Royaume,alors nous demeurerons en communion avec toi. Envoie sur nous ton Esprit de sagesse,et notre tristesse se changera en joie. Qu’il mette en nous tes sentiments de paix,pour que nous la répandions dans le monde. Apprends-nous à voir ce monde avec tes yeux. Que l’Esprit Créateur nous conduise vers toi,qui es le chemin, la vérité et la vie.Qu’il nous rappelle tes paroles de salut pour que nous devenions une bonne nouvelle,une prière qui prolonge ton offrande au Père. Viens, Esprit de Pentecôte et de sainteté,souffle béni et source vive dans nos cœurs, enivre-nous de ta présence...

Lire la suite
  1781 lectures

L'ange gardien: un ami, un guide, un protecteur

Ange gardien 2

En célébrant la mémoire des anges gardiens le 2 octobre, l’Église insiste sur leur mission de protection fraternelle et sur la joie de vivre en leur compagnie.  L'ange gardien est notre plus fidèle ami, affirmait le saint curé d’Ars. Padre Pio le considérait comme le frère jumeau de notre âme. Une étroite affinité nous soude à lui. Il est différent de nous par nature, mais semblable par l’amour que Dieu nous porte et que nous lui manifestons. Il nous conduit vers notre destinée finale, « le ciel », vie de bonheur parfait avec la Trinité, Marie, les saints. Jésus nous le rappelle quand il met en garde de mépriser un seul de ses enfants, « car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux » (Mt 18, 10). Proximité de l’ange gardien Dieu a placé son ange près de nous parce qu’il...

Lire la suite
  4265 lectures

Les 5 P et 10 conseils pour devenir saint

Eglise saintete

Dernier entretien d'une série de 8 vidéos de la retraite sur la sainteté, que vous pouvez voir en tout temps dans ma chaîne YouTube. Les entretiens sont extraits du livre Devenir saint. Petit monde d'emploi (Emmanuel/Novalis). Les chemins pour devenir saint passent par les cinq sens et la fidélité à ce que j’appelle les cinq « p », les cinq partages : parole, prière, pardon, pain, présence. La personne en marche vers la sainteté écoute la parole de Dieu qui guide ses pas, s’exerce à le voir par une prière de foi qui la transforme, le touche par le pardon qui la guérit, goûte le pain descendu du ciel qui la nourrit, sent obscurément sa présence au-dedans qui la vivifie. Écouter la Parole Devenir saint, c’est se brancher sur la Parole, comme le sarment est greffé à la vigne. Cette parole de feu brûle le cœur sur nos chemins d’Emmaüs. N’est-ce pas la première attitude...

Lire la suite
  1846 lectures

Comment je vis ma foi?

J.Gauthier 2 juin 2020

Un prêtre du diocèse de Gatineau m’a demandé l’an dernier d’écrire le témoignage de ma vie de foi. L’article, qui a servi de méditation lors d’une rencontre diocésaine, est paru dans le Prions en Église du 31 mai 2020. Ma foi et ma vie ne font qu’un; elles se nourrissent mutuellement. Je parle ici de la foi chrétienne, qui est un trésor enraciné dans le terreau de mon existence, une aventure commencée par les Apôtres et que je poursuis au cœur des réalités terrestres. Je ne peux que rendre grâce au Père pour cette richesse de la foi qui donne un sens à ma vie et à ma mort, fonde mon espérance dans le Christ et me rend joyeux dans l’Esprit.  Aimé de Dieu Il n’y pas de recettes pour vivre la foi, si ce n’est d’aimer, de se donner, à la manière de Jésus, en prenant le chemin des Béatitudes....

Lire la suite
  2263 lectures

Prière pour la communion spirituelle

Priere bougie

Seigneur Jésus, je crois que tu es présentavec le Père et l’Esprit au fond de mon cœur. Tu es aussi présent dans le saint sacrement,pour la gloire de Dieu et le salut du monde.  Je me prosterne et je t’adore tel que je suis,avec tout ce que je vis en ce moment.Je voudrais t’accueillir sacramentellement,mais je ne le peux pas maintenant. Creuse en moi le désir brûlant de recevoirspirituellement ton corps et ton sang, de t’accueillir simplement comme Marie,dans la confiance, l’humilité et la paix. Je m’unis intimement en pensée à un prêtrequi célèbre la messe quelque part en église.Je participe de loin à ton sacrifice eucharistiquedans l’attente du pain partagé avec l’assemblée. Pauvre et misérable dans la nuit obscure de la foi,je communie à ta vie de la manière que tu veux.Rassasie mon âme qui soupire après ton amour,donne-moi la grâce de n’être jamais séparé de toi. Ma vidéo de 6 minutes sur la pratique de la...

Lire la suite
  7150 lectures

École de prière (82) L'humble prière

Priere Humour

Jésus raconte une parabole où il montre deux hommes en prière : l’un est pharisien, l’autre est publicain, un collecteur d’impôts à la solde des Romains (Luc 18, 9-14). Jésus reproche au pharisien son autosatisfaction et son mépris du publicain, alors que ce dernier se tient à distance, n’osant pas lever les yeux vers le ciel et se frappant la poitrine. Jésus déclare que c’est le publicain qui est en règle avec Dieu, car « quiconque s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé » (Luc 18, 14).  L’humilité, c’est nous reconnaître pécheurs et tout attendre de Dieu dans la confiance. Elle permet d’accueillir nos faiblesses dans la prière, à la manière du publicain qui se tient à l’arrière du temple : « Ô Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur. » (Luc 18, 13.) Dieu reconnaît les humbles, car il est lui-même doux et humble de coeur...

Lire la suite
  3777 lectures

Beauté, nature et liturgie

Chmpb maison retraitante

La Bible nous apprend que tout ce que Dieu crée est beau et bon. Il communique sa beauté à travers notre âme, créée à son image. Il embellit notre vie de sa grâce par le Christ ressuscité qui a vaincu la mort. Bien sûr, il y a le mal, qui coexiste avec la beauté, mais celle-ci allège la vie, nous élève vers Dieu pour le prier, le louer, lui rendre grâce. Dieu est lui-même beauté, comme l’évoque saint Augustin : « J’ai tardé à t’aimer, Beauté si ancienne et si neuve, j’ai tardé à t’aimer! Ah! voilà : tu étais dedans, moi dehors, et je te cherchais dehors où je me ruais, beau à rebours, sur les belles choses d’ici-bas, tes ouvrages » (Confessions,  X, 27). Beauté de la nature  La beauté est exaltée depuis toujours par les artistes et les saints. On peut dire, avec le poète François Cheng, que la beauté est...

Lire la suite
  2317 lectures

École de prière (78) Laissons l'Esprit agir en nous

Esprit Saint 3

Lorsque Dieu veut agir en nous, il le fait par son Esprit Saint, que l'on représente souvent sous forme de colombe ou de feu. Notre réponse à son action est essentiellement une réponse de foi qui change notre regard sur nous-mêmes, les autres, le monde. Par ses dons de sagesse et d’intelligence, l'Esprit nous aide à voir toutes choses avec les yeux de Dieu, à aller au-delà des apparences pour mieux comprendre de l’intérieur les événements comme Dieu les comprend. C’est une grâce que l’Esprit fait à toute personne qui le prie avec persévérance, à l’exemple de Marie et des Apôtres à la Pentecôte. Il suffit de nous abandonner en toute confiance à son amour purifiant et transformant. Il transfigure progressivement notre cœur et le rend semblable au cœur doux et humble de Jésus. Saint Paul insiste pour que nous nous laissions « conduire par l’Esprit de Dieu » (Romains 8, 14). Cet Esprit, que l'on...

Lire la suite
  3278 lectures

Prière: Tu es là

Sutton 2016

Tu es là, Seigneur Jésus, bien vivant sur nos routes et nos rivages,même si tu n’apparais plus avec ton corps,comme au temps des premiers apôtres.  Nous peinons dans la nuit de la foi, mais tu ne nous abandonnes pas.Tu nous demandes de faire le premier pas en mettant notre confiance dans ta parole. Tu es là, dans l’ordinaire de la vie,pour nous communiquer ton Espritqui habite nos prières silencieuses et inspire nos combats pour la justice. Tu es là, toutes portes closes,au fond de nos tabernacles,présence discrète et rassurantequi nous relève de nos tombeaux. Merci d’être là, Christ ressuscité,si vivant dans le pain et le vin.Que ton corps et ton sangnous gardent pour la vie éternelle. Ma prière est d'abord parue dans le Prions en Église Canada, 5 mai 2019, p. 33.Pour aller plus loin: Prières de toutes les saisons et Jésus raconté par ses proches.

  3050 lectures

École de prière (77) L'oraison, apprendre à mourir

Mort

 « Le sentiment universel de piété a donné la prière, et celle-ci produit de la religion », écrivait le poète Novalis. Littéralement, prier est un acte de religion par lequel on s’adresse à Dieu. Ainsi, quand un événement se fait menaçant ou que la mort frappe à la porte, la personne a souvent le réflexe d’implorer un être supérieur qui peut la secourir.  Mais prier, c’est aussi se mettre en présence de Dieu en se recueillant, en méditant sa parole, en le rencontrant tout au long de la journée par des actes intérieurs de foi, d’espérance et d’amour. Prier ainsi dans le silence nous apprend à mourir. Car ce n’est pas une mince affaire que de durer dans la prière, d’être attentif au mystère de Dieu, de lui offrir notre patience devant son silence, de nous abandonner à sa miséricorde en nous laissant transformer par son Esprit d’amour.  Mourir à soi-même...

Lire la suite
  3176 lectures

École de prière (76) Méditation chrétienne et prière de silence

Priere silence

Dans le christianisme, la méditation signifie surtout deux choses : une forme de prière intérieure et une manière de « ruminer » la Parole de Dieu, appelée lectio divina. La première forme est appelée oraison ou prière contemplative, et s’est surtout développée à partir des écrits de Thérèse d’Avila et de Jean de la Croix. La lectio divina d’abord été pratiquée chez les Pères de l’Église et les moines. Les Exercices spirituels d’Ignace de Loyola sont une autre manière de méditer la Parole de Dieu. Se tenir au centre C’est le mérite du moine bénédictin John Main (1926-1982), et de son fils spirituel Laurence Freeman, d’avoir rendu accessible une forme de prière très simple qui remonte aux premiers siècles de l’Église et qu’on avait un peu oubliée. Pour Main, le mot « méditation » veut dire : se tenir au centre de notre être, c’est-à-dire en Dieu. Il va s’appuyer sur ce que dans l’hindouisme on...

Lire la suite
  21892 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés